Rift ou la renaissance du MMO finalisé à sa sortie

8/10
Avis général :
Le jeu n’invente rien mais connait ses classiques. De bonnes idées et une bonne finition générale, enfin un MMO qui reprend le principe de Blizzard sur ce point, « On sort un jeu qui est prêt à sortir » . Objectif atteint de mon point de vue.

Installation et lancement : Après un téléchargement plutôt rapide (moins de deux heures à vue de nez) , installation nette et choix de la langue et de la zone (Europe ou USA) , mise à jour rapide et premier lancement. Le launcher est sans fioriture, mais efficace et réactif. La liste des serveurs se met à jour en permanence, pas de mauvaise surprise sur un serveur chargé ou plein, il est soit chargé ou plein (vue la réactivité, vous avez peu de chances de passer à coté).

Premier personnage : Une fois le serveur choisi … reste à trouver l’avatar qui va vous accompagner. Les possibilités de personnalisation ne sont pas légion, mais pas absentes. Plus de choix de coiffure par exemple pour mon elfe n’auraient pas été un luxe … vraiment trop peu de choix sur certaines catégories. Bon on fera avec mais c’est dommage tout de même ! Petit pincement au cœur et premier battement de cœur de mon avatar … c’est parti !

Premier pas : Attention … c’est rapide, trop … vitesse de la souris au minimum … baisser la sensibilité … vite ! Ouf j’avais le tournis … reprenons. C’est joli (pas beau non plus … chacun ses gouts). Une chose est claire, il y a du monde, et … c’est fluide, très fluide. Un bon point, pas de lag, interface pas très sexy, mais efficace. Prenons notre première quête, l’une des nombreuses que je vais lire et faire sur les trois jours qui vont suivre. Didacticiel bien fait et pas trop rentre dedans, mais il manque à mon avis plein d’informations qui auraient pu être rajoutées pour clarifier certaines situations.

Le GamePlay : Pas de choses à vraiment critiquer, la classe clerc (Inqui/sentinelle + un peu protecteur) est simple à prendre en main et sympa à jouer. C’est long de se déplacer, on ne court pas sur les routes, on trotte (et encore ; ) ).

Le BG : Pas très profond malheureusement, deux factions (les méchants et les vilains) , et des failles qui pullulent.

Les classes : 4 vocations et 9 âmes (8 classiques + 1 PvP). Autant de combinaisons possibles pour faire son perso à soit. Certes il y aura toujours LES Templates qui roxxent, mais avec 4 rôles achetables (le premier coute 30 Po seulement) , on peut les mixer comme on le souhaite et changer entre les combats d’orientation pour soigner ou faire des dommages, des buffs ou tanker. Pas clair tout de même, de savoir où aller chercher les autres âmes… finalement en tournant dans la capitale j’ai trouvé.

Les failles : Plutôt fun, bien exploité et tout. Nerveux et dynamique, c’est vraiment plaisant, raid public très pratique. Récompense en fonction de la participation / activité, une bonne reprise des idées. C’est le genre d’événements qui agrémentent une virée en pleine nature. Bon c’est un peu le boxon … où est le dernier monstre pour finir cette quête publique ? Où sont ces saletés de [mettre le nom d’un mob] pour valider, ça veut dire quoi toutes ces flèches ? Plein de questions mais trop peu de réponses.

L’artisanat : Assez laborieux et je trouve assez buggué pour ma part (perte de composant, récompense de quête non récupérée, des composants mal traduits, et pourtant c'est pas faute d'avoir fait des report lors des bétas …) Dommage, c’est l’un des aspects que j’aime dans un JDR.

L’environnement : des monstres partout, difficile de se balader sans être obliger de dégager la route à tout bout de champs. Un peu lassant au bout d’un moment, aggro de loin (parfois des aggros inexplicables). Les cartes ne sont pas bien grandes a priori et la capitale pas plus grande qu’un port de pêche. Ceci étant c’est joli et l’apparition de rift est vraiment bien fichue.

Ambiance : Sympa franchement, bien prenante dés le début, mais rapidement on rentre dans la ritournelle « Quêtes => Mobs => Suite de la quête » . On ne peut pas dire que ce soit étonnant, mais pas novateur, heureusement qu’il y a les rifts. Les quêtes données manquent de contenu et de profondeur à mon gout, ce qui est dommage. On pourrait s’attendre à ce que les quêtes viennent compléter le BG (qui tient pour le moment sur un page A4 recto verso à mon avis). Sinon c’est toujours joli, l’ambiance d’un point de vue son est plutôt réussie, pas de soucis la dessus. Ceci étant la traduction est de bonne qualité (quelques rares fois, la traduction n’est pas finie) , mais les voix sont en français et ça joue pour beaucoup dans l’immersion. Les voix sont qui plus est plutôt bien jouées.

L’interface est configurable (mais pas modifiable) , un bon point et un mauvais point, un petit éditeur dUI n’aurait pas été de trop à mon avis. C’est pas moche pour autant, on peut déplacer, on à la possibilité de faire coller certaines fenêtres à d’autres pratique, pour déplacer les éléments ensemble en cas d’agrandissement d’une fenêtre, pas besoin de tout redéployer à la main. La Carte du monde qui s’ouvre et passe en transparence lorsque l’on bouge, un zoom de la carte à la volée, que du bon à mon avis.

Durée de vie : Alors là, je n’ai pas d’avis sur cette question. N’étant que level 27 (pas vu de PvE HL, je ne sais pas s’il y en aura un) , et ne jouant pas vraiment en PvP (pas eu l’occasion pour le moment sur Rift). Mais vu la taille des cartes et le fait que les deux factions (oui 3 ou 4 ça serait mieux) se partagent ces quelques zones de taille « modeste » , je ne suis pas persuadé que les gens ne se lassent pas sur les serveurs PvE. Pour les serveurs PvP, il y aura toujours du monde, puisque BG interserveur il y aura. Pour les serveurs RP, j’espère que le BG s’étoffera, que le housing verra le jour pour multiplier les interactions possibles, sinon il y a des chances que le RP de dinette prenne le pas sur le bon RP.

Conclusion : C’est avec les bons ingrédients que l’on fait de bonnes soupes. Le jeu est plutôt bien fini, la gestion des personnages est un gros plus (rôle, âme …) , le jeu tourne bien, pas de bugs à vraiment déplorer, mais quelques manques tout de même. En termes de profondeur et d’option (housing, coffre de guilde, emblème …) , dommage vraiment de ne pas disposer de tout ceci à la release (on attend encore certaines choses sur WoW depuis le début, qui auraient du être implémentés).

Ceci mis à part, le jeu permet de jouer sans lag avec une configuration « décente » en 1900x1200 et avec un niveau assez élevé de détails, il est bien fini (mais pas complet) et c’est vraiment un gros plus à mon sens. D’aucuns diront qu’il ressemble à WoW ou Aion, mais ces jeux n’ont rien inventé (enfin si mais ils ont ajouté sur leur précurseurs que sont EverQuest, DAoC ou autres Asheron Call) , rien que le fait de sortir un jeu avec un socle technique de grande qualité, vaut bien de ne jamais vouloir comparé un jeu avec l’autre. Il ne révolutionne pas le genre, mais il est de bonne qualité à sa sortie (ce qui n’arrive que trop peu souvent il faut l’avouer).
35 personnes ont trouvé cette critique utile. Et vous ?

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Rift ?

639 aiment, 138 pas.
Note moyenne : (827 évaluations | 85 critiques)
7,3 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Rift
(510 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

760 joliens y jouent, 2177 y ont joué.