Le Projet Phoenix, successeur de City of Heroes, tend à se concrétiser

Suite à la fermeture de City of Heroes, les joueurs ont décidé de concevoir leur propre MMO de super héros, le Project Pheonix. Il réunit une centaine de développeurs, repose déjà sur l'Unreal Engine et en appellera à la générosité des joueurs.

On s'en souvient, au cours de l'automne dernier, NCsoft mettait un point final à l'exploitation de City of Heroes et fermait les portes du développeur Paragon Studios malgré la mobilisation des joueurs. À défaut de faire plier le groupe coréen, les anciens joueurs de City of Heroes créaient Missing Worlds Media (un « studio collaboratif » réunissant les bonnes volontés) dans l'espoir de développer le Project Phoenix, le successeur spirituel du MMO de super héros.

Le Projet Phoenix, successeur de City of Heroes, tend à se concrétiser

Et si le Project Phoenix s'est fait plutôt discret, les quelque 136 bénévoles (développeurs, designers, artistes, oeuvrant durant leur temps libre ou encore étudiants) travaillent dans l'ombre depuis quelques mois. À en croire Nate Downes, le directeur technique du projet dont Polygon rapporte les propos, aujourd'hui, « environ 20% du code est finalisé, tout comme un quart, voire un tiers du projet ». Une vitesse de développement plutôt rapide au regard des circonstances, notamment grâce au soutien d'Epic Games : le studio fournit en effet son Unreal Engine gratuitement en attendant que le Project Phoenix boucle son financement.
Car comme souvent, l'argent reste le nerf de la guerre et pour pérenniser le développement voire concrétiser le MMO, les équipes de Missing Worlds Media comptent sur la générosité des joueurs. Et dans cette optique, le 8 septembre prochain, MWM devrait lancer une campagne de levée de fonds participative sur Kickstarter.

Les fonds récoltés devraient permettre de finaliser un outil de création d'avatars très poussé (l'un des points forts de feu City of Heroes), devant offrir la possibilité aux joueurs de créer des héros « aux allures plutôt matures, dans le style des Avengers, et non celui des dessins animés du samedi matin ». Et cet outil pourrait être rendu public au cours de l'été prochain sur PC et mobile.
Le jeu complet, attendu sur PC puis plus tard sur Mac, se veut tout aussi profond. Par exemple, les développeurs n'imaginent pas un système de quêtes traditionnelles, mais des missions complexes invitant le joueur à mener des enquêtes, faire des liens, construire des ramifications pour reconstruire un puzzle et ainsi déjouer (ou non) les plans d'un super vilain machiavélique. Une approche ambitieuse donc, qui nécessitera du temps. Si le Project Pheonix est mené à bien, il ne sera sans doute pas jouable « avant fin 2015 ».

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de City of Heroes ?

248 aiment, 46 pas.
Note moyenne : (306 évaluations | 16 critiques)
6,3 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de City of Heroes
(67 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu