Eligium, une exploitation en Free to Play

Eligium, une exploitation en Free to Play

Comme nombre de MMORPG du même acabit, Eligium n'entend pas se montrer dépourvu en matière de contenu de haut niveau. Selon Daniel Stahlkopf, le end game d'Eligium s'articule notamment autour d'un contenu PvP : des « guerres de faction [et] les joueurs pourront se plonger dans les fameuses guerres de guildes pour ainsi tenter de s'emparer des châteaux de guilde adverses ». En Chine, le jeu revendique même des affrontements de grandes envergures opposant les armées de plusieurs serveurs se retrouvant sur de vastes champs de batailles inter-serveurs.
On ignore encore comment ils s'organiseront sur la version européenne du MMO, mais Daniel Stahlkopf nous précise qu'il « est tout à fait possible que [Frogster] organise des tournois, des compétitions et autres concours liés au PvP ». Et de préciser que l'exploitant dispose « des outils de classement [...] pour cela, alors que les joueurs y ont accès aussi ». De quoi, sans doute, encore augmenter la durée de vie du jeu.
Dès lors, on saisit aisément le positionnement d'Eligium qui s'adresse à 'évidence aux joueurs purs et durs de MMO en quête d'un titre complet... et auquel on est manifestement prêt à consacrer du temps.

Une exploitation Free to Play

Elfe
Elfe

Comme plusieurs des titres du catalogue de Frogster, Eligium a vocation à être exploité en Free to Play (le jeu est accessible gratuitement mais financé par une boutique d'objet virtuels) et au regard de la débauche de contenus qu'il revendique en plus de ses mécanismes de progression complexes, son exploitation laisse forcément augurer la tentation d'une « boutique » omniprésente (pour accélérer la progression ou éviter certains pans de gameplay manifestement contraignant).
Interrogé sur le sujet, le producteur Daniel Stahlkopf estime que « dans le meilleur des mondes, la boutique d'objets d'un titre F2P devrait toujours permettre de compléter les compétences de son personnage sans pour autant déséquilibrer le jeu ». Et d'en tirer les conclusions : « nous avons décidé de proposer principalement des objets dits de "confort" (gain de temps, objets esthétiques), objets qui visent à rendre la vie en jeu plus agréable, sans pour autant déstabiliser l'équilibre du jeu ». Les déclarations sont là (et traditionnelles chez les exploitants de titre Free to Play), on jugera ensuite sur pièce... manifestement très rapidement.

En Europe, Eligium accueillera ses premiers bêta-testeurs à partir du 19 décembre 2011 en vue d'une sortie en 2012. Selon le producteur, lors de cette bêta, « les joueurs auront la possibilité de tester la quasi-totalité des fonctionnalités du jeu ». Et de préciser : « en principe, la bêta doit se tenir en trois étapes. La première est une phase de bêta alpha limitée aux amis et à la famille de Frogster. Cette étape vise surtout à nous assurer que les phases de bêta suivantes se déroulent sans problèmes. Suite à cela, débutera la phase de bêta fermée pour laquelle nous distribuons encore actuellement des clés d'accès. Enfin, la phase de test se termine par une bêta ouverte, bêta durant laquelle tous les joueurs qui le désirent pourront arpenter les terres de Galgaron ». On prend rendez-vous.

Les mécanismes de progression d'Eligium
Sommaire :
  1. Zoom sur Eligium
  2. Les mécanismes de progression d'Eligium
  3. Eligium, une exploitation en Free to Play

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Eligium ?

5 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen