NCsoft poursuivi par Worlds.com

NCsoft se serait sans doute passé du cadeau de Noël de Worlds.com. Ce dernier considère que NCsoft aurait utilisé des technologies brevetées dans ses MMO et porte l'affaire devant les tribunaux.

Le développeur de MMORPG NCsoft se serait sans doute passé du cadeau de Noël de Worlds.com, un studio américain spécialisé dans le développement de mondes virtuels depuis le milieu des années 90.
Worlds.com revendique la paternité de deux brevets couvrant les « systèmes et méthodes permettant à des utilisateurs d'interagir dans un espace virtuel ». Brevets que NCsoft aurait violés notamment avec les MMO « City of Heroes, City of Villains, Dungeon Runners, Exteel, Guild Wars, Lineage, Lineage II, et Tabula Rasa », causant un préjudice à Worlds.com qui demande aujourd'hui réparation devant les tribunaux.

Et si l'on en croit le site Virtual Worlds News, qui relaie les propos du cabinet Lerner David Littenberg Krumholz & Mentlik LLP chargé de défendre les intérêts de Worlds.com, le développeur pourrait aller plus loin. Cette action vise NCsoft suite aux premières investigations de LDLKM autour des titres du Coréen, mais le cabinet précise que « tout le monde, de World of Warcraft à Second Life, pourrait être en infraction »...
Tout en comptant ici manifestement sur le sentiment nationaliste d'un jury texan (« être un défendeur étranger au Texas n'est pas chose plaisante ; les jurés sont, à ce qu'on dit, plutôt favorables aux demandeurs américains et prompts à accorder des réparations élevées »), le résultat de cette première action pourrait déterminer de nouvelles poursuites contre d'autres éditeurs de mondes virtuels.

Au regard de la procédure américaine, NCsoft Austin dispose maintenant de 10 jours pour répondre à la plainte de Worlds.com et devrait notamment discuter la date de dépôt des brevets. Selon TonTenHammer, les brevets de Worlds.com auraient en effet été déposés en août 2000 et accepté en février 2007, soit longtemps après la sortie des titres incriminés de NCsoft. Mais interrogé à ce sujet, Worlds.com estime au contraire que ses premiers brevets datent de novembre 1995, deux ans avant la fondation de NCsoft...
Quoiqu'il en soit, à moins qu'un arrangement ne soit trouvé entre les parties, les juges seront amenés à trancher dans les mois à venir.

Réactions (123)


Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen