Licenciements chez Trion Worlds

Dans la foulée du lancement de Defiance et du changement de modèle économique de Rift, Trion Worlds confirme une vague de licenciements au sein de ses effectifs.

Après avoir lancé Defiance en avril dernier, voici tout juste quelques jours, le studio Trion Worlds annonçait le changement de modèle économique de Rift au profit d'une exploitation free-to-play. Aujourd'hui, si l'on en croit IGN ou Kotaku qui se font l'écho de sources internes au studio, Trion procède à une série de licenciements. Et le studio confirme.

« Pour mieux positionner Trion au sein d'une industrie qui évolue rapidement, nous avons réorganisé nos équipes alors que nous étendons notre offre free-to-play [visant ici le MMORPG Rift].Avec Defiance, nous proposons un grand jeu qui compte plus d'un million de joueurs inscrits, qui jouent et apprécient le jeu. Alors que nous faisons évoluer le jeu depuis son lancement, nous adaptons notre niveau d'effectifs afin de proposer un nouveau contenu et en améliorer les fonctionnalités. Rift, et nos autres titres en développement, sont non impactés par ces changements. Nous sommes pleinement concentrés sur le lancement free-to-play de Rift et sommes enthousiastes par nos autres titres actuellement en développement. »

À cette heure, on ignore le nombre de salariés touchés par cette « réorganisation » (visant, selon IGN, les équipes de développeurs et de support client de Defiance). IGN fait état de « plus de la moitié des effectifs du studio alors que certaines sources évoquent des chiffres allant jusqu'à 80% des salariés ». De son côté, Trion considère le chiffre « exagéré » et certains salariés (encore en poste chez Trion) tiennent le même discours sur Twitter. Si l'on pense aux salariés concernés, on s'interroge aussi sur l'impact de la décision sur les activités du studio à l'avenir.

Réactions (64)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Trion Worlds ?

22 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (40 évaluations)
4,1 / 10 - Médiocre