Premiers pas dans la bêta de Civilization Online

Civilization Online accueille ses premiers joueurs en bêta, en Corée du Sud. Le MMO tranche avec les opus précédents de la série, mais aussi avec les classiques du MMO de gestion et semble déjà séduire les figures de l'industrie du jeu en ligne.

Premiers pas dans la bêta de Civilization Online

En Corée du Sud, le studio XL Games (qu'on connait pour être le développeur d'ArcheAge, notamment) organise actuellement les premières phases de bêta-test de Civilization Online, le MMO inspiré de la célèbre série de jeux de gestion / stratégie signée Cid Meier.
Comme dans les précédents opus, Civilization Online fait cohabiter quelques-unes des grandes civilisations de l'histoire de l'humanité (ici les Aztèques, Romains, Egyptiens et Chinois) dans une conquête à la fois militaire, économique et culturelle du monde. Mais pour adapter les grands principes du RTS à l'univers du MMO, le studio XL Games repense les codes du genre. Dans le MMO, le joueur n'incarne pas le grand dirigeant d'une nation, mais un citoyen lambda, au milieu d'autres citoyens oeuvrant tous de concert pour la gloire et la prospérité de leur civilisation, de l'âge de pierre à la conquête spatiale.
À l'occasion de la bêta privée qui se tient actuellement en Corée, la presse locale fait ses premiers pas dans le jeu, dévoilant tantôt les mécaniques de collectes de nourriture (comme le site chinois 17173) ou d'affrontements entre nations (comme Steparu).

Conquête spatiale

Si cette réécriture des Civilization tranche clairement avec les opus précédents, cette nouvelle interprétation du genre par XL Games (dont on connait le goût pour les mécaniques de gameplay économiques et sociales depuis ArcheAge) a sans doute le mérite de faire évoluer les canons du MMO de gestion / stratégie (jusqu'alors souvent cantonnés aux jeux sur navigateurs web, un brin austères).
On sait que, pour l'instant, Civilization Online n'a pas vocation à être exploité hors des frontières asiatiques. Pour autant, l'approche retenue par XL Games semble déjà séduire quelques-unes des figures de l'industrie occidentale du MMO (de Sid Meier en personne à John Smedley, qui se disait d'abord dubitatif avant d'indiquer être séduit après avoir joué quelques heures par curiosité). De quoi inspirer les développeurs et encourager l'émergence d'un autre type de MMO de gestion -- jusqu'en Occident ?

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Civilization Online ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, 1 y a joué.