Bon jeu mais...

7/10
Comme personne ne se décide à poster une critique je me lance.

J'ai acheté ce jeu il y a quelques jours parce que sur le papier il promettait beaucoup. Je télécharge donc la bête ce qui m'a pris une heure environ avec une connexion 3. 5mo/sec c'est déjà un bon point.

Le launcher du jeu est un cauchemar, il re-vérifie l'intégrité de tous les fichiers du jeu à chaque lancement, en gros double cliquez puis allez pisser et revenez.

Le mode de jeu qui m'a de suite le plus intéressé et le mode Royaume en ligne qui sur le site officiel du jeu m'avait promis du MMORTS.

Première étape : créer une cité (jusqu'à 4 maximum).
Vous avez ici le choix entre Humains (équilibrés) , Orcs (offensifs) et Elfes (basés sur la défense). Le choix de la race n'est pas anodin et il a des répercutions réelles sur le gameplay : là ou les orcs devront sans cesse étendre leur territoire pour chercher des ressources, les elfes pourront passivement compter sur le pouvoir de la nature pour leur apporter de quoi vivre (vous pouvez littéralement régénérer vos mines d'or, de pierre et vos baies de nourritures au sein même de votre forteresse, là ou les orcs devront saccager un camp ennemi pour looter de quoi vivre).
Vous choisissez ensuite entre deux compétences passives parmi six puis vous choisissez enfin le lieu où sera implanté votre royaume : désert, marécage, montagne, forêt chaque environnement ayant des bonus et des malus en termes économiques et militaires. Défendre une forteresse entourée de montagnes est bien plus aisé à faire que dans un marécage...

Une fois tout cela choisi, le jeu vous prend par la main par le biais d'un conseiller qui vous donnera des quêtes à réaliser.

L'aspect MMORTS est pour l'instant quasi absent du jeu et par quasi absent, j'entends que vous ne pourrez pour le moment que créer une armée puis lancer une bataille contre un joueur de votre niveau sur un terrain sorti de nul part. Si vous gagnez, vos unités auront peut-être gagné des niveaux et vous aurez pris les ressources de l'ennemi récupérées sur les corps.

Tout l'aspect "alliance" et "guerre de clan" est pour le moment désactivé. Je ne peux donc pas en dire d'avantage pour l'instant...

Le jeu est graphiquement très mal optimisé et vous aurez grande peine à le faire tourner à fond (tout en restant relativement fade) si vous n'avez pas la toute dernière carte graphique du marché. Des bugs graphiques apparaissent un peu partout comme les ombres qui ne sont en fait que des carrés sombres (même si désactivées dans les options) ou encore les unités qui traversent un pont en passant à travers.

Côté son, on est guère mieux servi. Depuis que j'ai mis un groupe d'elfes à miner sur une mine d'or, j'entends le son des pioches sur la map entière du jeu (quelque peu désagréable au bout d'un certain temps).

Concernant le gameplay, le rythme du jeu est très, très lent. C'est à la fois un handicap et une bénédiction. Je m'explique : certains bâtiments prennent jusqu'à huit heures à se construire, c'est frustrant mais ils vous donnent un avantage décisif sur l'adversaire. De même, j'ai mis un peu plus de huit heures à ériger des remparts de pierres autour de ma cité, j'ai dû commercer des ressources, aller chercher des pierres dans d'autres villes aux alentours... C'est un aspect gestion vraiment intéressant à explorer et une fois votre ville entourée de majestueux murs, vous ressentez un certain accomplissement et une certaine fierté à vous être investi.

Phrase de la fin : si vous n'aimez pas réfléchir et si vous n'êtes pas patient, ce jeu n'est définitivement pas fait pour vous. Pour les autres et si vous arrivez à outrepasser certains bugs du jeu, je dirai que c'est un jeu très sympathique auquel je joue depuis deux jours en non stop.
6 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dawn of Fantasy ?

3 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 2 critiques)
4,7 / 10 - Moyen

3 joliens y jouent, 8 y ont joué.