The Secret World : le sanctuaire des secrets

Le prochain MMORPG de Funcom, The Secret World s’appuie sur le postulat qu’il existe un « monde secret » qu’une conspiration mystique s’échine cacher. Pour dévoiler progressivement les pans de son jeu massivement multijoueur, le développeur organise des énigmes et jeux de pistes en ligne.
Le dernier en date permet de trouver des « token » et mot de passe dont on nous promet qu’ils seront utilisables prochainement.

The Secret World plonge le joueur dans un univers contemporain inspiré de notre réalité. Au début du XIXe siècle en 2012, Londres, New York ou Séoul seront les premières régions que les joueurs pourront explorer... Pour autant et parallèlement à ce monde qui nous semble très familier, un autre univers existe, plus mystérieux et cachant moult secrets. Conspirations, cabale, créatures mystiques et autres démons sont le lot commun de quelques héros ayant pleinement conscience de cet univers parallèle.

Mais hors du jeu et quelques mois (voire années) avant le lancement de The Secret World, Funcom exploite pleinement la thématique du « monde secret » coexistant avec la réalité dans un plan de marketing viral particulièrement attractif.
Depuis mai 2007 (à l’heure où le MMORPG a commencer à faire parler de lui officiellement), de mystérieux messages apparaissent sur le Web et invitent les internautes dans un jeu de pistes en ligne. Ces énigmes, parfois ardues, permettent de lever le voile sur des bribes du mystère de The Secret World. Cette chasse aux indices, bien réelle, permet de décrypter quelques pans du monde secret de Funcom... et de gagner des codes et « tokens » dont on nous promet qu’ils auront un jour leur utilité (dans le jeu ?).

Dernières informations en date, un lien vers une vidéo énigmatique publié sur les forums officiels parallèlement à la Game Developers Conferences 2009 de San Francisco au cours de laquelle Ragnar Tørnquist a dévoilé les premières informations sur The Secret World. Il faudra décrypter les indices et remonter la piste...
Note aux lecteurs : si vous souhaitez mener l’enquête par vous-même, ne lisez pas la suite.

Ils sont de retour

Faisant écho aux énigmes précédentes qui avaient notamment dévoilé le jeu en mai 2007, un sujet signé par un certain Apis (comme le préfixe latin signifiant « abeille »), sur les forums officiels, prophétisait l’arrivée d’heures sombres.

« L'heure est venue. Pas plus de prétendants. Nous nous rassemblons. Tranquillement. Secrètement. Les jours sombres s’annoncent et le sort de ce monde est en jeu.
L'heure est venue. Prouvez-le. »

Aujourd’hui, le message a fait l’objet d’une édition, aux motifs « qu’il n’existe aucune conspiration ». Mais en examinant la vidéo en détails, certains des contributeurs les plus rapides du forum officiel ont remarqué plusieurs symboles incrustés dans certaines images. Après avoir réalisé des gros plans, on y reconnaît les lettres de l’alphabet de Magi. Des symboles censément inventés par Theophrastus Bombastus von Hohenheim (dit Paracelsus) pour marquer les talismans... Ils suivent la piste et une fois transcodés et mis bout à bout, les symboles de la vidéo forme les mots « Sanctuary of Secret » (le Sanctuaire des Secrets).
Point d’hésitation, rendez-vous sur www.sanctuaryofsecrets.com !

Le sanctuaire des Secrets

Les choses sérieuses commencent ici. Ce Sanctuaire des Secrets abrite six cubes en encerclant un septième. Et chaque cube renvoie vers une énigme qui met l’intuition et les connaissances - mathématiques, théologiques, astronomiques ou encore ésotériques - des contributeurs du forum officiel à rude épreuve. A force de tâtonnements, d’essais, mais surtout de recherches, de collaboration et de partages de connaissances entre les participants, ces six mystères on trouvé leur solution.

Pattern Recognition. Cette première énigme est purement mathématique. Une équation à résoudre et manifestement rapidement reconnue par les habitués du forum officiel. Une équation qui permet surtout de dessiner une rosasse, une « Fleur de vie ». La figure s’inscrit dans la grande tradition de la « géométrie sacrée » et désigne traditionnellement le « secret du Cosmos » et elle est reproduite très partiellement sur le dessin associé à l’énigme.
En anglais, la figure est désignée sous le nom de « Flower of Life ». Et le terme valide l’énigme. Un symbole apparaît. Il désigne la planète Saturne.

The Pillars Fall. L’énigme suivante conduit les enquêteurs sur la piste de Ah Muzen Cab. Après avoir consulté quelques grimoires et ouvrages spécialisés, point de doutes, il s’agit de la divinité Maya des abeilles et du miel. Il faudra donc chercher du côté des cultures d’Amérique du Sud et après quelques nouvelles recherches, les glyphes de l’image sont identifiées : elles représentent les quatre géants Bacabs, un pour chaque « pilier du coin du ciel », symbolisant les quatre coins cardinaux chez les Mayas (nord, sud, est, ouest). On cherche une localisation.
Les symboles suivants étaient utilisés dans les calculs mayas. Une fois convertis, les chiffres font références à une latitude (45.261369) et une longitude (12.195577)... qui, selon Yume qui a décrypté l’énigme sur les forums officiels, correspond exactement à la localisation de la ville de Venise. Le terme « Venice » (en anglais) permet de valider l’énigme. Un symbole apparaît désignant la féminité ou la planète Venus.

The Birds of the Muses. L’énigme suivant s’adresse aux mathématiciens. « Cherchez-nous dans l'oracle de votre temps. Dans notre passé, nous avons parlé d'un héraut, l'élu, qui a compris et a enseigné le premier quatrain de la parfaite sagesse de ses pairs ». De prime abord, c’est sibyllin, mais après plusieurs tergiversations, certains y ont vu la quête des nombres parfaits, ces « nombre égaux à la somme de leurs diviseurs stricts ».
Les quatre premiers ont été découverts dès l’Antiquité par Euclide et sont 6, 28, 496 et 8128. Mis bout à bout par Makaruda sur les forums officiels, il donne « 6284968128 » et débloque l’énigme. Cette fois, on découvre le symbole de Jupiter.

Thy Mother's Burden. Cette énigme renvoie au « centre où les deux aigles jumeaux se rencontrent, la place de notre mère » (l’image illustre les deux aigles survolant un serpent). Selon la mythologie grecque, rappelée par Vallikat sur les forums officiels, Zeus avait placé chaque aigle à une extrémité du monde et les deux oiseaux se croisaient en son centre, le centre de la Terre, gardé par un serpent. Ce lieu, où les hommes communiquaient avec le divin par l’intermédiaire de la Pythie grâce aux oracles, se trouvait à Delphes.
En indiquant « delphi » (Delphes en anglais) dans le champ, l’énigme est résolue et dévoile un croissant de lune.

True Name. L’image de l’énigme conduit en Grèce. La « déesse des montagnes, des forêts et de la lune » fait écho à Artemis, déesse grecque des forêts, et renvoie après quelques tâtonnements vers Aristaeus, une divinité grecque mineure à qui l’on doit plusieurs « arts utiles » comme l’apiculture...
Mais sur les forums officiels, Ocura mentionne surtout « Melissonomoi », prêtresse d’Artemis et apicultrice qu’il faudra rejoindre et dont il faudra suivre les préceptes. Son nom suffit à valider l’énigme et dévoile le symbole de la masculinité ou de Mars.

As Above, So Below. Tantôt au-dessus, tantôt dessous. Cette nouvelle énigme est particulièrement frustrante puisqu’elle a bien été résolue mais uniquement sur la foi d’une intuition (et d’un peu de chances), sans que son découvreur, Nickless_One sur les forums officiels, puisse réellement en expliquer la démarche logique. Le film ferait référence au temps qui passe. La divinité grecque qui maîtrise et contrôle le temps n’est autre que « Kronos » et voici une nouvelle énigme résolue. Les enquêteurs découvrent un nouveau symbole désignant cette fois Mercure.
Plus tard, Tristan, un autre contributeur des forums officiels, précise que l’énigme peut également être résolue en convertissant les ponctuations de la vidéo en morse pour obtenir le même résultat.

L’alignement des planètes

Une fois toutes les énigmes résolues, le cube central s’illumine à son tour pour révéler le Soleil... Et puis quoi ? Il faudra trouver le « juste alignement » des symboles dont on a vu qu’ils représentaient tous une planète.

Carte du ciel de Bartolomeu Velho
Carte du ciel de Bartolomeu Velho

Pour autant, l’ordre des planètes dans le système solaire (de la plus proche à la plus éloignée du soleil : Mercure, Venus, Terre et la Lune, Mars, Jupiter, puis Saturne) ne fonctionne pas. Il faudra se référer aux connaissances astronomiques d’une époque où la Lune était considérée comme une planète et où la Terre était censée être le centre de l’univers.
Au XVIe siècle, Bartolomeu Velho considérait l’ordre des planètes comme le suivant (par ordre d’éloignement depuis la Terre) : la Lune, Mercure, Venus, le Soleil, Mars, Jupiter, puis Saturne. Il faudra reprendre cet ordre dans le puzzle de la conspiration du Monde Secret.

Le Sanctuaire des Secret, alignement des planètes
Le Sanctuaire des Secret, alignement des planètes

L’énigme est résolue... L’épreuve a été surmontée, mais de nombreux secrets restent encore à décrypter. Des secrets protégés depuis trop longtemps, qui maintiennent l’humanité dans le noir et qui changeront l’ordre des choses. A suivre...
Les vainqueurs de l’énigme qui accepteront de confier leur adresse de courrier électronique (notamment pour recevoir de nouveaux indices lorsque de nouveaux mystères se feront jour), obtiendront également un « token » et un code d’activation. Point d’information sur leur rôle à ce jour, mais gageons que les rares Elus, informés de l’existence du Monde Secret sauront ce qu’il convient d’en faire le moment venu.

Le bestiaire de The Secret World : le Revenant
Sommaire :
  1. The Secret World : le sanctuaire des secrets
  2. Le bestiaire de The Secret World : le Revenant

  • En chargement...

Que pensez-vous de The Secret World ?

464 aiment, 104 pas.
Note moyenne : (601 évaluations | 70 critiques)
7,4 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Secret World
(302 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

467 joliens y jouent, 861 y ont joué.