Critiques d'Arata Kokonoe

  • 5 août 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    7 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Et ben, ça m'aura pris un peu plus de deux semaines pour atteindre le niveau 50. Oui, vous me direz, ce n'est pas assez, il faut aller au niveau 60. Mais non, malheureusement, je termine déjà mon voyage à ce stade... ou presque. Pourquoi ?

    Commençons d'abord par :

    1) Les graphismes : Le moteur graphique est sous-exploité et la programmation partielle en flash rend l'utilisation du CPU abusive. Ainsi, même certaines grosses config ont du mal à faire tourner le jeu à plus de 20 FPS, ce qui est une erreur fatale pour un MMO qui n'est pas « de niche » .
    C'est beau, mais c'est coréen, donc des environnements colorés et des personnages mignons sans plus, mais...

    2) l'histoire est... je lui donnerais un bon 0. 5/20. Et encore, je suis gentil. Voyez-vous, ça ne sert absolument à rien de créer des environnements beaux et divers s'il n'y a pas un fil qui tisse des liens entre ces différents morceaux. En général, le lore nous informe un peu sur l'architecture de certains bâtiments, les spécificités de certaines zones. Les PNJ sont un peu là pour ça. Cela étant dit, rien de cela n'est présent sur Tera, ou du moins pas de manière satisfaisante, ce qui gâche le plaisir à la fois graphique et ludique. J'ai lu toutes les quêtes scénaristiques jusqu'au niveau 47-48 et j'ai été dégoûté par ce copié-collé du scénario d'Aion avec des incohérences hallucinantes (ou alors Tera raconte plusieurs mini-histoires sans les coller bout-à-bout... ce qui n'est pas plaisant du tout). Cela dit, si on joue à Tera, c'est surtout pour...

    3) la jouabilité : Et là, oui, je dois admettre que basher du mob en esquivant et en lançant des combos, ça rajoute vachement du nerf aux combats... ou pas. Disons que ça fait effet durant les 30 premiers niveaux. Ensuite, c'est des compétences lancées, combinées à une touche espace qui sert de fourre-tout. Le pire serait avec la classe Reaper... Cette fameuse classe qui te propulse au niveau 60 sans grande difficulté... On l'appelle dans le serveur la classe « espace » . Bref... vous l'aurez compris, c'est un gameplay nerveux... mais avec des commandes répétitives. Oui, j'aurais espéré voir un système de combos plus proche de celui de C9... Mais bon, s'il n'y avait que ça, ça passerait et j'aurais pu basher plus longtemps jusqu'au niveau 60, sauf qu'une chose m'a déplu, et c'est :

    4) La sensation de jeu, ou « Gamefeel » (merci à l'excellente chronique de Dorian pour avoir parlé d'un sujet que je croyais indescriptible par des mots) : C'est très simple, le jeu ne répond pas assez vite aux commandes exécutées par le clavier. Non, je ne parle pas de lag, je n'ai d'ailleurs pas laggé du tout, donc je donne un gros +1 à la stabilité des serveurs et leur fiabilité. On m'avait conseillé de prendre le guerrier et j'avais aussi essayé le mystique, mais rien n'y fait : le personnage est mou du genou, et on a l'impression de jouer avec une personne qui pèse 200 livres. Disons juste que l'argument du réalisme ne tient pas la route dans un MMO, et surtout pas dans Tera, quand on voit la tronche de certaines montures avec des walkman et une coupe rasta arc en ciel dans un univers médiéval-dark... adieu le jeu de rôle... Bref, je ne peux pas avoir la même réactivité face à l'ennemi que dans un C9 ou un Dragon Nest. Oui, on peut maîtriser n'importe quel jeu avec de l'entraînement, mais la lourdeur du combat nous fait plus en vouloir au jeu qu'à nos propres capacités, ce qui rend la progression et le gain d'expérience très... chiant. Ajouté à cela que les mobs n'ont pas vraiment de « lois physiques » intégrés à leur corps, bah, ça fait tâche. On dirait qu'on tape sur des pierres mouvantes et on n'a pas l'impression que l'animation des compétences et des armes change quoi que ce soit à la douleur du monstre. Là encore, Dragon Nest réussit mieux avec des mobs qui réagissent au quart de tour à toute compétence de la bonne façon (pas d'une façon idéale, mais assez pour se sentir récompensé suite à ses multiples acrobaties martiales).  
    Limite pour compenser ces aspects négatifs, j'aurais préféré qu'ils mettent du piment dans les combats, comme dans monster hunter, avec des world boss plus complexes, des parties du monstre qui se détachent, d'autres dont on pourrait se servir contre ce même boss, mais rien... rien ne justifie la lourdeur du gameplay...

