Valve, « frustré par le manque d'innovations », se lance dans le hardware

Valve se dit « frustré par le manque d'innovations » et entend le combler lui-même. Le groupe (continue de) s'intéresser au hardware et plus particulièrement aux interfaces hommes / machines.

Valve, « frustré par le manque d'innovations », se lance dans le hardware

Si le studio Valve est surtout connu pour ses technologies logicielles (son moteur, ses jeux ou Steam, sa plateforme de distribution en ligne), on sait que le groupe s'intéresse de longue date aussi aux matériels informatiques - notamment au sein d'un département dédié aux développements expérimentaux confié à Michael Abrash.
Et aujourd'hui, Valve fait à nouveau état de son intérêt pour le hardware au travers d'une annonce de recrutement : le groupe cherche un designer industriel qui devra apporter « son expertise en matière de conception et d'industrialisation de produits, d'ergonomie, d'utilisation ou encore d'esthétique » à l'équipe du studio. Et comme souvent, Valve transforme son offre d'emploi en plaidoyer pour l'innovation.

« Valve est traditionnellement une société de développement de logiciels. Les plateformes ouvertes comme le PC ou le Mac sont importantes pour nous et nos partenaires dans la mesure où elles nous permettent d'entretenir un lien direct et solide avec nos clients. Mais nous sommes frustrés par le manque d'innovation en matière d'hardware informatique, donc nous nous lançons dans le secteur. Même très simplement, les claviers et souris n'ont pas réellement évolué depuis des années. Il y a un réel vide sur ce marché et les opportunités pour créer des expériences utilisateur réellement pertinentes sont négligées. »

Et le ton s'inscrit pleinement dans le discours tenu depuis déjà plusieurs mois. On se souvient qu'en avril dernier, Valve travaillait déjà sur de nouvelles interfaces homme / machine, et plus particulièrement sur le wearable computing et ses capacités d'immersion du joueur dans un univers virtuel. Manifestement, le projet prend de l'ampleur chez Valve et Michael Abrash devrait prochainement pouvoir compter sur de nouveaux camarades de jeu pour imaginer l'informatique de demain.

Réactions (46)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Valve ?

41 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (44 évaluations)
6,6 / 10 - Bien