Un week-end en bêta : les arcanes du PvP

Le week-end dernier, Funcom ouvrait les serveurs d'Age of Conan à 15 000 heureux élus dans le cadre d'un « bêta-test PvP » de deux jours. Au programme : découverte des instances PvP du fameux MMORPG de barbare attendu pour mai prochain.
Une bonne occasion pour nous de découvrir quelques pans du jeu... mais surtout de revenir sur les affrontements entre joueurs dans les MMOG. On répète souvent que le PvP ne séduit qu'une minorité de joueurs. Pourtant, tous les « blockbusters massivement multijoueurs » de 2008 (Age Of Conan, donc, mais aussi WarhammerOnline et Aion) sont tous axés sur le PvP. Comment comptent-ils alors séduire les joueurs ? Retour sur un week-end d'affrontements, nous dévoilant quelques pistes sur les arcanes du PvP.
Avant-propos : Durant le week-end dernier, Funcom et Eidos, en partenariat avec le site Gamespot, ont ouvert leurs serveurs, afin que quelques milliers de joueurs puissent essayer les premiers niveaux et quelques cartes PvP d'Age of Conan.
Compte-rendu de ce court bêta-test avec quelques considérations sur les mécanismes d'affrontements entre joueurs. Mais point de révélations fracassantes, ni d'informations inédites sur le jeu. Pour suivre les moindres détails du MMORPG PvP de Funcom, rendez-vous sur le site que JeuxOnLine consacre à Age ogf Conan.

Le temps d'un week-end, Funcom (le développeur) et Eidos (l'éditeur) ont ouvert les serveurs d'Age of Conan à quelques milliers de joueurs, dans le but de leur faire découvrir quelques pans du PvP de leur MMORPG.
Comme tout bêta-testeur (voire, joueur de MMORPG) en a l'habitude, le premier contact avec le jeu consiste télécharger les 7Go du client (plutôt rapidement), puis de subir laborieusement installation et récupération de patchs (nombreux). Age of Conan n'échappe pas à la règle et les joueurs ne sont pas déçus. Après quelques messages d'erreurs dont on ne se formalisera pas (le jeu est en bêta-test, Funcom nous le rappelle), on accède à l'interface de création de personnages. Trois peuples et douze classes de personnages sont jouables. On ne les testera cependant qu'au niveau 20.
Le jeu offre de très nombreuses options de personnalisation physique de l'avatar... mais elles sont curieusement optionnelles. Le joueur pressé pourra se lancer immédiatement dans l'aventure. Ceux plus soucieux de leur look devront s'aventurer dans un sous menu où régler en détail corpulence et morphologie de chaque portion du personnage. De la même façon, le joueur choisit de découvrir les cinq premiers niveaux du jeu ou non (il peut être immédiatement téléporté dans les zones PvP, au niveau 20) et s'il décide d'explorer Tortage, l'île de départ, il peut là encore décider de zapper l'introduction qui pose les bases du scénario.

Le ton est donné derechef. Age of Conan est un MMO PvP, le joueur est là pour en découdre et il n'a pas de temps à perdre en bavardage...

Pour planter le décor : l'île de Tortage

Il n'empêche que dès les premiers instants du jeu, le joueur est saisi par l'ambiance. Notre personnage est un esclave, enchaîné aux bancs d'une galère en pleine tempête. Le navire n'y résistera pas et l'on retrouve rapidement son personnage échoué sur une plage de l'île de Tortage. L'ambiance sonore (autant la musique que la qualité des voix des personnages doublés) achève de poser le décor et d'immerger le joueur dans le contexte.
Dans une courte introduction, on apprend qu'il faudra rapidement regagner sa liberté en éliminant l'esclavagiste à qui appartenait la galère, sous peine de ne pas faire de vieux os sur Tortage. On est un barbare ou on ne l'est pas. Il faudra plus qu'un petit naufrage pour rechigner à la castagne... On sera servi rapidement.

A peine quelques pas vers les terres et notre personnage croise une princesse captive, ligotée par quelque cuistre. Barbare mais pas moins gentleman, nous mettrons une raclée à l'infortuné geôlier qui se prélasse sur la plage. Nous en profiterons pour découvrir le système de combat d'Age of Conan tant vanté par Funcom et qui pouvait laissé perplexe.
En 2001, Funcom avait lancé Anarchy Online, son premier MMORPG. Le jeu était attendu impatiemment par les joueurs réclamant un MMO de science-fiction. Mais aussi complet et novateur fut-il, il était aussi complexe à prendre en main et seul les plus persévérants restèrent abonnés (Anarchy Online a perdu près des deux tiers de ses joueurs durant les trois mois qui suivirent sa sortir, pour ne les regagner que lentement au cours des année suivantes). Le « système de combat révolutionnaire (mais complexe) d'Age of Conan » pouvait laisser craindre le pire. Craintes (partiellement) injustifiées.

Game design : affrontements PvP

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Age of Conan ?

800 aiment, 357 pas.
Note moyenne : (1303 évaluations | 180 critiques)
7,1 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Age of Conan: Unchained
(882 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1026 joliens y jouent, 4269 y ont joué.