SWTOR critiqué à l'E3, Bioware répond

La démonstration de Star Wars The Old Republic lors de l'E3 a suscité des réactions mitigées, faisant craindre un nouveau retard du MMO. Bioware répond et se dit satisfait de sa prestation et de l'état du jeu.

SWTOR critiqué à l'E3, Bioware répond
Monture speeder 03

Chaque année, l'E3 intéresse évidemment les joueurs (qui y découvrent un bref aperçu de ce à quoi ils joueront dans les mois à venir), mais aussi l'industrie du jeu et ses observateurs. Dans le lot, les cabinets d'analystes financiers ne manquent pas fréquenter aussi le salon américain pour identifier les groupes méritant de retenir l'attention des investisseurs... ou non.
Et manifestement, dans son bilan de l'E3, la firme Cowen and Company (qu'on classe traditionnellement dans le Top 3 des cabinets influents de l'industrie du jeu) se montre sévère à l'égard de Bioware. Le financier est apparemment déçu de la prestation du développeur de Star Wars The Old Republic, qui ne voit dans le MMORPG « qu'un simple dérivé de World of Warcraft ».

« Nous avons pu passer un peu de temps sur le jeu et nous n'avons pas été très impressionnés. » « Malgré les promesses d'EA/Bioware voulant que le titre marque une nouvelle étape en matière de design de MMO, ce que nous avons vu était essentiellement un clone de World of Warcraft avec des personnages aux couleurs de Star Wars et des arbres de dialogues gentils/méchants issus des RPG de Bioware, dans le cadre des conversations avec les PNJ. »

Pour l'analyste de Cowen and Co, les graphismes sont « loin d'être à couper le souffle » et il s'étonne surtout que la zone de démonstration du MMO à l'E3 soit « une région désertique, peu impressionnante ».

Face à ce scepticisme, EuroGamer a recueilli les réactions de Ray Muzyka et Greg Zeschuk, les fondateurs de Bioware. Le duo estime au contraire que « les choses progressent bien » et que la démonstration de l'E3, ayant suscité de « nombreux retours positifs », est le signe de leur « confiance dans la qualité de [leur] produit ».

« Nous savons à quel point il est important de lancer un jeu solide et d'avoir ensuite un service de haute qualité. Nous avons des projets pour proposer du contenu et fidéliser nos joueurs pour les années à venir. »
Et de vanter le volume de contenu de SWTOR : « Nous avons mis à l'accent sur l'ensemble des fonctionnalités. Il y a un incroyable éventail de choses comme de l'artisanat, des combats héroïques, du PvP, des zones de guerre, du end game - que nous appelons les opérations, qui prennent la forme de raids, en plus des acolytes PNJ, etc. Et ensemble, toutes ces choses fonctionnent bien. » « Et il faut ajouter un excellent service pour exploiter le jeu pendant des années. Nous consacrons beaucoup d'efforts à préparer tout ceci. Le bêta-test actuel sert à valider ces différents éléments. »

Les observateurs de l'E3 estimaient par ailleurs que la raison du silence d'EA quant à la date de sortie de SWTOR s'expliquait par une volonté de retarder son lancement à 2012. Interrogés sur le sujet, les fondateurs de Bioware bottent en touche, soulignant que la sortie (toujours prévue cette année) relève des choix d'Electronic Arts et conclut en estimant que seuls « la qualité du jeu et du service importent ».

Réactions (399)


Que pensez-vous de Bioware ?

8 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (12 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen