World of Warcraft, le RPG multijoueur

5/10
Si vous êtes débutant dans le MMORPG, commencez avec Final Fantasy XIV. Si vous n'aimez pas les MMO asiatiques (bien qu'ils soient très occidentalisés) , alors je vous recommande The Secret World, qui a la décence de fournir à ses joueurs de vraies quêtes mais c'est un univers moderne fantastique, donc si vous êtes vraiment heroic-fantasy, alors essayez plutôt The Elder Scrolls Online. Si vous êtes plutôt science-fiction, qu'investir 3h par jours minimum et que l'anglais ne vous fait pas peur, alors essayez EVE Online... Sinon vous pouvez vous rabattre sur Star Wars The Old Republic, si vous avez un temps de jeu et des connaissances de la langue de Shakespeare plus modestes.

Ils ont tous leurs défauts, et certains dans cette liste n'ont pas plus mes faveurs que la star de cette critique, mais ils ont un mérite bien à eux tout en étant nettement moins chers à l'heure que World of Warcraft. Et pour raison, ils sont soit gratuits (F2P) , soit payants à l'achat, mais en accès à vie (B2P) , soit finançable par l'argent du jeu (EvE Online uniquement, mais propose une expérience radicalement différente à WoW et n'importe quel MMO sur le marché actuel) .

Si vous voulez jouer à un MMO qui n'est massivement multijoueur que par le nombres d'abonnés, que vous aimez faire votre vie seul dans votre coin (c'est la mode depuis quelques années) et que vous n'avez aucune envie d'investir plus de deux heures par semaines, alors oui, ce jeu est certainement fait pour vous, tout autant que Farmville ou Kochonland, et encore je crois savoir que ces deux là demandent un peu plus d'investissement.

World of Warcraft, le point d'entré parfait pour tout le monde ?

Tout d'abord, comprenez que mon avis sera fortement biaisé, mais que tout n'est pas bon à jeter pour autant, et que pour moi, massivement multijoueur en ligne, ne veux pas dire 10 millions d'abonnés, pour 10 pélos nécessaires à tout le contenu.

Je vais d'abord commencer par dire que c'est un jeu formidable pour quelqu'un qui ne connait pas le MMORPG. Il va faire ce qu'il sait faire de mieux : vous tenir la main et vous accompagner depuis vos tout premiers pas, jusqu'à vos toutes dernières rages. Vous n'aurez absolument aucune liberté, vous faites ce que le jeu a prévu pour vous, et ça s'arrête là. Pas besoin de réfléchir, ou de chercher, vous suivrez les " ! " et les " ? " puis vous finirez toujours par avancer. Bien sûr, vous pouvez "shunter" le système et faire du donjon en boucle jusqu'à votre niveau maximum si vous préférez la présence chaleureusement virtuelle de vos amis jetables.

D'aucun vous diront : oui, mais World of Warcraft, c'est easy to play, hard to master (facile à jouer, difficile à maitriser) . Je pense très sincèrement que c'est la réponse facile de ceux qui vivent dans l'illusion que 10 millions d'abonnés, c'est un gage de qualité, et que 2500 de cote, c'est un gage d'excellence. Il existe des exceptions (les rares élus qui trainent au-dessus des 3000 de cote) , mais ce n'est en aucun cas une généralité, et le "powerleveling" de cote est tout à fait réel. Même sans ça, obtenir le gladiateur demande juste un peu de volonté et d'apprentissage.

Il n'y a absolument aucun enjeu autre que la course a celui qui aura la plus grosse, et accessoirement pour une minorité, voir l'histoire de Warcraft se dérouler. C'est pas faute d'avoir un setting parfait pour créer des enjeux de factions entre l'Alliance et la Horde, sans parler de l'univers étendu. En fait, jouer à WoW, c'est comme jouer à ces vieux jeux d'arcade, d'arriver enfin à la fin après quelques centaines de francs, puis être congratulé par "félicitations, vous avez terminé le jeu. Play again ? "

Et oui, car depuis que WoW existe, c'est tout ce qu'il a réussi à faire : dire à ses joueurs que leurs innombrables heures de jeu n'ont servi a rien et qu'ils devront tout recommencer à la prochaine extension qui rendra tout ce qui est apparu avant, totalement obsolète. Youpi. J'appelle pas ça un MMO, mais un RPG à composante multijoueur avec newgame+. Ou encore la quintessence du MMO "Theme Park" accessible a tous pour rester poli.

Bon, je pense que j'ai posé les bases. Si vous voulez un MMORPG, allez voir partout ailleurs, mais surtout, surtout, passez votre chemin sur Blizzard et World of Warcraft. Ca a été un MMO, ce n'est plus que 10 millions d'abo qui jouent en solo et se réunissent en groupe de 10 une fois par semaine durant 2-3h grand max pour la majorité.

(Oui il reste quelques irréductibles qui résistent encore et toujours, mais croyez moi sur parole, ces guildes qui rendent le jeu tout de suite plus intéressant sont en danger critique d'extinction, au même titre que le tigre de sumatra ou que ce petit village d'armorique.)

Dans le détail :

PVE Solo : Justement là où le bat blesse, c'est tellement facile et accessible de jouer seul que l'on finit par faire niveau 1->90 seul ou avec les amis jetables de la recherche de groupe. Vous pouvez regarder une série, lire un livre, ou encore jouer à un autre jeu en parallèle comme Kochonland, ou encore Clash of Clan. C'est pas désagréable, mais on a pas vraiment l'impression de jouer, plutôt d'errer de " ! " en " ? ".

* Ces amis jetables auxquels je fais référence, il s'agit en fait de joueurs que la recherche de groupe rassembles avec vous pour faire un donjon, le souci étant que 95 % du temps, il s'agira pour ces gens de faire leur donjon journalier le plus vite possible pour une raison qui m'est inconnue, sans piper mot, quitte à faire n'importe quoi et ruiner l'expérience de jeu de tout le monde. Sur un moi de donjon, vous allez peut-être rencontrer 2 ou 3 types agréables et communicatifs, le reste se contentera de cc en début de donjon et bb ou gg à la fin.

PvE Groupe : Toujours la même chose, pas mieux, pas moins bien, si ce n'est le problème des amis jetables.

PvP Solo : Entre les Bots et ceux qui posent le cerveau à coté, faire du champ de bataille seul, c'est loin d'être drôle.

PvP Groupe : Les arènes et les champs de bataille cotés remontent un peu le niveau, mais il faut comprendre que World of Warcraft n'est pas un jeu PvP, et que le PvP sera toujours extrêmement déséquilibré.

Quêtes : Dans World of Warcraft, si vous optez pour la progression par les quêtes, oui vous aurez des quêtes originales vraiment sympathiques, mais ce sera seul ou avec votre ami proche/concubin (e) car ce système est vraiment retord à plusieurs, bien qu'il ait subi des améliorations avec le temps. Cependant, vous ferez très probablement votre overdose de quêtes assez rapidement, surtout si vous connaissez déjà les bases du theme park et n'êtes pas nouveau au genre MMO en général.

Le monde : Bien, c'est Azeroth et tout l'univers qui en découle, rien à redire, c'est certainement la seule chose que j'apprécie vraiment dans ce jeu. Il faut lui reconnaitre que World of Warcraft a une certaine magie, et son univers est vraiment envoutant.

L'artisanat : ça ne vous servira à rien mais il a existé pire dans d'autres jeux. A la limite, vous vous contenterez de l'enchantement et l'alchimie pour créer vos consommables. L'ingénieur est rigolo.

Commerce : Lié quand ramassé. Est-ce qu'on peut réellement parler de commerce quand 80 à 90 % des objets ne sont pas échangeables ? Qu'on ne me parle pas de cet ersatz de commerce que WoW possède, surtout quand y'a des cas proches du réel comme avec EVE Online.

Politique : De la politique dans un Theme park ? Naaaaah, oubliez ça. Kiffez vot' va et vient de taulard, voilà ce que propose WoW.

Histoire : Une bonne histoire dans l'ensemble, il s'agit de l'univers de Warcraft, et on ne peut que reconnaitre que l'histoire est vraiment bien, jusqu'à Pandalol.

