GDC 2013 - Des personnages photoréalistes pour un meilleur rendu des émotions

La GDC est l'occasion de découvrir les technologies de demain. Jorge Jimenez, directeur technique chez Activision Blizzard, « rivalise avec la réalité et donne vie à ses personnages pour susciter l'émotion » avec une démo technique impressionnante.

GDC 2013 - Des personnages photoréalistes pour un meilleur rendu des émotions

La GDC est traditionnellement l'occasion de dévoiler quelques-unes des prouesses techniques réalisées par l'industrie du jeu vidéo. Dans le cadre de sa conférence Next-Generation Character Rendering (le rendu de personnages de nouvelle génération), Jorge Jimenez, directeur technique chez Activision Blizzard en charge de la R&D, s'est attaché à présenter « le fruit de plusieurs années de travail en matière de personnages photoréalistes ».
Une prouesse technique, donc, qui vise à « rivaliser avec la réalité et donner "vie" à des personnages » mais « dont le défi va au-delà du simple divertissement : le vrai défi consistait à créer un média permettant une meilleure expression des émotions, touchant directement le sentiment des joueurs ». On imagine que la technique seule ne suffit pas à atteindre l'objectif, mais elle y contribue sans doute un peu, surtout quand on apprécie le résultat.

Dans le cadre de la démo, selon le directeur technique, le moteur permet d'afficher 180 fps à l'écran, à l'écran d'une carte graphique GeForce GTX 680. Une configuration accessible au grand public, loin des supercalculateurs. D'autant plus que la démo en temps réel présentée lors de la GDC était pilotée depuis un « ordinateur portable vieux de deux ans ».
De quoi imaginer, prochainement, des personnages de ce type dans le prochain Call of Duty ou World of Warcraft, dans Destiny ou le projet Titan ? Peut-être.

R&D - Rendu photoréaliste de personnage
R&D - Rendu photoréaliste de personnage

Réactions (47)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais