Critiques de Lescalope31

  • 28 mars 2016
    /!\ Cette critique a été rédigée avant la sortie du jeu.
    9 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Salutation frères d'armes !

    Je vais vous narrer l'histoire de Gloria Victis ainsi qu'essayer le plus objectivement possible de le décrire au mieux.

    Tout d'abord, Gloria Victis est né de la volonté d'un petit studio, Black Eye Games, de créer un jeu répondant aux attentes d'une niche de gamers voyant malheureusement que beaucoup d'entre nous ne trouvaient pas leur bonheur au sein des grosses productions qui enchaînent les échecs.
    Ce jeu sera donc axé RvR / PvPvE dans un style d'Europe de l'est, très mature avec des combats calqués sur Mount and Blade, un système d'artisanat très avancé et indispensable en toutes choses, que ce soit pour s'armer, manger, mener des sièges ou défendre des forteresses.
    Il sera question d'un monde ouvert avec quatre factions menant une guerre de territoires perpétuelle, le PvP sauvage sera partout, et la mort punie d'un vol d'objets par l'ennemi. 
    Comme dans Mount and Blade, le joueur part de rien, il devra augmenter son artisanat pour se stuff, farmer des ressources telles que le bois, les minerais, des ressources agricoles, des ressources animales, des plans de craft sur les humanoïdes et faire des donjons ouverts avec des bosses. Il y aura également de la magie mais elle sera très subtile, il n'y aura pas de boules de feu, de gigantesque AoE de feu lancé par un putain de mage derrière les murs d'une forteresse comme dans Warhammer Online ou des orgies lumineuses dignes d'un 14 juillet comme le paladin de TESO... 

    Il y aura un système de niveaux débloquant des attributs classiques, tels que la force, la sagesse, la dextérité, mais aussi des talents passifs pour augmenter la régénération, les dégâts, la pénétration d'armure et également des talents actifs.

    Bref, vous m'avez compris, le style sera semi-fantastique avec une base réaliste et des éléments mythologiques surtout dans les ennemis et le style architectural des factions.
    Donc une fois stuff, le héros devra se battre farouchement pour sa faction, mener des sièges, des embuscades, tout un arsenal d'armes tactiques sera au rendez-vous.
    De plus, vous pouvez améliorer les forteresses, entraîner les gardes et faire du housing.

    Enfin il y a les guildes qui seront très présentes avec un système de réputation et des bannières, le jeu sera très axé sur l'aspect communautaire et je dirais même le sentiment de patriotisme, aujourd'hui perdu sur tous les jeux  (patriotisme à votre faction avec une identité forte, une histoire détaillée, et des différences physiques ou culturelles) .

    Mais tout cela, c'est bien plus tard. A la sortie du jeu, aujourd'hui qu'en est-il ?
    Nous sommes au début d'une alpha, avec tous ses points négatifs, animations dégueulasses et pas du tout fluides, IA des mobs débiles, pattern mal foutus, bugs de textures, lags, zone vide, crash, interface rustique, etc. !
    Cependant, le jeu reste jouable, l'artisanat est très prenant et la sensation de construire son personnage est très présente, on passe avec détermination d'un paysan en papier a un véritable guerrier en armure. Le RvR est présent, et même si le gameplay laisse aujourd'hui à désirer, je le dis et j'assume, c'est aujourd'hui le meilleur jeu RvR qui soit !
    Même si en alpha, même avec un contenu limité et les bugs, c'est par défaut de concurrence, le meilleur jeu RvR qui soit !
    Et le plus important, la communauté est vraiment remarquable, cela changera car Gloria Victis a été greenligthé sur Steam, mais c'est un régal de jouer entre véritables gamers dans une ambiance de camaraderie et de pouvoir à nouveau (après l’indétrônable Dark Age of Camelot) mener des assauts sur des forteresses avec de véritables tactiques militaires. 

    En conclusion, je ne peux pas vous inciter à l'acheter maintenant, car seul un fan y trouvera un grand bonheur comme moi, et seul un habitué des alphas avec un regard tolérant pourra s'amuser. Cependant, je vous incite fortement à vous intéresser au jeu, à le suivre, et peut-être à motiver les développeurs qui sont pour certains des amateurs et des passionnés qui méritent toute notre attention tant leur projet est de grande envergure et comme le titre le dit, plein d’excellentes promesses dans une époque ou le RvR tend à disparaître.
    Publié le 28 mars 2016 à 12:20, modifié le 28 mars 2016 à 13:39
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 4 juin 2016
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Yop, j'aime ce qui est clair et précis.

    D'abord WildStar est un jeu plutôt beau, l'univers y est très drôle, on se sent un peu dans un épisode de futurama. 
    Le PvE instancié est réellement intéressant, il présente de la difficulté, du contenu, un mécanisme de kick très bien fait et plein de petites épreuves qui rendent le donjon moins monotone.
    Les classes présentent des gameplay réellement différents, il n'y a pas de réel déséquilibre car chaque classe a son rôle et son point fort.
    Les races sont justes excellentes avec un background bien détaillé et tout l'univers est cohérent.
    Puis la bande sonore déchire, c'est mon coup de cœur vraiment. 

    Cependant voilà, si Wildstar était un bon jeu, ça se saurait. Pour résumer, un leveling long et pénible, des centaines de quêtes plus abrutissantes les unes que les autres, des bots à la pelle en BG, un PvP quasi inexistant, et un système de ciblage avec les holographes qui rendent les combats très brouillons visuellement.
    De plus, un end game plutôt mince avec une rejouabilité encore plus mince.

    En conclusion, un univers à découvrir absolument mais sans raison de s'y attarder une fois le contenu plié, en plus le jeu est entièrement F2P.

    Pour l’anecdote personnelle, encore un jeu avec un immense potentiel remis entre les mains d'idiots incapables de comprendre comment on exploite un MMORPG.
    Publié le 12 nov. 2015 à 10:51, modifié le 4 juin 2016 à 23:25
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques