Zoom sur Eligium

Après un lancement en Chine, Eligium s'apprête à accueillir ses premiers testeurs occidentaux. Zoom sur un titre Free to Play aux allures de Hack and Slash, qui revendique le contenu et la diversité d'un MMORPG.

Zoom sur Eligium

En novembre 2010, le studio allemand Frogster (qu'on connaît notamment pour être l'exploitant de Runes of Magic ou prochainement de Tera Online) annonçait l'acquisition des droits occidentaux d'un énigmatique nouveau MMO Free to Play. On ignorait alors tout ou presque du fameux titre, sinon qu'il était développé par une succursale du Chinois Shanda, plongeait le joueur dans un univers fantasy et reposait sur le moteur Gamebryo.
Rapidement, la rumeur coure néanmoins que le fameux MMO n'est autre que Magic World II, un titre massivement multijoueur effectivement estampillé Shanda (développé par sa succursale Goldcool depuis 2007) et dont le gameplay emprunte largement aux classiques du hack and slash. Au fil d'une enquête ô combien minutieuse, on constate que le MMO fait bien l'objet de tests internes dans les locaux berlinois de Frogster, et sans surprise, la rumeur est confirmée quelques mois plus tard en juillet 2011 - hasard du calendrier (ou pas), tout juste quand Frogster annonce devoir retarder le lancement de Tera Online et que son nouveau titre doit manifestement aider les joueurs à patienter quelques mois. Frogster exploitera donc Magic World II en Occident et, pour l'occasion, le renomme Eligium - le premier opus de la série des Magic World n'ayant jamais été exploité en Europe, Frogster s'attache ici à créer une nouvelle marque de toute pièce.
Zoom sur les principales originalités d'Eligium à l'heure où le MMO Free to Play s'apprête à accueillir ses tout premiers bêta-testeurs occidentaux.

Pour planter le décor

110719_Eligium_screenshot_1.jpg

Eligium plonge le joueur dans un univers fantastique - qu'on nous dit particulièrement vaste - dans lequel l'humanité a été chassée de ses terres d'origine par des cohortes de démons. Les réfugiés fuient et trouvent refuge sur un lointain continent par-delà les mers, où ils s'allient à la population locale en vue de repousser l'engeance démoniaque... Les luttes de pouvoirs n'engendreront finalement que troubles et affrontements, formant ainsi les deux grandes factions du jeu (le Glorious Empire ou le Holylight Kingdom), au risque de faire exploser la fragile Alliance.
Une ancienne prophétie annonce néanmoins qu'un Elu s'éveillera et réunira les peuples de Galgaron pour repousser les démons. Et le joueur prétend évidemment à ce statut d'élu.

Les mécanismes de progression d'Eligium

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Eligium ?

5 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen