GamesCom 09 : Zoom sur Karos Online

A la veille du lancement des premières phases de bêta-test de son titre, l’éditeur coréen NHN (qui exploite aussi Continent of the Ninth ou Tera: The Exiled Realm of Arborea en Asie) s’implante aujourd’hui en Europe et profitait de la GamesCom de Cologne pour dévoiler les grandes lignes de Karos Online. On y découvre un MMORPG laissant la part belle aux explorations de donjons, affrontements de guildes et au PvP de masse.

Entretien mené et propos recueillis par Gectou4 dans le cadre la GamesCom 09.

Les personnages de Karos Online

L’univers médiéval fantastique de Karos place le joueur face à nouvelle menace : les Ténèbres envahissent le monde d’Asmara et les cinq grandes nations du monde devront oublier leurs différends d’hier et s’unir pour les repousser.

Dans le cadre du bêta-test qui ouvre ses portes aujourd’hui, seuls trois des cinq peuples de Karos seront jouables : les Humains (peuple polyvalent et diplomate), les Ombres (les Shadows, des combattants mortels et rapides) et les Seroines (qui excellent dans l’art d’attaquer à distance).
Comme souvent dans les titres coréens, au grès de la progression les personnages peuvent se spécialiser deux fois. Au niveau 15 d’abord, puis au niveau 45. Par exemple, la spécialisation du niveau 15 de la Seroine (archère) lui permettra de se concentrer sur les dommages infligés à l’adversaire ou sur l’aide à ses alliés (grâce à des compétences de « crowd control » - root, snar, mez...). Le second tiers, au niveau 45, lui ouvre la voie des dégâts de zones ou au contraire des tirs puissants face à une cible unique.

Equipement et gemmes de Fletta

Au-delà des spécialisations, les héros de Karos peuvent se déplacer grâce à leurs montures. Les montures de Karos sont symbolisées par des pièces d’armures (une épaulette gauche, de différentes formes animales). Une fois équipée, le personnage peut invoquer sa monture : l’objet peut par exemple se changer en un loup de guerre.
Il en existe différentes sortes, pouvant être fabriquées par des artisans, obtenues grâce à des quêtes, sur des adversaires vaincus ou simplement en les achetant à des marchands, mais une seule monture peut être utilisée à la fois...

Mais l’une des originalités de Karos Online repose sur le Fletta, une gemme aux propriétés magiques particulièrement convoitée (augmentant les défenses, prodiguant des bonus, etc.). Le Fletta est une substance magique qui se collecte et la barre de Points de Fletta augmente notamment pour chaque adversaire vaincu. Le joueur peut ensuite les dépenser dans diverses activités comme l’artisanat, mais aussi l'achat de certaines compétences qu'on ne peut obtenir avec les points de bases acquits lors d'un passage de niveau. Il peut aussi les conserver pour profiter de bonus d'expérience... La jauge de « Fletta Points » affiche une capacité limitée, qui augmente avec les niveaux du personnage. Certains objets en Fletta comme les pièces d'armures ou les armes peuvent, s'ils sont équipés, évoluer avec le joueur (comme si les objets gagnaient eux aussi de l'expérience), afin de les améliorer. Et les points de Fletta gagnés ne sont pas perdus lors des déconnexions.Les gemmes de Fletta peuvent aussi améliorer les points d'attributs tels que la régénération de points de vie, de mana ou les élémentaires (Feu, Bois, Eau, Vent). Et à chaque élémentaire correspond une caractéristique : vitesse, puissance d'attaque, défense, puissance magique... Plus généralement, les objets améliorés grâce aux gemmes de Flatta auront souvent un effet spécial, comme s’ils étaient enchantés... Et les gemmes peuvent également être utilisées auprès de PNJ pour acquérir de meilleurs objets (ces dons prennent en outre une forme de gain de réputation). 
Et en matière d’artisanat, le joueur devra trouver des Recettes, puis collecter les composants de l’objet et les fournir à un PNJ artisan afin qu'il fabrique l'objet. Mais le « craft » reste encore en développement et des évolutions sont manifestement à prévoir.

Des donjons instanciés et ouverts

Les donjons de Karos Online seront « instanciés » et ouverts. Ils devraient être nombreux et pour tous les niveaux. Et leur principal attrait repose sur leur caractère dynamique. Par exemple, dans certains cas, les explorateurs devront trouver et vaincre le gardien de l’un quatre axes du donjon.... Il ouvrira l’un des quatre chemins aléatoirement. Dans d'autres cas, le donjon peut prendre la forme d’un labyrinthe dont l'agencement des murs change au gré de la progression des explorateurs. Il faudra trouver le bon agencement pour atteindre le boss... qu’il sera pertinent de débusquer puisque certains bosses abandonnent le Ticket d'entrée d'un donjon suivant, plus difficile.
Pour autant, si les donjons occupent une place centrale dans Karos Online, selon NHN, il n’est pas nécessaire de s’y attaquer pour progresser dans le jeu.

