Réalité virtuelle : des émotions plus intenses, une classification plus sévère

Les jeux en réalité virtuelle suscitent-ils des réactions émotionnelles plus intenses que sur écran ? L'autorité allemande de classification des jeux répond par l'affirmative. The Deep est déconseillé au moins de 12 ans sur écran mais au moins de 15 ans avec le casque Morpheus de Sony.

C'est une évidence, avec la réalité virtuelle, les constructeurs de casques 3D ambitionnent de mieux immerger les joueurs au sein d'univers numériques -- par définition, grâce aux périphériques immersifs, les joueurs sont au coeur de l'action.
Mais joue-t-on avec un casque 3D comme sur un écran ? Et les émotions suscitées par la réalité virtuelle sont-elles similaires à celles ressenties en jouant sur un écran ? En Allemagne, les organismes de classification des jeux (qui, au regard de l'histoire locale, appliquent des principes sensiblement plus sévères que le système PEGI en vigueur dans le reste de l'Europe) répond manifestement par la négative. C'est ce qu'indique Dave Ranyard, directeur du bureau londonien de Sony Computer Entertainment (SCE).

Réalité virtuelle : des émotions plus intenses, une classification plus sévère

Très impliqué de très longue date dans la production de contenus en réalité virtuelle et en réalité augmentée (depuis plus de douze ans), SCE London Studio travaille actuellement sur divers jeux jouable avec le Project Morpheus, le casque 3D de Sony.
Dans le lot, le studio signe notamment The Deep, un jeu d'exploration des fonds marins dans lequel le joueur pourra être confronté à des attaques de requins. Le jeu est distribué en version « écran » et en version « casque 3D » et les autorités allemandes déconseillent simplement le jeu aux joueurs de moins de 12 ans dans sa version sur écran, mais estime que la version en réalité virtuelle s'adresse aux joueurs de 15 ans plus.

Dave Ranyard : « Je pense que de grandes expériences peuvent être vécues [en réalité virtuelle] et qu'elles seront plus intenses pour les joueurs. Le conseil allemand de classification des jeux a ainsi par exemple classé notre démo de The Deep en « 15+ » avec le casque, mais seulement en « 12+ » sur écran. Donc ils pensent déjà que les joueurs auront des réactions émotionnelles plus intenses de ce qu'ils verront avec le casque. Mais je vais dans des parcs d'attractions et j'apprécie les grands-huit. Évidemment, on veut savoir qu'il y a un filet de sécurité, mais on veut aussi pouvoir vivre ce type d'expériences plus intenses. »

On se souvient des propos de Denny Unger, qui en appelait à la responsabilité des développeurs de jeux, redoutant les effets sanitaires d'une réalité virtuelle trop intense sur les joueurs.
Manifestement, au-delà de la responsabilité des développeurs, les joueurs pourront aussi prochainement prendre les leurs (de responsabilités) et faire des choix informés quant aux contenus proposés par les jeux en réalité virtuelle ou sur écran grâce à une classification adaptée aux développements technologiques.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Sony Interactive Entertainment ?

11 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (15 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien