Conclusions de trois semaines de tests « mortels »

Durant trois semaines, les équipes de CCP Games ont testé les mécaniques de World of Darkness Online. Certains participants livrent leurs conclusions : WoDO n'a pas vocation à accueillir des génocides de vampires.

Conclusions de trois semaines de tests « mortels »

Durant trois semaines consécutives, tout au long du mois de janvier, les équipes islandaises de CCP Games se sont attachées à tester quelques-unes des principales mécaniques de World of Darkness Online. Si le déroulé des tests n'est pas officiellement détaillé, les participants partagent néanmoins quelques indiscrétions informelles via de leurs comptes Twitter.
On y note par exemple que le 31 janvier dernier, les tests se sont achevés dans le cadre d'un vaste affrontement opposant la centaine de participants. C'est ce que précise le producteur Chris McDonough ou le directeur artistique Thomas Holt.

Chris McDonough : « Paroxysme de trois semaines de playtests super fun en réunissant 100 salariés dans le jeu, tous tagués "permakillable" [susceptible d'être éliminé et la mort du personnage est permanente], dans un grand hungergames.
Thomas Holt : « Les tests internes de World of Darkness Online chez CCP ont officiellement pris fin [le 31 janvier] à minuit. Un énorme succès achevé avec une guerre du "dernier vampire encore debout" dans la nuit. »

Et on s'interroge forcément sur le « tag "permakillable" » permettant d'éliminer définitivement un personnage. Les joueurs de WoDO auront-ils la possibilité de pimenter leur expérience ludique en mettant en jeu la survie définitive de leur personnage ou s'agit-il d'une simple option spécifique aux tests ? On l'ignore encore.
Quoiqu'il en soit, ces tests manifestement très sanglants (certains participants faisaient notamment référence à « un millier de vampires tués ») soulevaient quelques questions chez les joueurs, s'interrogeant sur la philosophie du jeu (dans le jeu de rôle dont s'inspire la licence, les vampires n'ont pas vocation à être exterminés par cohorte).

Ainsi, lorsque Thomas Holt est interrogé sur la possibilité de reproduire, dans World of Darkness Online, l'équivalent de la bataille d'Asakai d'EVE Online (ayant réuni 3000 joueurs et ayant engendré des pertes colossales), il précise la philosophie du MMO.

« J'imagine que ce serait possible, mais ce n'est clairement pas le genre de choses que auraient le plus de sens ou d'intérêt dans [World of Darkness Online] ».

On le comprend, les génocides de vampires sont une spécificité des tests permettant de mieux appréhender les capacités techniques du jeu, mais ne s'inscrivent pas directement dans la philosophie du gameplay du MMO.

Réactions (53)


  • En chargement...

Que pensez-vous de World of Darkness Online ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 2 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien