Désert de Kara Korum : le bûcher éternel

Campament de Corrompus
Province de Kara Korum

« Dans le village de Fengdu, chaque fois que nous tuons un Corrompu, nous traînons son cadavre sur le bûcher. J’ignore le nombre de Corrompus. Le feu brûle nuit et jour. Ils sentent le souffre, la bile et les vers les dévorent de l’intérieur. Vous pouvez tuer les Corrompus, mais vous ne leur échappez jamais. La fumée, la puanteur et les cendres imprègnent vos vêtements, vos cheveux, sous vos ongles, dans votre nourriture et dans vos poumons. Jour et nuit, vous pouvez les ressentir, les sentir, les toucher et même vous étouffer à cause d’eux ! Vous pouvez vous faire vomir, mais ils sont toujours là. » Villageois de Fengdu.

Les lumières du village, de jour comme de nuit, proviennent du bûcher, alimenté par les corps des Corrompus. Ici, les hommes et les femmes chérissent tant la vie qu’ils ne la conçoivent qu’éternelle, quand bien même ils tuent tant et plus. Qu’on se le dise : tous les Corrompus qui approchent le village d’un peu trop près seront chassés et tués, et jetés au feu. Et les Corrompus sont légion.

Le Village était autrefois un carrefour commercial – mais depuis que la Corruption a commencé à se répandre, il s’est progressivement changé en quelque chose d’infiniment plus sinistre. Et dans l’esprit ravagé des villageois, il est toujours un lieu de culte – brûler les Sans-vies est simplement devenu l’un des rituels de leurs croyances.

La vallée des géants

Province de Kara Korum
Province de Kara Korum

Une rivière de fluides infects s’échappe du Cratère, tel du pus suintant d’une plaie infectée. Un ruisseau s’échappe de la rivière jusque vers la Vallée des Géants, pour se jeter dans un petit lac se trouvant là. Il y a longtemps, le lieu était connu pour être un oasis d’eau fraîche, mais aujourd’hui, l’infection l’a gagné. L’oasis abrite toujours ses arbres et sa vie sauvage, mais ils ont changé. Tout y a grandi. La végétation y était connue pour son gigantisme, mais dans cette vallée, elles ont pris des proportions réellement bizarre et effrayante, mais aussi merveilleuse à certains égards. Les arbres sont grands comme des montagnes et les bêtes y sont si énormes qu’elles auraient fait réfléchir Conan en personne.

Tous les arbres, tous les arbustes et toutes autres formes de végétation que l’on trouve dans cet environnement sont énormes – atteignant plusieurs fois leur taille normale. Ils ont aussi un petit quelque chose de déroutant. Cette branche, ne ressemble-t-elle pas à un bras humain, telle une protubérance sortant du tronc ? Et cette souche ne ressemble-t-elle pas à une bouche menaçante ?

Province de Kara Korum

La faune est à l’avenant. Croiser une créature locale insuffle forcément un sentiment de peur panique et en affronter une prend rapidement des allures de défis furieux où le prix n’est autre que votre vie. Mais la vallée inspire aussi un sentiment de merveilleux, que ce soit du fait de ces arbres incroyables, ces créatures fantastiques ou à cause du contraste opposant le désert aride à cet oasis resplendissant.

La Frénésie

Province de Kara Korum

Les vétérans racontent des histoires sur la Frénésie, mais jamais sans un frisson ou avoir ingurgité un verre d’alcool fort. Il y a 25 ans, le Cratère Noir a vomi un océan d’horreurs – des créatures venues des tréfonds de la nuit, des êtres difformes aux symétries grotesques, des monstres que les conteurs eux-mêmes ne peuvent décrire aux esprits mortels (ayant fort heureusement leur limite).

Province de Kara Korum

L’Armée Impériale ne faisait pas le poids face aux bêtes, mais la puissance des sorciers a changé la donne. Les savants et les mages furent convoqués par le Mandat. C’est là, sur la rivière, que l’ultime combat fut livré. L’infanterie Khitan tint sa position avec bravoure, alors que leurs alliés sorciers déchaînèrent le feu et la foudre sur les rangs démoniaques. Et enfin, ils dispersèrent les monstres.
Mais de nos jours... des choses malfaisantes rampent toujours dans les sables noirs de Kara Korum.

La province de Kara Korum
Sommaire :
  1. La province de Kara Korum
  2. Désert de Kara Korum : le bûcher éternel

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Age of Conan ?

800 aiment, 357 pas.
Note moyenne : (1303 évaluations | 180 critiques)
7,1 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Age of Conan: Unchained
(882 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1026 joliens y jouent, 4269 y ont joué.