Le Nom Réel, un revirement radical

Le Nom Réel, un revirement radical

Si ces cas restent anecdotiques (tous les internautes ne sont évidemment pas des assassins ou des harceleurs en puissance), on sait pertinent aussi que les MMO sont porteurs d'un investissement émotionnel fort et qu'une expérience anodine de prime abord peut parfois prendre des proportions hors de tout contrôle.
Raison pour laquelle on appelle régulièrement à la vigilance. Les faits divers touchant des joueurs de MMO ou les salariés de l'industrie du jeu étaient jusqu'à présent l'occasion de rappeler quelques conseils de prudence de base : ne pas mélanger « vie réelle » et « vie virtuelle », ne dévoiler aucune information personnelle ou d'identification permettant d'être retrouvé « réellement », etc. Les même conseils de bon sens que l'on retrouve dans la plupart des guides des autorités publiques à destinations des joueurs en ligne et des internautes (par exemple dans le guide « Internet et moi » publié par le Forum des Droits sur l'Internet et auquel JeuxOnLine s'était associé)... Mieux, on les retrouvait surtout dans les règles de bonnes conduites de Blizzard, comme le souligne le site MMOZ.com. On peut notamment lire dans le CLUF du jeu (à l'article 9. B. (v).) :

9. Code de conduite :
B. Règles relatives au « Chat » et interactions avec les autres utilisateurs. Communiquer in-game avec les autres utilisateurs et les représentants de Blizzard [...] est partie intégrante du Jeu et du Service [...]. En l'utilisant, vous vous engagez à ne pas :
(v) Communiquer ou poster d'informations personnelles dans le jeu, ou sur les sites Web ou sur les forums relatifs au jeu, [...] ;

De son côté, le code de conduite des forums officiels mentionnait la formule suivante :

Diffusion d'informations personnelles réelles
Cette catégorie comprend : Dévoiler toute information réelle à propos d'autres joueurs ou d'employés de Blizzard Entertainment. Si un joueur participe à ce type d'actions, il/elle sera :
- Banni de façon permanente des forums World of Warcraft.

Pour autant, le 30 juin dernier, l'engagement de Blizzard quant au respect des données personnelles était mis à jour sur le site officiel américain, pour devenir :

« Les sites de Blizzard peuvent proposer des forums et/ou des systèmes de chats, dans lesquels les utilisateurs peuvent échanger des idées et communiquer ensemble. En publiant dans un forum ou un chat, merci de prendre garde aux informations que vous pourriez rendre publique en ligne et de prendre note que l'utilisateur agit à ses risques et périls. Pour certains forums, quiconque publie ou répond à un message devra utiliser un « Nom Réel », c'est-à-dire ses noms et prénoms complets, avec également la possibilité d'afficher le nom de son personnage principal. »
cataclysm

Et on retrouve le même type d'évolutions dans le contrat de licence de Battle.Net depuis le 22 juin dernier. Manifestement, les recommandations de sécurité en vigueur dans le jeu (dont le non respect est donc passible de sanctions) ne valent pas - plus - sur les forums officiels, alors même que l'exposition y est potentiellement infiniment plus large - on ne peut pas comparer les quelques milliers de joueurs d'un serveur de WoW à la population d'internautes ayant accès, au moins en lecture, aux forums du jeu puis à leur indexation par les moteurs de recherches.
Sans demi mesure, Sanya Weathers considère que les pleines conséquences du « Nom Réel » ne pourront être évaluées qu'après le premier procès contre Blizzard, suite à la mort d'un joueur identifié puis traqué depuis les forums officiels...

Précédent
Le « Nom Réel » à l’épreuve de la loi Informatique et Libertés

Réactions (1002)


Ce fil de réactions a été coupé. Il n'est plus possible de réagir.

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

77 aiment, 47 pas.
Note moyenne : (127 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien