Journal de bord - Commencer à rouler sur War Thunder : Ground Forces

Pilote d'avion (pas) confirmé sur War Thunder, je lâche temporairement le manche pour m'installer à bord d'un tank sur Ground Forces, actuellement en bêta fermée.

Journal de bord - Commencer à rouler sur War Thunder : Ground Forces

En tant que pilote de War Thunder, le plancher des vaches ne m'est pas totalement inconnu. Je file d'ailleurs régulièrement vers lui en piqué et l'avion en feu. Mais avant de me poser, je me rappelle de ce sentiment de liberté à bord d'un chasseur traversant les nuages, pour mieux fondre à toute vitesse sur ma cible. Une fois dans son dos à une distance raisonnable de 400 mètres, je peux appuyer sur la gâchette et voir l'appareil ennemi se décomposer.

L'oiseau a néanmoins perdu ses ailes et je suis maintenant cloué au sol à bord d'un engin de 28 tonnes, espérant dépasser les 40km/h. J'ai toutefois réussi une fois la performance de décoller avec mon tank, mais il s'avère qu'une fois en bas de la falaise, l'engin sur le dos ne voulait plus se déplacer. La nature est respectée, les arbres se couchent sur mon passage, les rochers ne veulent pas bouger et j'entends le doux son des obus qui sifflent.

Jagdpanzer IV

Nous voila donc au coeur de la bataille. Il est d'usage en territoire inconnu de suivre la route, prendre les objectifs indiqués sur la carte avant d'être amené à rencontrer de vils ennemis. D'expérience dans un jeu russe, j'ai préféré me glisser dans un T-34 pour jouer avec la fibre patriotique des développeurs. Je prends donc part aux combats avec classe, jusqu'au moment où un message me signale que je n'ai pas fait de dégâts à ma cible. C'est mon égo qui va finalement prendre un coup, d'autant plus que ça va se répéter.

Si l'on est habitué à aligner sa cible à courte distance sur War Thunder, Ground Forces va vous rappeler rapidement qu'un tank peut tirer à des kilomètres. Le jeune imprudent batifolant dans des espaces dégagés connaitra rapidement les joies de l'explosion, sans même apercevoir son bourreau. Et c'est sans compter les avions survolant la bataille, que l'on aurait presque tendance à oublier. Ayant la bougeotte, je préfère néanmoins me créer des occasions et découvrir mon terrain, profitant des occasions qui s'offrent à moi.

Immersif, War Thunder: Ground Forces donne envie de poursuivre les combats aux sols, même si je regrette encore la liberté de mouvement dans les airs. Deux manières de jouer radicalement différentes s'offriront prochainement aux joueurs de War Thunder, du moins si dans mon cas j'apprends à viser avec un tank.


  • En chargement...

Que pensez-vous de War Thunder ?

54 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (69 évaluations | 4 critiques)
5,1 / 10 - Moyen

65 joliens y jouent, 91 y ont joué.