Agréablement surprise

8/10
Bien, j'étais donc invitée - à ma grande surprise aussi - à la phase de closed bêta-test de Star Wars The Old Republic.

Une note avant de parler de mon avis sur le jeu : lors de ma première phase de tests, les niveaux de graphismes par défaut étaient bas sur une machine assez puissante, donnant des résultats franchement médiocres au visuel général : pas d'anti-aliasing, pas d'ombres, des textures anisotropiques crénelés et baveuses. L'horreur quoi. Après une mise à jour samedi, et mon retour en test, ces effets franchement désagréables ont disparu, et le jeu en haute résolution change nettement d'aspect. Je m'intéresserai donc de discuter du jeu après cette mise à jour.

* Téléchargement et installation :

20 Go pour le jeu, la moitié concerne des cinématiques et des vocaux. Boudiou, ça en fait. Je me demande l’intérêt, mais nous allons y revenir. Pour le temps de DL, autant pas être pressé, 20 GO, ça met un sacré moment, même à 450 Ko/s...

* La création du personnage :

Quatre classes de base (qui se spécialisent chacune en deux sous-classes pouvant en général jouer deux rôles différents) , cinq races au maximum, c'est restreint, mais bon, les classiques semblent y être, pourquoi pas.

Par contre, la création de son avatar est assez limitée, aucun outil pour modeler la forme du visage, et les couleurs points par points. On est plus proche des EverQuest II et WoW que d'Aion ou Rift. Dommage. Malgré cela, si je fais un rapide calcul mental, en prenant les options cosmétiques les plus différentes, on doit dépasser les 2000 avatars différents par race et sexe. On aura donc pas de clones. Par contre, avoir le look exact qu'on veut, raté.

* Les premières minutes :

Votre avatar parle, et les PNJs aussi - beaucoup. Fans du "à bas la parlote, je veux basher", heu, non, ce n'est pas pour vous. Les scènes de dialogues avec les PNJs sont des cinématiques vivantes, des scènes complètes, vos réponses sont à choix, et selon les moments chaque réponse induit un résultat à court ou long terme différent. Vous êtes le héros, et cela, on vous le montre de suite.

Une fois dehors, premiers pas... Ouais... bon, alors selon votre race, vous courrez plus ou moins dignement, mais là, je dois dire, c'est pas terrible, surtout vu de dos. Y'a encore des soucis avec les drapés, manteaux et robes, on est plus proches des polygones de 2007, que de 2011.

Par contre, ombres, lumières, effets lumineux d'intensité, reflets, et ambiances, textures anisotropiques, et monde vivant, tout y est. Les arbres sont pas trop réussis, et les textures planes bavent un peu, mais c'est super fluide, pas de freeze, et je suis à un fps de 80, avec une machine d'il y a deux ans et demi, graphismes quasi à bloc. Comparé à mon premier essai où j'allais désespérer de devoir faire le test avec une qualité aussi moche d'un Everquest II avec une machine de 2003, je suis rassurée.

* Les premiers combats :

Ouille. Bon, coups d'épées (ou de blaster) partout, c'est fouillis, désordonné, et pas toujours facile d'entrée, et très vite, on s'habitue, là encore, du tout gros classique où on a rien inventé. Il s'avère que vers la fin de vos dix premiers levels, vous découvrez que si vous faites très mal, en face aussi. Les combats peuvent être terriblement plus rapides et mortels que les premiers lvls. Mais cela reste quand même assez statique, ça manque de nervosité. Par contre, ni de gameplay, ni d'un peu de jugeote, surtout quand, comme moi, on aime tester devant des adversaires plus haut lvls, ou en masse. Bref... pas de plus, pas de moins, cela sert bien le propos, mais révolutionne que dalle.

* Les quêtes :

Ok... Vous êtes le héros. Soyons clair, vous allez vite le comprendre. Le jeu de ce coté me fait penser à sa manière à l'actuel Rift : on propose et facilite le levelling solo, mais on encourage sans forcer la main le jeu de groupe. On peut très bien faire en tout cas les 10 premiers lvls sans l'ombre de besoin de groupe - et sans quasi aucun mal, sauf à être brassé cassé du clavier. Le fait que tous les dialogues avec les prises de quêtes soient des cinématiques va ravir... ou être haïssable pour le pressé qui veut pas attendre et suivre l'histoire. Et on est bien dans un rappel flagrant du gameplay de SW Kotor, de Bioware aussi. Les réponses à trois choix, qui selon les cas changent aussi bien la scène en cours, que les événements et rapports suivants avec les PNJs, ou les récompenses de la quête, on sait où on est. Et a priori, ce système évolue encore par la suite. On aime, ou on déteste, c'est clair. SW TOR est un jeu à priori pour casuals qui n'ont envie de grouper que par envie, et pas par obligation. C'est un choix. Ici, de ce coté, il est bien exploité.

* L'ambiance :

On est vraiment en pleine ancienne République, les dialogues sont tous vocaux - et votre avatar parle comme les autres PNJs -, le décor est bourré de références dans tous les sens. Il y a un certain politiquement correct, mais pas tant que cela, quand on parle de meurtres, d'esclavagisme... ou de torture. Et qu'on le voit. Bon, après, c'est du Star WAR, ça reste propret et sage, en gros, cela respecte bien les canons du genre.
La bande son est en général superbe, mais les activations et intégrations du son sont encore inégales, on voit que ce n'est pas tout à fait au point, et quelques bugs visuels et sonores viennent agacer de temps en temps.
Par contre, passé les dix premiers lvls, les zones (nombreuses) instanciées où vous êtes seul, avec l'histoire, quand on comprends qu'on aura plusieurs compagnons (des suivants PNJs) par la suite, qui seront l'équipage de SON vaisseau, que selon les choix de dialogues, et de missions, ces compagnons deviennent amis, ou au contraire s'éloignent (peut-on les perdre ? ) et qu'ils vont vous suivre au long de vos histoires, là, on comprends clairement qu'on est en immersion narrative, une sorte de clair et affiché revival de Kotor.
C'est selon moi ce qui fera fuir du monde. Et attachera énormément les fans de ces deux vieux jeux à ce MMORPG. Bioware a toujours fait du Jeu de Role, et ici, on est en plein dedans. Reste à savoir comment cela évolue passé les dix premiers lvls.

Conclusion :

Je n'ai parlé que de ce que j'ai testé... et soit le reste, je m'en fiche un peu, soit je n'ai pas eu vraiment le temps d'y regarder de près. La bêta est encore inégale, il y a des bugs à corriger, des équilibres à faire, des choix visuels ou audios discutables, mais on sent surtout un jeu en cours de réglage, et qui en effet avait besoin de retours en masse de la communauté.

Ce que je sais, c'est que j'en attendais pas tant que cela, et pensait être intriguée et curieuse, sans plus. J'ai été séduite et étonnée, et songe très sérieusement à l'acheter, car même sans m'intéresser aux aspects clairement MMO, le jeu en soit est d'une telle richesse et d'une telle immersion qu'on a envie de suivre l'histoire, pour la découvrir.
43 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Star Wars The Old Republic ?

589 aiment, 267 pas.
Note moyenne : (948 évaluations | 120 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Star Wars The Old Republic
(572 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

966 joliens y jouent, 2327 y ont joué.