Google Glass, ou le monde en réalité augmentée

Les Google Glass, les lunettes Google permettant de voir le monde en réalité augmentée, seront commercialisées dès 2014 et vise à termes le grand public. Elles font actuellement l'objet d'un bêta-test grandeur nature.

Google Glass, ou le monde en réalité augmentée

Jusqu'alors cantonné au laboratoire de R&D de Google, les Google Glass tendent à devenir une réalité de plus en plus concrète et se préparent à une commercialisation grand public. Attendues « d'ici l'année prochaine » et vendues « un peu moins de 1500 euros », ces Google Glass se veulent un petit pas supplémentaire vers le wearable computing (l'informatique « portable », au sens propre, comme un vêtement) et l'intégration de la réalité augmentée au quotidien.
On le sait, ces lunettes Google sont connectées en permanence (en WiFi et Bluetooth), embarquent une caméra capable de filmer les moindres faits et gestes de l'utilisateur (mais aussi un appareil photographique permettant de prendre des photos, dit-on, d'un clin d'oeil), intègrent un mini-clavier tactile dans une branche ou sont encore capables de répondre à la voix... Chaussé de ces lunettes Google, l'utilisateur pourra donc utiliser les applications Google, afficher des informations en temps réel (par exemple des données touristiques sur le lieu qu'il visite physiquement ou celles de son GPS), profiter d'un traducteur universel en direct, ou encore partager ses exploits personnels, en ligne - on se souvient des premières présentations du gadget high-tech au cours desquelles des sauteurs en parachute, des vététistes extrêmes ou des kayakistes en Asie sud-est retransmettaient en direct ce qu'ils voyaient (vivaient).

On imagine aisément les ambitions de l'appareil, qu'on envisage déjà comme l'avenir du smartphone (certains l'ont déjà greffé à l'oreille). On imagine tout autant les possibilités ludiques et connectées qu'offre cette réalité augmentée (presque) accessible au grand public : la réalité comme terrain de jeu, perpétuel et avec quiconque croisé dans la rue, le tout augmenté d'une couche virtuelle - même si les observateurs s'interrogent déjà sur les limites et dérives possibles de l'outil (qu'il conviendrait « d'interdire dans les cinémas, les établissements de strip-tease ou les casinos par exemple » pour éviter le voyeurisme ou la triche).
En attendant le Google I/O (la grand-messe annuelle de Google, qui se tiendra du 15 au 17 mai prochain), quelques centaines d'exemplaires des Google Glass ont été distribuées à des bêta-testeurs, proches du développeur (et plutôt « geek », donc) qui commencent à « partager leur vie par leurs yeux » sur YouTube. Et on s'aperçoit que vivre la vie d'un autre par procuration présente un degré d'intérêt variable selon l'individu. Forbes sourit par exemple de constater que l'un des testeurs utilise ces lunettes pour retransmettre et commenter ses sessions de MMO (il joue notamment au Seigneur des Anneaux Online). Et l'on s'interroge sur la mise en abime du système : suivre en ligne la vie réelle d'un joueur qui évolue dans un monde virtuel. Bigre !

Réactions (93)


Que pensez-vous de Google, Inc. ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (7 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien