Vente d'Activision Blizzard, Vivendi en discussions avec Microsoft et Tencent

La rumeur enfle depuis juin dernier, Vivendi pourrait revendre Activision Blizzard. Mais à qui ? Le géant chinois Tencent et un conglomérat Microsoft / Time Warner seraient en discussion avec le groupe français.

Vente d'Activision Blizzard, Vivendi en discussions avec Microsoft et Tencent

La rumeur depuis début juin dernier : le géant Vivendi, actuellement en quête de liquidité, pourrait se séparer de sa branche « jeu » et revendre ses 62% de participation dans le capital d'Activision Blizzard, premier éditeur occidental de jeux vidéo, exploitant quelques licences de poids parmi lesquelles Call of Duty ou Skylander, World of Warcraft ou Diablo en attendant le prochain MMO de Bungie ou celui de Blizzard, le projet Titan.
Pour autant, la transaction n'est pas aisée puisqu'il convient de trouver un acquéreur capable d'aligner, selon les estimations, entre 10 et 13 milliards de dollars.

À en croire Reuter, qui s'est entretenu avec la banque d'affaire en charge de l'éventuelle transaction (il s'agit manifestement pour l'instant d'évaluer l'appétence d'éventuels acquéreurs), des groupes comme le géant Tencent en Chine ou un conglomérat unissant Microsoft et Time Warner pourraient être sur les rangs (en plus de groupes d'investisseurs).
On sait quoiqu'il en soit que Tencent et Activision Blizzard coopèrent déjà, puisque le Chinois exploite notamment la version free-to-play de Call of Duty en Chine. Et la transaction aurait du sens dans la mesure où Tencent cherche actuellement à renforcer ses positions en Occident (au travers des activités « consoles » de l'Américain, très peu développée en Asie mais très présentes sur le continent nord-américain) et que le jeu en ligne, porté par les titres de Blizzard Entertainment, reste marché colossal notamment en Asie.
Du côté de Microsoft, l'acquisition d'Activision Blizzard pourrait être motivée par la volonté d'étoffer l'offre de jeux du groupe, à la veille du lancement de la prochaine console de Microsoft. Selon les analystes, « s'ils veulent rester dans l'industrie du jeu, ils pourraient réfléchir à l'acquisition de ces grosses licences, sans se limiter uniquement à la vente de matériel ».
Et de son côté, Vivendi ne fait aucun commentaire, précisant simplement que « toutes les options sont sur la table ». On ignore quelle option serait la plus favorable aux joueurs. On note néanmoins que l'acquisition de Riot Games par Tencent semble avoir plutôt profité à League of Legends quand les tentatives de Microsoft en matière de jeux en ligne (et surtout de MMO) n'ont pas toujours été couronnées de succès. Mais peut-être est-ce justement l'occasion d'inverser la tendance.

Réactions (74)


Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais