Sony dévoile le Projet Morpheus, son casque de réalité virtuelle dédié au jeu

À l'occasion de la GDC 2014, Sony dévoile son projet Morpheus, son casque de réalité virtuelle associé à la PS4, qui ambitionne de « procurer le sentiment réel d'être ailleurs ».

Sony dévoile le Projet Morpheus, son casque de réalité virtuelle dédié au jeu

Sans doute sous l'impulsion de l'Oculus Rift ou des projets de Valve et leur volonté de démocratiser les périphériques de réalité virtuelle, Sony laissait entendre depuis déjà quelques mois sa volonté de proposer son propre casque de réalité virtuelle 3D dédié au jeu. Et la nuit dernière, le groupe japonais profitait de la GDC 2014 de San Francisco pour dévoiler officiellement son Projet Morpheus associé à la PlayStation 4.

Spécificités techniques

Présenté par Shuhei Yoshida, président de Sony Worldwide Studios (et dont les propos sont rapportés par The Verge), après « trois ans de développement », ce projet Morpheus de « visiocasque 3D » se veut « le point culminant de l'immersion et la vision [de Sony] de la réalité virtuelle pour le jeu ».
Le casque s'appuie sur des écrans LCD 1080p et un champ de vision à 90°, devra intégrer la PlayStation Camera pour son système de tracking et le PlayStation Move pour assurer le motion control (le casque permet donc de « voir » le monde dans lequel le joueur évolue, mais la console assure la gestion de « l'immersion » dans l'espace de jeu), le tout connecté en HDMI et USB (le prototype est encore connecté par câble, mais Sony travaille sur un version sans fils). Et de préciser que le design de l'appareil est conçu pour ne pas peser sur le nez de l'utilisateur, en plus d'être ventilé pour éviter les problématiques de buée.

Les six axes de développement de la réalité virtuelle

Au-delà des spécificités techniques, on retiendra peut-être la philosophie de Sony quant au projet Morpheus. Pour le constructeur, la réalité virtuelle ne relève pas d'un périphérique, mais doit être un média à part entière et appréhendé comme tel. « L'enjeu de la réalité virtuelle consiste à procurer le sentiment réel d'être ailleurs, dans un autre lieu ».
Le casque doit donc leurrer le cerveau du joueur et pour y parvenir, le constructeur travaille sur six axes distincts : « la vue, l'ouïe, l'appréhension des déplacements (tracking), le contrôle, la facilité d'utilisation et le contenu ».
Sony fait valoir son expérience en matière d'imagerie (la vue), travaille sur des technologies de son 3D binaural (un son spécifique pour chaque oreille), gère les déplacements et contrôles via les capteurs de la PS4, compte sur une expérience « confortable » et plug-and-play propres aux consoles de salon et noue déjà des partenariats pour produire du contenu (parmi lesquels la plupart des gands « créateurs de mondes », Epic Games, Crytek, Autodesk ou Unity). Et déjà, dans le cadre de la GDC, on peut tester le prototype du casque Morpheus avec des démos de Thief ou EVE Valkryie (déjà testé avec l'Oculus).

Que ce soit le studio Oculus VR, Valve (et ses expérimentation en matière de wearable computing) et donc maintenant Sony et son projet Morpheus, la réalité virtuelle se fait manifestement de plus en plus concrètes. Sony ne dévoile pour autant encore aucune date de commercialisation de son appareil, ni -- et c'est peut-être l'un des principaux enjeux de ce marché naissant -- de prix de vente. On patientera donc encore un peu même si la « RV grand public » semble d'ores et déjà en marche.

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Sony Interactive Entertainment ?

11 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (15 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien