L'expérience « The Park » est officiellement lancée

À plus d'un titre, The Park se veut une expérience. Une expérience ludique plongeant le joueur dans un récit oppressant et dérangeant, mais aussi une expérience pour Funcom qui entend ainsi jauger l'intérêt des joueurs pour ce type de projets atypiques.

L'expérience « The Park » est officiellement lancée

Annoncé voici quelques semaines par le studio Funcom, The Park est officiellement lancé aujourd'hui -- et à plus d'un titre, fait figure « d'expériences » (commerciale, ludique, etc.) pour le développeur.
On l'a noté, The Park s'inscrit dans une nouvelle stratégie récemment initiée par Funcom, visant à proposer des jeux courts (The Park se boucle en « une à deux heures »), rapides à développer avec une équipe réduite. Ce premier titre vise ainsi à « jauger l'intérêt des joueurs » pour ce type de projets atypiques (Funcom n'espère pas en tirer « un revenu significatif ») et si l'expérience s'avère concluante et que les joueurs répondent présents, d'autres titres similaires pourraient suivre régulièrement.

Lorraine, face à la perte de son fils
D'énigmatiques créatures hante le parc d'Atlantic Island

Mais The Park se veut surtout une « expérience vidéo ludique », qui relève presque du film interactif. Officiellement, le jeu est présenté comme « une expérience psychologique horrifique », plaçant le joueur dans la peau de Lorraine, une mère de famille dont l'enfant a disparu dans le parc d'attraction d'Atlantic Island (déjà esquissé dans le MMORPG The Secret World et auquel The Park fait référence plus ou moins ouvertement).
Le jeu prend ainsi des allures de « walking simulator » (à base de déambulations dans le parc, d'accès à ses énigmatiques attractions, etc.) laissant donc davantage de place à l'exploration qu'à l'action, et se voulant surtout plus angoissant que réellement terrifiant -- pas d'approche gore ou de massacres sanguinolents en perspective ici, mais plutôt une atmosphère oppressante, voire dérangeante pour le joueur qui s'immerge dans le cauchemar de Lorraine -- sur la base d'une trame narrative qui conduit à douter sur ce qui relève de la réalité ou de la fantasmagorie du personnage principal dans un autre monde. The Park repose donc sur la narration et les émotions du joueur (la peur ou l'angoisse, évidemment, mais aussi la détestation de certains personnages patibulaires, par exemple, afin de confronter le joueur à ses propres émotions dans une situation extrême).

Pour vivre l'expérience The Park et ses deux heures de jeu, il faudra débourser quelque 13 euros (pour en marquer le lancement, le jeu est actuellement proposé à un prix d'appel de 10 euros sur Steam). Et que l'on adhère ou non aux mécaniques ludiques de The Park, on sera sans doute aussi curieux de découvrir dans quelle mesure cette nouvelle initiative de Funcom suscite (ou non) l'intérêt des joueurs.

Réactions (73)


Que pensez-vous de The Park ?

8 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (11 évaluations | 0 critique)
6,3 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.