Petite compilation de poissons

Au lendemain du Premier avril et de sa cohorte de tentatives éhontées pour piéger les joueurs, rapide compilation des poissons imaginés cette année par l'industrie du jeu en ligne.

Le premier avril est traditionnellement un jour de farces et plaisanteries et chaque année, l'industrie du jeu en profite pour rivaliser (plus ou moins efficacement) d'originalité pour surprendre, voire tenter de piéger les joueurs. Petite compilation des « poissons d'avril 2011 » de l'industrie du jeu en ligne.

À l'occasion du Premier avril, nombreux sont les exploitants à miser sur les évolutions technologiques improbables : pour Alicia, son MMO d'équitation, le Coréen Ntreev imagine ainsi une interface exploitant les propriétés de Kinect ou de l'iPhone (les mouvements du joueurs contrôlent la monture) et l'illustre en vidéo. Blizzard va plus loin avec son StarCraft sur console, exploitant un capteur galactique permettant de maîtriser ses unités en gesticulant... mais pas seulement (voir la vidéo ci-dessous). Reakktor joue aussi à plein la carte de la science-fiction en annonçant que les vaisseaux spatiaux de Black Prophecy pourront prochainement être contrôlés par la pensée grâce à une interface neuronale. Bigre !
Au rang des innovations technologiques, on notera aussi les projets de PopCap, qui dévoile sa PlayWave, Saint Graal du geek confronté au cruel dilemme entre poursuivre sa partie ou de se nourrir. La PlayWave se veut en effet la première « console four à micro-onde » permettant de décongeler ses pizzas tout en jouant.

D'autres misent plutôt sur l'avenir de leur MMO et promettent l'ajout prochain de nouvelles classes jouables - et en profitent pour jouer avec l'image de leur jeu ou les attentes des joueurs. C'est le cas par exemple d'Ankama : alors que les classes de classes Zobal et Roublard seront (réellement) disponibles dans quelques jours dans Dofus, le studio dévoile le Percepteur, nouvelle classe « spécialisée dans le vol de butins des autres joueurs ». Idem dans Dungeons and Dragons Online, qui invite le joueur à incarner un Broccoli. Pour Firefall, le studio Red 5 imagine la classe de Groomer (toiletteur), qui trouve parfaitement sa place dans un jeu où l'humanité doit rebâtir une civilisation ravagée et où l'apparence compte néanmoins !
Le studio Perfect World Entertainment joue aussi avec sa communauté et annonce, en vidéo, la classe « Edward » pour Forsaken World. Une classe de vampire ayant les capacités de faire se pâmer les personnages féminins alentours (sa compétence passive « chevelure » engendre des miss à répétition chez les personnages féminins), en référence à la fois à Edward Cullen de la série Twilight et aux vampires de Forsaken World, classe la plus populaire du jeu.

Même approche chez ArenaNet qui distille ses révélations sur Guild Wars 2 avec parcimonie et joue ici avec l'impatience des joueurs en dévoilant la classe de Commando (une classe manifestement surpuissante dotée de toutes les capacités ou presque).

D'autres encore jouent avec leur image (entre un brin de dérision et de provocation) : pour World of Warcraft, dont certains joueurs regrettent parfois la facilité croissante, Blizzard les prend au mot et propose un « assistant », l'insupportable Crabbie, qui prend le joueur par la main dans la moindre de ses actions. Chez CCP Games et suite à la (longue) attente de l'extension Incarna (permettant enfin d'incarner un personnage humanoïde et non simplement un vaisseau), le développeur dévoile l'arrivée de montures dans EVE Online.
De son côté, Funcom dévoilait une modification drastique de l'univers de The Secret World (abandonnant l'originalité de ses thématiques inspirés d'une certaine réalité au profit d'un univers fantastique plus courant sur la scène MMO). Une approche amusante, mais qui a aussi pour rôle de souligner les atouts du projet et donc d'en assurer la promotion au regard de la concurrence. Même approche chez Bioware qui appuie son Poisson d'avril sur l'un des points forts de Star Wars The Old Republic : le doublage audio intégral des dialogues du jeu, mais cette fois en Shyriiwook, la langue de Wookees...


  • En chargement...