Quand les positions fermes de LEGO sur les pénis ont condamné LEGO Universe

Hier, on découvrait LEGO Worlds, mais le MMO créatif n'est pas le premier du genre. LEGO Universe affichait les mêmes ambitions avant de fermer en 2012 -- notamment à cause des positions très fermes de LEGO sur les pénis créés par les joueurs dans cet univers familial.

Hier, le groupe LEGO dévoilait une nouvelle déclinaison vidéo ludique de son jeu de briques, LEGO Worlds. Le jeu n'est néanmoins pas le premier titre LEGO à avoir affiché des ambitions onlines et dans le lot, on se souvient notamment de LEGO Universe, présenté comme un MMO familial devant réunir enfants et parents dans un univers commun. Las, LEGO Universe ne survivra qu'une petite année avant de fermer définitivement ses portes en janvier 2012, malgré quelque deux millions de joueurs inscrits.
Aujourd'hui, alors qu'on reparle donc d'un MMO LEGO, Megan Fox (anciennement Gfx coder de LEGO Universe) revient sur les conditions ayant contribuées à la fermeture du jeu. Et manifestement, le jeu « familial » a fermé ses portes faute de pouvoir assurer une modération efficace.

Quand les positions fermes de LEGO sur les pénis ont condamné LEGO Universe

On le sait, le groupe LEGO capitalise largement sur son image : le jeu de briques est connu autant des parents (nostalgiques) que des enfants, s'impose donc comme une activité résolument familiale et le jeu en ligne devait donc s'inscrire dans cette image très sage.
Mais concevoir un jeu « créatif » suppose de concilier avec la créativité, pas toujours de très bon goût, des utilisateurs. Tous les jeux en ligne créatifs y ont été confrontés, LEGO Universe n'y a pas échappé et bon nombre de joueurs ont donc exercé leur créativité en réalisant des pénis de toutes tailles et de toutes couleurs dans l'univers de jeu. Une pratique intolérable pour LEGO qui entendait donc modérer les ardeurs créatives des joueurs les plus inspirés pour s'assurer qu'aucun enfant (ni même un parent) ne risque de croiser une création phallique au cours de son exploration.
À en croire Megan Fox sur Twitter, les pénis étaient devenus une obsession chez LEGO, revendiquant une « tolérance zéro » en la matière (au point qu'un salarié aurait été licencié pour avoir lui-même fabriqué un pénis virtuel dans son univers personnel dans le jeu, malencontreusement accessible à des enfants dans le cadre d'un « kid test » avant le lancement). Le groupe LEGO aurait ainsi réclamé au développeur de concevoir un « détecteur de bites » susceptible d'identifier les créations litigieuses pour les effacer automatiquement (en vain), avant d'embaucher une armée de modérateurs chargés de contrôler drastiquement le contenu de l'univers de jeu. Et c'est ce qui aurait condamné LEGO Universe.
Le jeu se voulait « créatif », mais pour prévenir toutes dérives, les joueurs ne pouvaient que très partiellement partager leurs créations avec les autres joueurs et le principal coût de fonctionnement du jeu reposait sur la présence de modérateurs (validant parfois a priori les contenus créés par les joueurs avant qu'ils ne soient visibles in-game). Un coût et une infrastructure trop lourde pour assurer la pérennité du jeu, qui a donc fermé ses portes définitivement après moins d'un an d'exploitation.
On ignore comment cette problématique sera appréhendée dans le nouveau LEGO Worlds, mais on note néanmoins que le jeu n'est, cette fois, pas présenté comme un MMO « familial ». Il s'adresse manifestement à des joueurs un tantinet plus matures -- mieux à même d'appréhender les contenus imaginés par d'infâmes joueurs libidineux ?

Réactions (44)


  • En chargement...

Que pensez-vous de LEGO Universe ?

29 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (42 évaluations | 1 critique)
4,8 / 10 - Moyen