Des résultats en baisse au troisième trimestre, mais un « avenir radieux »

Si Activision Blizzard annonce des résultats trimestriels meilleurs qu'initialement escomptés, ils restent en forte baisse au regard des exercices précédents. Pour autant, le groupe américain nouvellement indépendant voit l'avenir en rose.

Comme tous ses principaux homologues actuellement, Activision Blizzard publie tout juste ses comptes trimestriels, clos le 30 septembre dernier (et dont la présentation s'achève à peine). Et l'exercice est un peu particulier aujourd'hui puisque « pour la première fois depuis cinq ans », le studio présente ses comptes en étant indépendant (on se souvient que le 11 octobre, Activision Blizzard rachetait son indépendance vis-à-vis de Vivendi pour 8,2 milliards de dollars).
Et si le groupe revendique ici « de résultats meilleurs que [ses] prévisions » formulées en août dernier, les chiffres apparaissent néanmoins en baisse au regard des exercices précédents. Sur le trimestre, Activision Blizzard affiche un chiffre d'affaires de 691 millions de dollars (contre 841 millions au cours du même trimestre en 2012, soit une baisse de 19%), pour un bénéfice net de 56 millions de dollars (contre 226 lors du même trimestre en 2012 ou 324 millions du cours du deuxième trimestre 2013, soit des diminutions respectives de 75,2% et 82,7%).

Pour autant, le groupe s'arrête peu sur ces chiffres et préfère évoquer l'avenir et miser sur la prochaine génération de consoles. Sur le front d'Activision, l'éditeur mise sur Skylander (sa licence de « jouets vidéo » à 1,5 milliards de dollars) et Call of Duty. Le dernier opus en date, Call of Duty - Ghosts (lancé hier mardi 5 novembre), revendique déjà un milliard de dollars de recette en 24 heures (quand bien même la critique n'est pas tendre avec le shooter), tout autant que sur Call of Duty Online, la version chinoise du titre exploitée conjointement avec Tencent (l'un des nouveaux actionnaires d'Activision Blizzard depuis sa prise d'indépendance). Et d'y ajouter également Destiny, le « shooter à univers partagé » développé par Bungie et dont le bêta-test est annoncé au début de l'année prochaine en vue d'une sortie en 2014 - et devant assurer l'avenir d'Activision.
Le catalogue de Blizzard n'est évidemment pas en reste : le groupe capitalise sur Diablo III (« plus de 14 millions » de copies écoulées sur PC, PS3 et Xbox 360, en attendant une version PlayStation 4 et surtout une première extension, Reaper of Souls) et sur World of Warcraft dont on nous promet qu'il a vocation à accueillir toujours plus de contenu (pour lui assurer « une longue et heureuse vie ») quand bien même le MMO perd à nouveau 100 000 abonnés supplémentaire sur le trimestre (revendiquant 7,6 millions d'abonnés au 30 septembre dernier contre 7,7 millions le 30 juin dernier).

Réactions (99)


Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais