Blizzard ne reprendra pas l'IGN Pro League mais s'intéresse à ses membres

L'IGN Pro League est en passe de disparaitre et des rumeurs laissaient entendre que Blizzard aurait pu en reprendre l'exploitation. Le développeur dément le rachat, mais confirme son intérêt pour le sport électronique.

Blizzard ne reprendra pas l'IGN Pro League mais s'intéresse à ses membres

Avec le développement des jeux en ligne compétitifs (que ce soit League of Legends, World of Tanks, StarCraft II ou ShootMania) et la démocratisation des méthodes de diffusions des matchs (notamment en streaming), le sport électronique connait une popularité croissante chez les joueurs.
Ainsi, alors qu'on évoque la disparition de l'IGN Pro League depuis quelques jours (le tournoi supporté par le géant IGN - dont la sixième édition devait se tenir à la fin du mois - serait menacé depuis le récent rachat du site par le groupe Ziff Davis), et d'aucuns imaginaient que Blizzard entendait s'offrir le tournoi pour l'organiser lui-même et assurer la promotion de StarCraft II.
Blizzard dément toutes velléités de rachat de la ligue de sport électronique, mais ouvre ses portes à ses membres.

« Bien que nous soyons fan de l'IPL et déçu d'apprendre qu'elle va cesser ses activités, nous n'avons pas de projet visant à prendre le contrôle des affaires de l'IPL ou d'exploiter des ligues tiers d'eSport. Notre objectif consiste à faire de bons jeux et à soutenir nos joueurs. En matière d'événements eSport, nous préférons le plus souvent travailler avec des partenaires expérimentés, en nous contentant de nous assurer de la qualité d'incorporation de nos contenus.
Ceci dit, il y a de nombreux joueurs talentueux et passionnés qui travaillent pour IGN ou l'IPL, à propos desquels nous avons le sentiment qu'ils pourraient être des atouts de valeur dans notre équipe. Nous avons déjà formulé des offres d'emploi à certains des salariés qui ont été licenciés et nous prévoyons de faire d'autres offres prochainement. Bien sûr, ils apportent une expertise en matière d'eSport et une connaissance du Web qui pourront nous aider dans le développement de notre présence online et de nos projets liés à l'eSport. Nous envisageons aussi d'acquérir certaines des technologies de l'IPL, ainsi que certains de ses contenus, mais à nouveau, uniquement dans l'objectif de soutenir nos propres initiatives et non d'exploiter l'IPL sous la bannière de Blizzard. »

On ne se perdra pas en conjectures quant aux projets spécifiques de Blizzard liés au sport électronique (que ce soit dans le cadre de StarCraft II ou du projet Titan dont on se souvient que les premières rumeurs l'associaient à un gameplay « social et compétitif »), mais on constate néanmoins l'engouement des développeurs pour ces compétitions, qui s'inscrivent de plus en plus, dès l'origine, dans les processus de conception puis d'exploitation des jeux en ligne.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

77 aiment, 47 pas.
Note moyenne : (127 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien