Funcom détaille une année de mises à jour de contenu de Conan Exiles

À l'occasion de la GDC 2017, Funcom esquissait les mises à jour, à court et long termes, de Conan Exiles pour évoquer en vrac, des montures, des purges, de la nécromancie et de la sorcellerie, ou encore de nouveaux environnements et un système de climat.

Funcom détaille une année de mises à jour de contenu de Conan Exiles

On le sait, depuis fin janvier, Conan Exiles est disponible dans le cadre d'un accès anticipé en attendant une sortie commerciale prévue début 2018. Si le planning de lancement du jeu est d'ores et déjà arrêté (là où, selon Funcom, bon nombre d'autres jeux de survie n'envisagent jamais de date de sortie précise) et que cette période d'accès anticipé se veut « bien plus courte » que celle de nombre d'autres jeux en ligne, on sait que les « accès anticipés » ne sont pas (ou plus) toujours aux goûts des joueurs. Funcom entend donc démontrer qu'elle a bien vocation à enrichir le contenu de Conan Exiles régulièrement et le développeur profitait de la GDC 2017 pour esquisser l'année à venir de son jeu de survie en termes de mises à jour.

À court terme

On avait déjà noté les projets à court terme de Funcom : intégrer un système de teinture à Conan Exiles (qui doit être déployé avant la fin du mois) permettant de personnaliser les tenues de ses personnages, l'ajout d'armes de sièges à Conan Exiles (des trébuchets pouvant projeter des pierres mais aussi des corps putrides sur les fortifications adverses), ainsi qu'un premier donjon infesté de démons, sous les ruines des Terres de l'Exil.
Le développement est encore en cours, mais le développeur illustre en vidéo ces premiers ajouts majeurs de contenus.

Système de teintures

Avant fin mars, Conan Exiles doit donc intégrer un système de teintures, permettant de teindre les vêtements de son personnage. En plus d'augmenter les options de personnalisation de son avatar, le système de teinture doit surtout permettre aux membres d'un même clan de confectionner des uniformes, qui permettront de reconnaitre les siens dans le cadre d'affrontements -- même si le studio espère aussi que les joueurs pousseront le mécanismes un peu plus loin, par exemple, en confectionnant des tenues similaires à celles de leurs ennemis pour les infiltrer incognito.

Donjon : ressources et puzzle

À terme, le monde de Conan Exiles doit intégrer des donjons (dans la pure tradition des donjons de MMO, avec leur boss de raid). Ils doivent constituer un défi d'envergure pour les joueurs férus de PvE, mais renfermeront aussi des ressources rares (Funcom évoque par exemple du phosphore, permettant de fabriquer des torches pouvant bruler même sous l'eau) mais aussi des « puzzles » simples (par exemple, il faudra réussir à immerger une pièce pour profiter de la montée des eaux pour atteindre des salles jusqu'ici inaccessibles).

Armes de siège : trébuchet

Si le mécanisme de trébuchet est encore en cours de développement, Funcom l'illustre en vidéo et en précise le fonctionnement. Il ne s'agira pas uniquement de réussir à fabriquer l'engin de siège (avec l'aide d'artisans), de le positionner (il est lourd et lent à fabriquer) et de le défendre (les adversaires seront enclins à le détruire), mais aussi de réussir à viser : il faut l'orienter, mais aussi charger le contrepoids précisément pour déterminer la distance de tir. Des mécaniques plutôt complexes, pensées pour être gérées idéalement par des groupes de trois joueurs ayant chacun leur rôle à jouer.
On retient par ailleurs que les trébuchets peuvent projeter des pierres (pour détruire les fortifications ennemies), mais aussi des « corps putrides » préalablement stockés dans des fosses en attendant qu'ils pourrissent et qui exploseront dans les cités adverses afin que la pestilence s'y répande et que les assiégés souffrent de maladie. Une option jugée « un peu macabre » par Joel Bylos, mais « plutôt fun ».

À plus long terme : montures, purge, magie, environnement et climat...

Monture

À plus long terme mais avant le lancement commercial début 2018, Funcom prévoit d'ores et déjà nombre d'autres ajouts et en esquisse le pourtour.
D'abord l'ajout de montures : comme pour le système d'asservissement, les joueurs pourront capturer des animaux (notamment en les assommant, en référence au coup violent qu'Arnold Schwarzenegger, dans le rôle de Conan, assène à un dromadaire), les trainer dans un enclos spécifique afin de les dompter. Dans un premier temps, les joueurs pourront s'approprier des chevaux (on pourra combattre à dos de cheval, à l'épée, à la lance ou à l'arc) et des dromadaires (pour en faire des bêtes de somme), puis plus tard des rhinocéros et des éléphants pour en faire de véritables montures de guerres.

Démon

Ensuite, le studio déploiera son système de purge. On en connait le fonctionnement : des armées de PNJs déferleront sur l'univers de jeu avec l'objectif de tout ravager sur leur passage. Deux options s'offrent aux joueurs : se cacher et reconstruire ou se battre. Évidemment, les joueurs qui prendront les armes devront être bien préparés (des fortifications solides, un équipement efficace, des troupes, etc.). Mais le développeur promet des récompenses à l'avenant : les troupes de PNJ seront notamment conduites par des figures emblématiques de l'univers de Conan, qui pourront être capturées et asservies (via le système de Thrall) afin que les joueurs puissent bénéficier de leurs compétences. On imagine qu'avoir parmi ses esclaves quelques héros légendaires pourra faire la différence.
Dans cette même optique, le développeur promet un système d'asservissement plus fin. Les joueurs pourront paramétrer précisément les activités de leurs esclaves : leur rôle, mais aussi leur emploi du temps chaque jour (les périodes de sommeil, de travail, de garde, etc.). Funcom prévoit également l'ajout de mécanismes de nécromancie permettant d'éveiller des morts, voire des démons, pour les asservir. Dans le même esprit, la sorcellerie doit aussi faire son entrée dans le jeu, mais on ne la pratiquera qu'à ses risques et périls : les sorciers sont des êtres corrompus et pour avoir accès à une magie de plus en plus puissante, il faut accepter un niveau de plus en plus élevé de corruption. Or, la corruption affaiblit le corps et l'endurance du personnage, au risque de frôler la mort et l'obligeant donc à se restaurer davantage pour une santé médiocre. Les joueurs préférant une magie moins sombre pourront se tourner vers le système de divinités. De nouveaux avatars divins pourront être invoqués et le système de religion doit être étoffé (avec des autels, des sacrifices, etc.).
On retient quoi qu'il en soit la volonté du développeur qui entend proposer du contenu de haut niveau aussi PvE -- par opposition à nombre d'autres jeux de survie dont le end-game ne repose que sur des affrontements entre joueurs.

Environnement montagneux

Enfin, Funcom entend augmenter la taille de l'univers de jeu en ouvrant l'accès à de nouvelles contrées. Le premier environnement inédit (attendu concomitamment au lancement du jeu sur Xbox One, au cours du troisième trimestre 2017) permettra d'explorer des régions montagneuses, plus vertes et rocheuses, mais aussi parfois froides et enneigées. Avec cette nouvelle région, viendra le système de climat : les personnages devront donc prendre soin de se vêtir chaudement et de se réchauffer pour ne pas mourir de froid.
On le comprend au regard des nombreux projets du développeur, Funcom entend démontrer que cette période d'accès anticipé a vocation à jouer pleinement son rôle : enrichir le jeu progressivement jusqu'à son lancement commercial (et évidemment, les mises à jour de contenu seront toutes déployées gratuitement). Reste à déterminer si Funcom tiendra le rythme.

Réactions (34)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Conan Exiles ?

32 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (42 évaluations | 0 critique)
7,4 / 10 - Bien

26 joliens y jouent, 26 y ont joué.