Communication : Recherche de groupe, recherche de guilde, amis jetables toussa toussa, vous trouverez toujours quelqu'un pour faire quelque chose, il ne faut pas être difficile, et surtout, ne pas dire bonjour, sinon ils dégroupent.

GameMastering : Si je ne dis pas de bêtises, il y a un évènement avec GM pour la sortie d'une extension (et encore je ne suis pas sûr) , puis le reste du temps, c'est le calendrier et ses évènements de taulards qui se répètent tous les ans.

Personnalisation : ça va mieux avec la transmogriffication, mais bon finalement quasiment tout le monde va utiliser les quelques armures les plus belles, et seuls quelques rares champions de la dégotte vont avoir des tenus vraiment uniques.
 
Liberté : On parle d'un MMO de type "theme park", y'a pas 36 choses à faire : monter un nouveau personnage, marcher sans but, faire les quêtes journalières de taulard, faire des donjons inutiles, ou des raids tout aussi inutiles. D'un point de vue liberté, c'est clair qu'on est loin d'un ArcheAge (prffrfrrfffhihi) mais bon, ça fait ce que ça sait faire de mieux : vous prendre par la main et vous guider depuis vos premiers pas, jusqu'à vos dernières rages.

Crédibilité : La majorité du monde est en "open-World" sans temps de chargement, ce qui reste toujours très agréable, surtout quand on voit l'orgie de temps de chargement qu'on nous balance dans les jeux maintenant.

Dynamisme : Non, vous ne faites pas évoluer l'histoire, ceci n'est qu'un mensonge que l'on vous raconte pour que vous fassiez vos quêtes de taulard. Que vous les fassiez ou pas, le jeu continuera sans vous. Le phasing est la pire des technologies à laquelle j'ai eu affaire dans les MMO, c'était pas bien déjà avec WoW, et c'est toujours pas bien avec ESO. Certains apprécient, moi je leur dis : Allez jouer à un RPG solo. Car le phasing, à part séparer les joueurs, ça n'a qu'une utilité scénaristique (surtout dans un MMO où TOUT LE MONDE vit la même histoire) . Vos actions n'auront jamais le moindre impact sur l'univers dans lequel les autres évoluent, a contrario de la zone Cyrodiil d'Elder Scrolls Online (qui fait tout dans la moyenne sans jamais être exceptionnel dans quelque chose, mais propose au moins quelques enjeux de factions-guildes-personnels) . Cela peut éventuellement changer avec l’extension Légion qui est annoncée, mais je suis mal placé pour en parler.

Visuel : Le jeu a fait peau neuve avec les années et n'est pas trop à la ramasse par rapport aux standards de 2016, le style cartoonesque y est pour beaucoup.

Son : De nouveaux thèmes à chaque donjon, raid, extensions, pas grand-chose à dire, c'est bon et ça s'entend.

Technique : Rien à redire, je n'ai quasiment jamais eu de problèmes en jouant à World of Warcraft.

Accessibilité : Tout est fait pour qu'un enfant puisse y jouer.

Traduction : Localisation française presque parfaite

Support : Faut pas trop leur en demander mais c'est réactif.

Pour conclure,

Il est de mon avis que World of Warcraft, c'est un peu comme la prison, si t'y retourne, c'est que t'a rien compris (et vous verrez que j'y ai fait quelques séjours) .
On pourrait débattre des jours entiers sur les raisons du succès de World of Warcraft, et le pourquoi de son succès est quelque chose que je reconnais, pour y avoir joué sur une période de huit ans. (par tranches de deux mois à chaque extension / patch important, car il faut le reconnaitre, pour quelqu'un d'acharné, on s’ennuie au bout de 15 jours ou on attend après le "faux temps de jeux" des quêtes journalières et objets limités par semaines, qui sont d'après moi une hérésie et une facilité impardonnable pour un studio de cette envergure) .

Il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui, ce jeu me file des crobes.
4 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1699 aiment, 637 pas.
Note moyenne : (2555 évaluations | 199 critiques)
6,9 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1684 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3798 joliens y jouent, 11954 y ont joué.