Valve formalise les « bonnes pratiques » de l'Early Access

L'accès anticipé (la vente de jeux en cours de développement) séduit de plus en plus mais dérive aussi parfois. Valve rappelle que l'Early Access n'est pas un modèle économique mais l'occasion d'associer les joueurs au développement.

Valve formalise les « bonnes pratiques » de l'Early Access

On connait le mécanisme de l'accès anticipé : le développeur met en vente un accès précoce à son jeu encore en développement pour mieux impliquer les joueurs dans sa conception. Mais parfois, cet accès s'avère un brin trop précoce et peut faire naître des incompréhensions, voire des tensions entre joueurs et développeur -- au point que l'usage plus ou moins pertinent de ces early access alimente les gazettes et pas toujours favorablement (on l'évoquait récemment).
Parmi les pionniers du genre, Valve sur sa plateforme Steam promeut ces accès anticipés depuis mars 2013 (depuis, les développeurs proposent aussi des formules similaires sur leur site), mais est aussi ponctuellement éclaboussés par les quelques cas d'Early Access ratés. En conséquence, à l'heure où seuls 25% des jeux vendus en early access sont réellement achevés, la plateforme de distribution de jeux fait évoluer ses conditions d'utilisation pour mieux informer les joueurs sur ce qu'ils sont susceptibles d'acheter.

On le sait, la plateforme détaille déjà ce qu'est un accès anticipé -- pour souligner par exemple qu'un accès anticipé n'est pas un préachat ou rappeler quelques points de vigilance aux joueurs.
Mais Valve contacte aussi les développeurs pour les inciter à plus de transparence et à mieux communiquer sur le contenu qu'ils mettent en vente. GiantBomb s'est procuré le courrier de Valve et on y note par exemple que « si personne ne peut prédire l'avenir, ni garantir qu'un jeu suscitera l'adhésion des joueurs », il convient néanmoins de « communiquer clairement sur les risques auprès des clients ».

« [...] il n'y a aucun moyen de savoir précisément quand un jeu sera terminé, s'il sera même terminé ou si telle fonctionnalité additionnelle sera finalement développée. Ne demandez pas à vos clients de parier sur l'état futur de votre jeu. Les clients devraient toujours acheter votre jeu sur la base de son état actuel, pas sur des promesses d'un futur qui pourrait ou non être réalisé. »

Valve fixe par ailleurs une série de « bonnes pratiques » que les développeurs devraient respecter sur la plateforme.

  • Ne pas initier un Accès Anticipé si vous n'êtes pas en mesure d'assurer le développement du jeu faute de ventes minimums : il n'y a pas de garantie qu'un jeu se vende, l'avenir du développement ne doit pas dépendre du niveau de ventes de l'accès anticipé. En d'autres termes, l'accès anticipé n'est pas un modèle économique mais un moyen d'impliquer les joueurs ;
  • Mentionner clairement les enjeux du développement, partout où le jeu est mentionné : un jeu en accès anticipé est un jeu en développement, donc susceptible de dysfonctionnements. Mais si un développeur sait qu'une mise à jour aura un impact négatif, suppose des pertes in-game pour les joueurs, etc., il convient de les informer au préalable, clairement et largement ;
  • Ne pas proposer un jeu non jouable en accès anticipé : selon Valve, une démo technique sans réel gameplay, un prototype, le test d'un concept, etc. n'ont pas leur place dans le programme d'accès anticipé (le processus est trop précoce, mieux vaut initier une vraie alpha auprès de joueurs sélectionnés à cette fin). Pour recueillir l'avis des joueurs, encore faut-il que le jeu soit jouable ;
  • Ne pas initier un accès anticipé si le développement est terminé : si tout le gameplay est déjà gravé dans le marbre et qu'il ne reste qu'à traquer les bugs, l'accès anticipé n'est pas la formule la plus adaptée (selon Valve, mieux vaut organiser un vrai bêta-test ou procéder à des tests internes). Un accès anticipé sert à faire évoluer le gameplay au regard de l'avis des joueurs.

Des mesures de bon sens, donc, qui suive une ligne directrice simple : l'accès anticipé n'est pas un modèle économique permettant de faire payer une bêta ou de profiter de l'impatience des joueurs à bon compte.
Et comme tout ce qui va sans dire va toujours mieux en le disant, les bonnes pratiques de l'early access sont donc formalisées et on imagine que les accès anticipés proposés à l'avenir (sur Steam) seront plus à même de répondre à leur objectif premier : permettre une meilleure communication entre joueurs et développeur pour imaginer des jeux répondant mieux aux attentes des premiers concernés.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Valve ?

41 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (44 évaluations)
6,6 / 10 - Bien