Blizzard obtient la fermeture de Crouching Dragon Legends et la condamnation d'Unico Interactive

Fin 2013, le Chinois Unico lançait Crouching Dragon Legends, un clone d'HearthStone. Les juridictions chinoises viennent de condamner le plagiaire à 10 millions de yuans de dommages et intérêts.

Blizzard obtient la fermeture de Crouching Dragon Legends et la condamnation d'Unico Interactive

On s'en souvient, fin 2013, le studio chinois Unico Interactive lançait Crouching Dragon Legends, un jeu en ligne de cartes à collectionner étrangement similaire à HearthStone -- en fait une copie quasi-intégrale, mais distribuée sur appareils Android (la plateforme mobile de loin la plus populaire en Chine) et reposant sur l'univers des Trois Royaumes en lieu et place d'Azeroth.
Blizzard et le groupe NetEase (qui exploite HearthStone en Chine) engageaient donc des poursuites, devant les juridictions chinoises et contre Unico Interactive afin de faire fermer Crouching Dragon Legends et réclamaient quelque dix millions de yuans de dommages et intérêt (environ 1,2 millions d'euros).

À en croire la presse chinoise (Tencent News ou Sina Tech, rapportées par Kotaku), les juges de Shanghai viennent de rendre leur décision et elle serait favorable à Blizzard et NetEase : la copie d'HearthStone ferait l'objet d'un ordre de fermeture. Unico Interactive estime néanmoins que la presse chinoise se fait l'écho de « fausses informations » et se réserve le droit d'engager des poursuites en conséquence.
La décision interviendrait quoiqu'il en soit à l'heure où les autorités chinoises entendent renforcer la législation locale contre la contrefaçon et où les juridictions de Shanghai se dotent d'une chambre spécifiquement dévolue aux litiges de droits d'auteurs et de propriété intellectuelle.

Réactions (58)


  • En chargement...

Que pensez-vous de HearthStone ?

47 aiment, 27 pas.
Note moyenne : (76 évaluations | 5 critiques)
5,0 / 10 - Moyen

201 joliens y jouent, 261 y ont joué.