Des résultats en demi-teinte pour « une année de transition »

Activision Blizzard publie ses résultats trimestriels : ils sont toujours colossaux, mais moins bons qu'à la même période l'année dernière. La faute à « une année de transition », en prévision d'une année 2014 « riche et diversifiée ».

Comme chaque trimestre, Activision Blizzard publie ses comptes trimestriels et le premier éditeur occidental de jeu vidéo affiche de « gros chiffres » portés les lancements de Call of Duty - Ghosts ou Skylander SWAP Forces, notamment sur consoles de nouvelle génération. Ainsi, lors du quatrième trimestre 2013, Activision enregistre un chiffre d'affaires de 1,51 milliards de dollars, en progression par rapport au trimestre précédent, mais en baisse au regard des 1,77 milliards accumulés à la même époque l'année dernière. Et de revendiquer un résultat net de (seulement) 174 millions contre 374 millions au même trimestre en 2012.
Des résultats imposants (meilleurs que prévus initialement) mais en demi-teinte donc, que le groupe met sur le compte « d'une année de transition ».

Des résultats en demi-teinte pour « une année de transition »

Selon Bobby Kotick, CEO d'Activision Blizzard, l'année 2014 « augure le catalogue solide et le plus diversifié de [son] histoire », mêlant autant des titres AAA que des jeux free-to-play.
En vrac, le groupe entend par exemple améliorer ses résultats notamment grâce aux lancements prochains de Destiny, le « shooter online en monde partagé » de Bungie, présenté comme « la prochaine licence pesant plusieurs milliards de dollars » du groupe. Et le CEO promet (encore) de nouveaux opus des séries Call of Duty ou Skylanders et compte tout autant sur la première extension de Diablo III, ainsi que « sur un autre lancement majeur » non précisé à cette heure -- faut-il y voir une mention de Warlords of Draenor, la prochaine extension de World of Warcraft ? Peut-être, d'autant que le MMORPG regagne 200 000 abonnés lors du trimestre, fort de 7,8 millions d'abonnés au 31 décembre dernier.
Mais Activision Blizzard diversifie aussi son offre au travers de jeux free-to-play : d'abord le jeu en ligne de carte à collectionner HearthStone : Heroes of Warcraft (lancé récemment en bêta ouverte), puis le MOBA Heroes of the Storm et enfin Call of Duty Online (destiné notamment aux marchés asiatiques). Activision y voit un potentiel de poids tant le modèle est maintenant entré dans les moeurs des joueurs partout dans le monde (en Asie et en Occident). Le groupe y voit tout autant l'opportunité de positionner sur le marché en forte croissance des jeux mobiles -- et de mentionner HearthStone qui attire déjà, nous dit-on, « des millions de joueurs affichant un fort niveau d'engagement et de monétisation tant en Occident qu'en Asie», nous dit-on, est prochainement attendu sur tablettes et smartphones.
De toutes évidences, le groupe américain n'est pas vraiment inquiet pour son avenir.

Réactions (135)


Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais