Zoom sur Warrior Epic

Tout juste disponible en bêta-test privé, Warrior Epic est traditionnellement présenté comme jeu en ligne, orienté « hack n’ slash ». On découvre néanmoins rapidement un « Casual MMO », empruntant largement aux canons du jeu de rôle sur table, plutôt stratégique et intégrant quelques notions de jeu de gestion.
Zoom sur un jeu en ligne atypique, peut-être symptomatique de l’évolution actuelle du genre.

Warrior Epic plonge le joueur au coeur de Providence, un monde médiéval fantastique ayant longtemps connu la prospérité et un rayonnement hors du commun, avant que la cupidité des rois ne plonge la région dans une guerre destructrice... La légende affirme néanmoins qu’un havre de paix subsiste. Aujourd’hui, quelques seigneurs vont faire en sorte de refonder la civilisation et de retrouver les vestiges d’un passé glorieux. Et le joueur incarne l’un de ces seigneurs.
Le joueur doit prendre la tête d’un bastion, qu’il faudra gérer et faire prospérer. Un bastion qui permettra surtout de recruter des troupes (aux classes, races et compétences propres) qui seront autant que héros à la disposition du Seigneur pour remplir moult missions ponctuelles (PvE ou PvP, seul ou en groupe) ou progresser dans une longue campagne scénarisée. Malgré ses accents de hack ‘n slash, Warrior Epic est construit comme un jeu de rôle sur table, affiche un gameplay déroutant offrant un véritable challenge... et bien que répétitif et pas toujours très esthétique, le jeu s’avère plutôt prenant.

Un bastion et des héros

Contrairement la plupart des MMOG traditionnel, Warrior Epic ne débute pas la création de son personnage. Le joueur incarne de facto un gladiateur de niveau 1 et est immédiatement plongé au coeur de l’action dans un bref tutorial. Cette première mission invite à traverser une jungle obscure pour gagner Providence et rejoindre son bastion. C’est seulement une fois arrivé à destination qu’il sera possible de dépenser quelques points de renommée pour recruter le personnage de son choix parmi les six classes disponibles, entre gladiateur (guerrier offensif), illusionniste (qui manipule les esprits de l’ennemi), pangolin (qui maîtrise les poisons et les buffs de zone), l’archer de guerre (qui attaque à distance), la soeur (sorte de paladine, tantôt guérisseuse, tantôt guerrière défensive) ou l’assassin (maître dans l’art de piéger ses adversaires ou de les éliminer au fusil).
Six archétypes plutôt traditionnels (même si d’autres classes sont déjà annoncées « après la sorties »), mais qui se subdivisent tous en deux spécialités. Et chacune de ses spécialités déterminera les compétences accessibles aux héros. C’est l’un des attraits de Warrior Epic.

Tout au long des 50 niveaux de progression du personnage, les compétences sont nombreuses et variées. Il faudra donc faire des choix : certaines aptitudes permettront de rapidement devenir autonome pour pouvoir évoluer seul. D’autres seront indispensables dans un groupe. Les uns brilleront en PvE, d’autres en PvP.
Les spécialités des personnages se dessinent progressivement, offrant toutes un gameplay très différent, mais sans frustration pour le joueur, grâce au bastion invitant à faire évoluer plusieurs héros parallèlement. Dans nombre de MMORPG traditionnels, le joueur crée son personnage principal, s’autorise ou non des « alt » pour tester d’autres classes, mais bien souvent sans aucun lien ou presque entre les personnages d’un même compte. Dans Warrior Epic, tous les combattants d’un bastion évoluent parallèlement au gré des missions. Une quête requiert d’explorer des ruines infestées par des nuées d’insectes (très nombreux) à éradiquer ? On utilisera volontiers le pangolan (qu’il ait choisi la voie des chamans maîtrisant les éléments ou celles des animalistes invoquant des « pets »). Grâce à ses compétences de zones, il pourra affronter efficacement des adversaires nombreux. Une mission d’exploration ? L’archer, avec sa portée de tir impressionnante, est tout indiqué. D’autres joueurs ont besoin d’aide pour une mission collective ? La soeur et ses capacités de soin se révéleront utiles.

Warrior Epic, mortelles randonnées

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Warrior Epic ?

20 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (34 évaluations | 5 critiques)
5,0 / 10 - Moyen