Bobby Kotick : Electronic Arts ne profitera pas de SWTOR

Bobby Kotick, CEO d'Activision Blizzard et concurrent direct d'Electronic Arts, se prête au jeu des pronostiques à la veille du lancement de Star Wars The Old Republic. Selon lui, EA ne profitera pas des fruits son MMO.

Bobby Kotick : Electronic Arts ne profitera pas de SWTOR

Forcément (presque) toujours ludique, le marché du jeu vidéo prend parfois des allures de cour de récréation, accueillant les échanges fleuris des ténors du secteur. Et ces échanges d'amabilités, voire de provocations, prennent une résonnance particulière quand ils concernent Activision Blizzard d'une part et Electronic Arts d'autre part. Et on le comprend, les deux géants américains se disputent la place de leader du l'industrie occidentale du jeu vidéo et rivalisent sur plusieurs fronts : depuis quelques semaines, Call of Duty Modern Warfare 3 (Activision) et Battlefield 3 (Electronic Arts) se disputent les faveurs des adeptes de jeux de tirs ; fin décembre prochain, les hostilités se déplaceront sur le front des MMO avec le lancement de l'outsider Star Wars The Old Republic (le prochain MMO d'EA) qui entend attirer dans sa galaxie quelques abonnés de World of Warcraft (le MMORPG d'Activision Blizzard, leader incontesté du marché depuis sept ans mais qui accuse le poids des ans).
Et les observateurs du secteur ne s'y trompent pas : malgré un bénéfice triplé au trimestre dernier, le cours de l'action d'Activision Blizzard a perdu 5,5% devant la menace Star Wars quand l'action d'Electronic Arts a gagné 27% (la hausse est traditionnelle avant chaque lancement d'envergure et ne prendra de réelle signification que dans la durée).

Sur ce fond de (douce) rivalité, le Reuters Global Media Summit qui se tenait hier à New York a été l'occasion pour Bobby Kotick (CEO d'Activision Blizzard dont on connait le verbe haut) de sortir l'artillerie lourde et de prodiguer quelques « conseils » (piques) à son concurrent direct.
Selon Kotick, Star Wars The Old Republic sera un gouffre financier pour Electronic Arts qui ne pourra pas gagner d'argent avec son MMO. « Lucas Arts [le titulaire de la licence Star Wars] va être le principal bénéficiaire des retombées de Star Wars... Nous avons travaillé avec Lucas il y a longtemps et l'économie est toujours au profit de Lucas, donc je ne comprends vraiment pas comment le projet peut fonctionner économiquement pour Electronic Arts ».
On se souvient néanmoins que selon EA, fidéliser durablement 500 000 abonnés suffirait à rentabiliser son investissement dans le développement de SWTOR. Selon Bobby Kotick, cet objectif présente déjà un certain risque : « Si vous étudiez l'histoire de ceux qui ont investi dans un MMO et y ont rencontré le succès, vous verrez qu'ils ne sont pas nombreux ».

L'avenir dira dans quelle catégorie se classera Star Wars The Old Republic (les prétendants au trône de World of Warcraft ont été nombreux et jusqu'à présent le MMO de Blizzard garde sa couronne, mais le contexte aujourd'hui a évolué), et d'ici là, les propos de Bobby Kotick ne sont peut-être pas anodins : les uns les jugeront prophétiques, les autres y verront le signe des doutes du CEO.

Réactions (218)


Ce fil de réactions a été coupé. Il n'est plus possible de réagir.

Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais