Quand le joueur se fait Faucheurs d’âmes, présentation des « Thralls » de Crowfall

Le studio ArtCraft précise le rôle des « Thralls » de Crowfall, ces âmes errantes des héros tombés au combat que les joueurs pourront capturer pour en tirer des bonus... Mais encore faut-il les trouver et les contraindre à nous aider.

Quand le joueur se fait Faucheurs d’âmes, présentation des « Thralls » de Crowfall
Forgemaster

En attendant les premières phases de test de Crowfall prévues dès cet été, le studio ArtCraft entend présenter un pan de gameplay du MMORPG chaque semaine. Le développeur s'intéresse aujourd'hui aux « Thralls », déjà brièvement esquissé au travers de l'artisanat de Crowfall et qui fait aujourd'hui l'objet d'une FAQ dédiée.

On y note notamment que les Thralls « sont les âmes des guerriers et artisans tombés au combat, les esprits qui hantent les mondes éphémères avant qu'ils ne soient détruits par le Dévoreur ». Les thralls sont donc piégés sur leur monde mourant, ne peuvent trouver le repos et risquent d'être détruit par le Dévoreur. Le joueur, en tant que héros immortel et faucheur d'âmes, peut traquer ces thralls errants et leur offrir une chance de rédemption, pour peu qu'ils acceptent de lui faire profiter de leur expérience pendant un temps.
Plus prosaïquement, au cours des dernières heures d'un mode mourant, les joueurs pourront trouver des thralls (généralement dans des ruines abandonnées ou les zones que les thralls fréquentaient de leur vivant) et les capturer à l'aide de pierres d'âme. Ces pierres d'âme permettront ensuite d'activer des bonus particulièrement convoités, dépendant de la vie antérieure du thrall. Le développeur fournit quelques exemples.

« Les thralls ont divers rôles et objectifs dans Crowfall. Ceci dit, chaque Thrall sert un objectif qui lui est propre, en fonction de la profession qu'il exerçait de son vivant.
Les thralls peuvent endosser un rôle de vendeurs gérant vos ventes, d'artisans pour vous aider à fabriquer des objets, d'entraineurs surnaturels qui vous soutiennent lors de votre apprentissage pour que vous appreniez certaines compétences plus rapidement, de gardes qui protègent vos remparts ou encore d'esprits combattants -- l'esprit des guerriers tombés au combat peut être inscrit dans des runes qui rendront vos armes et armures plus puissantes (par exemple, vous pourriez graver l'esprit d'un elfe blademaster sur votre épée et profiter des échos de sa vie passée pour guider vos coups ou vous protéger du mal). »
Évolution des créatures infectées par le Dévoreur

Selon le développeur, chaque thrall a donc des capacités propres et plus ou moins puissantes. Pour autant, on ne peut pas toujours leur faire confiance. Les thralls sont parfois prêts à faire des promesses pour échapper au Dévoreur, mais ils conservent leur libre arbitre (ils quittent le joueur lorsqu'ils estiment leur dette payée) et les plus puissants seront aussi sans doute les plus difficiles à contrôler (certains pourraient quitter le joueur dès que l'occasion se présente). Les développeurs ne précise pas comment contraindre un thrall puissant.
Pour encore pimenter le gameplay (et respecter les principes qui gouvernent le gameplay de Crowfall), le joueur est confronté à une grande liberté d'action et ne souffre donc d'aucune limite quant au nombre de thralls qu'il peut posséder (si ce n'est celle de la capacité de stockage de ses pierres d'âme dans son inventaire), mais reste confronté à des choix stratégiques. Certains objets ou bâtiments ne peuvent accueillir qu'un nombre limité de thralls, il faudra donc faire des choix judicieux ou se donner les moyens d'augmenter cette limite (certains bâtiments peuvent par exemple être améliorés pour accueillir davantage de thralls).

Au-delà du fonctionnement des thralls, on en comprend aisément le rôle en termes de gameplay. D'abord ils ont vocation à augmenter les options de personnalisation des Corbeaux : il ne s'agira pas simplement de définir un build formaté, il faudra aussi compter avec l'aléa de l'exploration et la capacité de l'explorateur à trouver les thralls les plus à même de correspondre à ses activités (en choisissant judicieusement les zones à explorer). Ils doivent ensuite aussi pimenter l'artisanat : un artisan légendaire ne peut se contenter de rester dans son atelier, il devra aussi explorer le vaste monde et plus particulièrement les mondes mourants (ou avoir des associés capables de le faire pour lui) s'il entend fabriquer les objets les plus puissants dotés des pouvoirs spéciaux des thralls (on se souvient que c'était l'un des objectifs de Raphael Koster, consultant en charge des mécaniques d'artisanat). Et enfin et surtout, on imagine que les thralls encourageront les joueurs à explorer les mondes mourants, à la veille de leur extinction et donc alors qu'ils sont les plus dangereux. Comme toujours dans Crowfall, les plus grands risques promettent les plus grandes récompenses. Et de toute évidence, les thralls y contribuent aussi.

Réactions (27)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crowfall ?

32 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (46 évaluations | 0 critique)
7,6 / 10 - Très prometteur