    5) Le leveling ou « nivellation positive » : BoF, rien de nouveau, des quêtes, des quêtes répétables, de la baston en BG et des donjons... Les donjons sont assez classiques, avec des stratégies de combats tout aussi classiques. L'obtention d'équipement pendant le leveling est assez facile, de même que celle de la monnaie, des costumes et des montures... Bref, on s'ennuie très vite si on a joué un minimum à d'autres MMOs.

    6) Le PvE HL : Je n'y est pas touché, mais il se pourrait bien que j'y touche vu que je n'ai pas encore retiré Tera de mon disque dur. Je ralentis juste mon leveling à coup de dailies, j'aurais peut-être le courage un jour de franchir le cap et de mettre à jour cette section. Cela dit, de part ce que j'ai constaté en communiquant avec des joueurs, c'est dur dans le mauvais sens du terme... si on est un habitué du MMO et des raids avec des bosses à stratégie, le PvE HL de Tera serait du gâteau comparé à Rift par exemple, ou même Dragon Nest. Sinon, les joueurs qui ne veulent pas apprendre... bah ils wipent et se font kick.  Rien de bien compliqué.
    Mais ça reste très pauvre... on fait rapidement le tour du contenu à ce qu'il parait et je vois surtout les HL faire du PvP en BG que faire du PvE HL.

    7) Le PvP : Deux BGs débloqués pour l'instant... amusant au début, mais devient vite lassant. Je n'ai pas essayé le serveur PvP, compte tenu de la présence importante de griefers... Mais les reapers sont clairement avantagés en PvP de masse... On dirait que les développeurs ne cachent même plus leur désir de rentabiliser le jeu jusqu'à la moelle avant de sortir un futur titre (Tera 2 ? Rumeur seulement... ).

    8) Bande son : rare, pas terrible, passera vite aux oubliettes.

    9) Communauté US : Si vous partez sur le serveur US, blacklistez / évitez tous les joueurs qui ne parlent pas anglais et ajoutez en ami tous les joueurs qui parlent anglais même si ce n'est pas leur langue natale. La raison est simple : Si vous tenez vraiment à finir un donjon à partir du niveau 48, faut communiquer, car ça se corse et pas qu'un peu niveau difficulté. Il y a même la première version difficile d'un donjon d'accessible aux alentours du niveau 50 (quand vous aurez atteint le ilvl adéquat, ou gearscore en d'autres mots). Ce n'est pas un conseil personnel évidemment, tout le monde sur le serveur US fait usage de ce blacklisting. L'usage du chat vocal devient même nécessaire à haut niveau, donc si vous ne parlez pas un traitre mot d'anglais, restez sur le serveur français. J'ai cherché pendant longtemps une guilde francophone, mais elles sont en majorité dissoutes.


    Conclusion : Si vous êtes blasés des MMOs classiques, passez votre chemin, Tera, c'est un Aion emballé avec du beau papier-cadeau. On prend du plaisir à déchirer le papier, mais quand on découvre que ce qui se cache derrière est notre ancien jouet machouillé jusqu'au dernier centimètre carré, on est vite déçu et on jette le jouet assez rapidement. Sinon, si vous voulez jouer à du classique avec du farm à gogo et que vous ne détestez pas le style asiatique, Tera pourra bien vous retenir un bon moment.  

