The Elder Scrolls Online, PvE et PvP

Sélection de classes et de races

Cela avait déjà été dévoilé il y a plusieurs mois : trois grandes factions seront présentes en jeu. Il s'agit de Daggerfall Covenant, de Ebonheart Pact et de Aldmeri Dominion. Ces trois factions représentent chacun une des têtes de l'Orouboros qui sert de logo au jeu. L'Aldmeri Dominion représente la tête d'aigle sur celui-ci, et les races le composant seront les Altmer, les Bosmer et les Khajiit. L'Ebonheart Pact regroupe les Elfes Noirs, les Argoniens et les Nordiques, pacte représenté par la tête de lion. Daggerfall Covenant quant à lui, inclut les Brétons, les Orques et Rougegardes et est représenté par la tête de dragon sur l'Orouboros.

The Elder Scrolls Online, PvE et PvP

Bien entendu, ces trois factions sont en guerre pour le contrôle de Tamriel, et cela explique la division du continent en trois parties. Ainsi, à chaque faction correspondra une zone géographique et donc un contenu différent. Pour explorer la totalité du jeu, il faudra donc contrôler les régions ennemies ou bien envisager de créer d'autres personnages. En effet, une partie du contenu PvE sera inclus dans les zones de combat.

Cinq classes sont pour l'instant envisagées : Chevalier Dragon, Sorcier, Templier, Gardien et Rogue. Cet aspect de l'univers Elder Scrolls avait été quelque peu oublié lors de Skyrim, et le studio a souhaité revenir à ce genre de fondamentaux de l'histoire !

Cependant, ce choix de races et de classes ne devrait pas restreindre les joueurs à une seule façon de jouer : tout le monde devrait pouvoir avoir la spécialisation qu'il désire, pourra en changer en cours de jeu et en fonction des situations. Le système se révélera néanmoins restrictif, puisque comme évoqué il y a plusieurs semaines, le joueur aura uniquement à sa disposition une combinaison de cinq compétences et une capacité ultime : bien que de nombreuses capacités soient disponibles pour chaque classe, il faudra faire des choix judicieux selon les situations.

Le joueur face à l'environnement (PvE)

Comme tout jeu Elder Scrolls qui se respecte, ESO devrait proposer un énorme système de PvE. Le niveau maximum sera le niveau 50, mais le développeur promet du contenu disponible pour tous les niveaux. Au début, un système de quêtes permettra de se familiariser avec le système de combat en solitaire.

Daedroth

Par la suite, bien qu'un mode de jeu solo soit toujours possible, il sera fortement restreint dès l'apparition de contenu plus haut niveau. Même si certains donjons seront jouables en solo, il faudra bien souvent compter sur les autres aventuriers pour pouvoir s'en sortir. En effet, ESO proposera un système de synergie relativement inédit entre monstres et entre joueurs. Chaque monstre aura une synergie différente en fonction des monstres qui l'accompagnent et en fonction du comportement du joueur. Ainsi par exemple, les différentes évolutions d'une catégorie de monstres pourront donc se révéler très dangereuses si elles combattent ensemble. Par exemple, une inoffensive araignée Dwemer pourra transformer un Centurion Dwemer en arme de destruction massive si on ne fait pas attention à leurs actions combinées. Mais il en va de même pour les personnages des joueurs. Si certaines classes se révèlent complètement dépassées sur certains monstres (ceci notamment à haut niveau), le travail en collaboration de plusieurs classes devrait permettre de trouver de nouvelles combinaisons de sorts. Certains personnages pourront ainsi agir comme des sortes de catalyseurs et ainsi augmenter la puissance de leurs alliés. Cela devrait permettre de rendre le jeu beaucoup plus dynamique, et ainsi amener les joueurs à se rencontrer et jouer ensemble.

Notons tout de même que les différents rôles des classes sont relativement similaires à ce qui se fait généralement au niveau des jeux actuels. Le loot lui sera partagé entre les membres du groupe, afin d'éviter des disparités conduisant à certaines frustrations. Les joueurs seront considérés comme groupés à partir du moment où ils s'entraident pour mener à bien un combat, même s'ils ne sont pas groupés physiquement.

Le jeu devrait inclure plusieurs types de donjons : des donjons publics et ouverts, qui devraient permettre aux joueurs de les passer seuls ou en groupe, mais également de trouver des compagnons d'aventure ; des donjons fermés et instanciés, qui ne seront pas faisables sans l'aides d'autres aventuriers, et d'autres instances, réservées aux joueurs de haut niveau. Bien entendu, comme tout bon Elder Scrolls qui se respecte, le tout se passe dans des intérieurs sombres et glauques, il n'y aura que très peu de donjons à ciel ouvert.

Le joueur face aux joueurs (PvP)

Affrontements

La grosse attente de la communauté concerne la partie PvP du jeu. Et le système mis en place par le studio devrait ravir cette communauté. Comme évoqué ci-dessus, les trois factions présentes en jeu lutteront pour le contrôle de Tamriel. Chaque faction aura une zone définie du continent, et elle devra se battre pour garder ses territoires et ses villes, mais également pour en conquérir d'autres. Les factions combattront notamment pour contrôler Cyrodiil, toujours siège de l'Empire. Le système de PvP est relativement important, et il ne connaît pas de restriction de niveau : tout le monde peut prendre part à la bataille de Tamriel. Et puisque l'on parle de bataille, il s'agira en effet de véritables batailles rangées : le système de PvP permettra jusqu'à 200 joueurs de s'affronter en combat simultané notamment sur les conquêtes de villes. Bien entendu, de plus petits groupes pourront tout à fait prendre part à d'autres combat, mais l'idée est là : la lutte pour les territoires sera âpre !

Des campagnes PvP seront également proposées aux joueurs, mais ceci est encore en cours de développement. Un système de notification devrait toutefois voir le jour afin de prévenir les joueurs des différents mouvements ennemis.
Bien entendu, ce système de PvP n'a pas d'influence majoritaire sur les joueurs désirant jouer en PvE : seules certaines parties du continent auront une implication dans les deux systèmes de jeu.

Précédent
The Elder Scrolls Online, un MMO social sur un serveur unique

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

357 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

583 joliens y jouent, 882 y ont joué.