PvP et conquêtes de territoires

Karos Online repose également largement sur des affrontements PvP libres et ouverts, régulés par des mécanismes moraux. Tuer un joueur « immoral » n’inflige aucun malus, mais éliminer un joueur faible ou ayant une haute moralité aura des conséquences pour l’assaillant. Quand un personnage voit son niveau de moralité trop chuter, il devient un paria (son nom devient rouge) et les gardes des principales cités le traquent. Il doit alors se contenter des villes de mauvaise réputation, où les objets sont particulièrement chers.

Le gameplay PvP influence aussi les contrôles de territoire par l’intermédiaire des points de « Mine de Fletta », les joueurs contrôlant une mine pourront miner pour récolter du Fletta. Chaque guilde peut prendre le contrôle d’un territoire mais devra le défendre, au moins une fois par semaine, dans le cadre de sièges hebdomadaires où les guildes adverses contesteront ces zones stratégiques. Plus conséquent, Karos Online intègre des châteaux pour lesquels les sièges pourront « compter plusieurs centaines de joueurs ». Les dates de ces sièges seront prédéfinies, mais le processus reste à ce jour en développement.Quoiqu’il en soit, les guildes pourront spécifier les taxes des régions contrôlées. Elles gagneront aussi des gemmes de Fletta grâce au contrôle de ces zones. 
A noter que durant les sièges, afin d’ajouter une dimension stratégique, le « body awarness » s’activera : dès lors, les joueurs ne pourront plus passer au travers des autres des autres personnages.

Pour mener leurs conquêtes, les guildes (reconnaissable par leur emblème) pourront former des alliances, déclarer des guerres aux autres guildes (et dans ce cas, le PK entre guildes en guerre n’influencera pas le niveau de moralité des combattants).

L’éditeur NHN précise en outre qu’il devrait être possible de changer d’équipement durant un combat, depuis son inventaire (mais sans que cette possibilité fasse l’objet d’une option spécifique : pas de sets préconstruits que l’on pourrait porter en un instant selon l’assaillant)...

Les projets européens de NHN

Mais au-delà du contenu du jeu, la GamesCom de Cologne a également été l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les projets européens du Coréen NHN.

Karos Online a manifestement valeur de test pour le Coréen. Avec son PvP ouvert, ses donjons dynamiques, ses conquêtes de territoires et affrontements de guildes ou encore ses sièges de châteaux (un gameplay qui rappelle Lineage II ou Last Chaos - déjà développé par Galaxy Gate), le MMORPG accessible en terme de configuration semble taillé sur mesure pour séduire les joueurs allemands, qui bénéficieront du jeu dans leur langue prochainement...
Un premier pas en Europe, qui en appelle manifestement d’autres. Car malgré les difficultés que représente la localisation d’un jeu pour le marché européen (qui compte moult langues, cultures, législations, etc.), le Vieux continent affiche aussi un « fort potentiel » pour NHN qui compte manifestement s’y implanter durablement. Le Coréen « concentre tout ses efforts sur Karos aujourd’hui », mais peu importe son succès, d’autres titres sont manifestement d’ores et déjà prévus. « Il suffit de trouver le bon titre pour l’Europe». On n’en saura pas tellement plus pour l’instant, mais on pense évidemment à Continent of the Ninth ou TERA (déjà édités par NHN en Corée). Point de réponse venant de NHN : l’exportation de ces jeux reste une prérogative de leurs développeurs (respectivement les studios Cloud Nine et Bluehole - ce dernier lorgne manifestement déjà vers l’Occident).

En attendant de voir de nouveaux MMORPG estampillés NHN débarquer en Europe, Karos Online va faire l’objet de plusieurs phases de bêta-tests privés (des invitations sont disponibles sur JeuxOnLine), jusqu’à son lancement en langue anglaise durant l’automne 2009, puis en allemand et en turc au cours des mois suivants.Karos Online est distribué gratuitement, en « free to play », financé par la commercialisation de contenus « in-game » optionnels.

Précédent
GamesCom 09 : Diablo 3 raconté par un Jolien

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Karos Online ?

10 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (19 évaluations | 3 critiques)
4,7 / 10 - Moyen

17 joliens y jouent, 40 y ont joué.