    Bonne lecture : )
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 juil. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    6 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Bon commençons par présenter le jeu, qui est un mmorpg F2P (gratuit) de chez being perfect world, importé en amérique par perfect world entertainement qui continue son développement. Ce mmorpg vous fait entrer dans un monde de fantasy chinoise ( (ça existe) ) , un mélange entre légendes chinoises et moyen age. Ce mélange est assez réussi surtout que votre personnage est personnalisable à la folie et on peut avoir un personnage à son image. Or point faible c'est qu'il n'y a que 2 classes par races ( (y'en a trois, les elfes ailés, les hommes bêtes et femmes bêtes et les humains) ) De plus y a des restrictions entre sexe pour les hommes bêtes ( (franchement nous qui voulant une égalité entre homme et femme chapeau bas ; p) )
    Entrons maintenant dans le jeu ou plutot dans ces bases :

    Gameplay : Artisanat trop basique, l'absence de recette fait que le joueur doit l'apprendre de lui meme pour crafter sans oublier l'absence d'addon pour y remédier.
    Les addons en fin de compte c'est les patches qu'appelle PWE addon, c'est déconcertant et prouve réellement que PWE c'est des pompes argent qui se foutent des joueurs mais qui ne se foutent pas de l'argent.
    En parlant d'argent, le cash shop deviens indispensable au niveau 40+, et veillez noter que le level max c'est 150 alors que personne n'a dépassé le niveau 101 on se demande si ce jeu vaut vraiment le coup d'étre joué.
    Skills assez beau et bien pensé mais il y a un déséquilibre entre riche et pauvre.
    Exemple : Un invocateur riche achète un hercule grâce auquel il peut soloter des danjons qui dépasse son niveau, de ce faite il pourra looter le matériel nécessaire pour fabriquer des armes légendaires et sera donc toujours le meilleur en pvp. Le pauvre invocateur ne peut rien faire, il se contente de bouder dans un coin ou tuer des mobs à longeur de journé.
    Ah oui, 5 quêtes sur 5000 ne sont pas du bashing de mobs caché. On te demande de tuer jusqu'à 100, 200 mobs pour 5 % d'exp ^^. Ah quelle défie, même lineage n'aurait pas fait mieux en hard core.
    Ne vous faites pas avoir par les premiers levels tout mignon parce qu'une fois arrivé au niveau 40 vous verrez bien que j'ai raison.
    Et quelle scénario, aucun, inexistant, celui qui dira que perfect world a un bon scénario vous mentira car le jeu se résume à une invasion de monstres qu'il faut tuer.
    Ne niant pas les TW, ah le bonheur, des guerres de territoires. Surtout que c'est toujours les riches qui gagnent car ils ont 100K d'hp grace a un objet de cash shop.
    Le pvp, soit tu duel, soit tu pk ( (les arènes ne marchent pas lol) )
    Et c'est encore la même galère, c'est le plus riche qui gagne.
    Pourquoi on l'appelle perfect world, parce qu'on peut avoir sa propre terre avec maison, jardins et gardes mobs mais hélas seulent les chinois peuvent faire ça donc à moins de l'étre, vous jouer à perfect... ... . . perfect ennuie.

    Graphismes : Beau graphismes et réalistes je l'avoue, avec de beau effets de lumière. Mais ne vous attendez pas au graphismes de continent of the ninth ou tera online, PWE prefere dépenser son pognon pour acheter leur 100 eme limousine.

    Bande son : Quelle son, ça déchire les oreilles, je me sens dans un restaurant chinois.
    On a envie de manger des suchis pour les vomir juste après.

    Scénario : Le vide.

    Durée de vie : Jusqu'à ce que vous mourriez d'ennui.

    Conclusion : Perfect World International est certes un bon mmorpg F2P par apport à la concurrence passé mais qu'on devra vite éviter sois pour un serveur privé ou on peut vraiment profiter du contenu haut niveau de perfect world ou jouer à un autre mmorpg. Ne vous inquieter pas, Septembre accueillera beaucoup de blockbusters.
    Publié le 11 juil. 2009 à 00:41, modifié le 15 juil. 2009 à 17:05
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques