Devenir un criminel ou un justicier sur The Elder Scrolls Online

Annoncé durant la QuakeCon 2014, le système de justice vise à animer les villes et les campagnes de The Elder Scrolls Online en proposant aux joueurs de régler leurs dettes par l'épée (ou le feu parmi d'autres possibilités).

Devenir un criminel ou un justicier sur The Elder Scrolls Online

Grand classique du RPG, l'aventurier ramasse tout ce qu'il trouve, vidant au passage les armoires et les tiroirs des PNJ sans qu'ils réagissent. La récolte des ressources va cependant se compliquer sur The Elder Scrolls Online, dans la lignée de la série mais avec cette fois une touche unique, les autres joueurs.

On va ranger les activités criminelles dans deux catégories : le vol de ressources et le meurtre de PNJ. Dans les deux cas, il ne faudra pas se faire voir pour profiter de ses larcins. Si c'est le cas, les gardes interpelleront le fautif en réclamant une amende à la hauteur de ses méfaits. Le joueur décidera alors de régler l'amende, ou de prendre les jambes à son cou.

Le système de justice devient d'autant plus intéressant que nous sommes sur un MMORPG. Un joueur considéré comme un criminel, n'ayant pas réglé sa dette, sera alors poursuivi par les gardes mais aussi les autres joueurs. The Elder Scrolls Online ouvre la voie à la criminalité, mais aussi à la justice pour ses joueurs. Parmi toutes les propositions du jeu, on va ainsi se retrouver à jouer au gendarme et et au voleur dans les rues pavées de Daguefilante.

Réactions (200)


Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

358 aiment, 120 pas.
Note moyenne : (515 évaluations | 52 critiques)
7,9 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(257 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

584 joliens y jouent, 882 y ont joué.