Le fondateur de WildTangent relativise l'importance de Facebook

Le fondateur de WildTangent et CTO du réseau social Hi5 déclaré dans une conférence que les jeux en ligne n'ont jamais eu besoin de Facebook pour avoir du succès.

Alex St John est co-développeur du protocole Direct X, fondateur du portail de casual games Wild Tangent, et Chief Technology Officer du réseau social Hi5, et s'est prononcé sur le phénomène des jeux sociaux hier, à l'occasion du Social Games Summit de Londres.

"Les jeux en ligne deviennent viraux seuls, et n'ont jamais eu besoin d'un réseau social pour les y aider" indique-t-il, soulignant l'important succès international de jeux tels que RuneScape et Club Penguin.

"Les petits développeurs n'ont pas accès à une plateforme marketing. Facebook leur offre cette plateforme, alors bien sûr que ça marche !" continue-t-il, soulignant toutefois que de nombreux jeux sont devenus "dépendants" de la plateforme, et que des compagnies telles que Zynga n'arrivent pas à s'éloigner de Facebook pour prendre leur envol seules.

Il conclue en indiquant qu'à son avis, "Facebook aura toujours un marché pour les jeux, mais ce ne sera jamais un bon", du fait de son manque de spécialisation, et que les développeurs s'appuyant trop sur le réseau social américain risquent d'abandonner une partie de la valeur contenue dans leur jeu.

Source : http://www.gamesindustry.biz/articles/2010-11-12-st-john-money-made-on-social-games-is-tiny-compared-to-general-online

  • En chargement...