Les fausses notes de Let's Sing 2017

Let's Sing 2017... Vous étiez à la recherche d'un bon jeu de karaoké pour divertir votre famille ou vos amis pendant les fêtes ? Laissez-nous vous dire pourquoi c'est une idée à double tranchant.

Packs LS17 Wii 2D Packshot FR

Let’s Sing est la licence de KOCH Media censée proposer une alternative locale et itérative à l’approche tout-en-ligne de Singstar depuis l’arrivée de la PS4, tout en continuant à capitaliser sur l’énorme parc Wii en Europe. Oui, oui, vous avez bien lu... Wii. Le jeu est vendu sur Playstation 4, Xbox One et Wii, sans le U derrière (mais le jeu reste jouable sur la dernière console de Nintendo). Pas forcément une grosse surprise, mais quand même, on peut applaudir ce génial réalisme de la part du groupe allemand. 

On nous a donc mis entre les mains la mouture française de l'édition 2017 du jeu. Ça tombait plutôt bien, une paire de soirées entre amoureux de la chansonnette virtuelle se profilait à l'horizon et quoi de mieux que de mettre le jeu à l'épreuve de joueurs et chanteurs de tous niveaux ? Autant vous dire que le résultat allait s'avérer plus ou moins mitigé.

De tout, pour tout âge et pour tous les goûts

Premier niveau d'analyse : la playlist. En toute objectivité, je pense qu'on peut dire qu'elle remplit le contrat haut-la-main, voire un peu trop. La version de base vous donne accès à 45 titres, 30 chantés par des artistes français ou francophones, 15 par des artistes internationaux.

Au niveau des titres français, vous trouverez de quoi contenter tout un chacun pendant vos soirées : Mamie Raymonde pourra bientôt avoir droit à son Allumez le feu annuel pour commémorer la gloire de notre Jojo national, avant que votre oncle Bruno s'époumone sur J’t’emmène au Vent de Louise Attaque pour faire croire à tout le monde qu'il a 20 ans autrement que dans sa tête et prouver qu'il est super cool parce qu'il fume des joints devant un concert de Neil Young aux Vieilles Charrues, alors que votre petite nièce Lily-Rose se fera engueuler par votre tante Nathalie, fan de JJG dont elle a le portrait tatoué sur l'épaule, parce qu'elle aura osé chanter la reprise de Je marche seul par M. Pokora.

Screenshots M

Il y a de tout, pour le tout-venant, et c'est bien, sans l'être pour autant : 45 titres, c'est peu, notamment ramené à la taille de la bibliothèque de Singstar, la très grande variété proposée par les fonctionnalités de la nouvelle mouture de Guitar Hero ou même à celle qu'on a pu accumuler à travers les différentes de Rock Band. Mais quand en plus, dans le lot, tu trouves des productions aussi insipides que ce qui se fait à la pelle à l'heure actuelle, à grands renforts d'auto-tune ou de paroles sans queue ni tête, comme le magistral Là, c’est die de Ridsa ou l'inénarrable Sapés comme jamais de Maître Gims, c'est dur... On aurait pu croire que le but premier du jeu était de promouvoir la chanson francophone, mais on pourrait se demander à juste titre si le choix de certaines chansons n'était pas uniquement dû au fait qu'elles feraient ou non tourner la planche à billets.

Le jeu est sorti depuis bientôt un mois, le test est un peu tardif notamment pour cause de Paris Games Week, mais ça nous a donné l'occasion de voir si plus de contenu allait être ajouté en ligne : sur le store de la Xbox One qui a servi au test, rien. La seule fonctionnalité en ligne du jeu se résume à un classement des meilleurs joueurs sur la chanson. C'est tout. Et c'est très peu. Il est même impossible de s'affronter ou de chanter un duo avec un ami en ligne.

♪ Et ça continue encore et encore ♫

Tant qu'on en est à parler de chant en duo, il est bon de préciser deux choses sur le sujet : tout d'abord, les modes de chant autre que le chant simple sont bloqués au début de votre partie et il vous faudra chanter la même chanson encore et encore pour débloquer les trois autres modes de jeu disponibles pour chaque titre (Duo pour chanter à deux -- merci Capitaine Évidence, Par coeur qui vous demande de chanter malgré les trous s'affichant dans les paroles de la chanson, mais l'animation est tellement bancale qu'on vous montre les paroles avant qu'elles ne s'effacent, et Passe le micro, qui est une espèce de relais). A force de chanter le même titre, vous accumulez des points qui vous font monter en expérience, vous permettent de débloquer des bonus, qui vous permettent d'améliorer votre score et donc d'engranger plus de points, qui vous permettront aussi de débloquer ces modes supplémentaires. Bref, si deux ou plus de vos proches sont fans de Ridsa, autant vous dire que vous n'avez pas fini d'en manger à toutes les sauces pour qu'ils débloquent la possibilité de violer de concert le corps inconscient de la langue française avec leur héros.

L'autre élément important à prendre en compte dans le chant à plusieurs, c'est qu'à aucun moment on ne vous dira comment jouer à plusieurs. On vous dira peut-être de brancher un micro supplémentaire, mais on ne vous présentera pas les options à votre disposition, alors qu'elles sont nombreuses ! Comme pour la plupart des jeux de ce type, vous pouvez utiliser un micro de chant recyclé de votre PS3 ou de votre 360 ou bien tout autre micro-casque à votre disposition (sur Xbox One, celui fourni par Microsoft marchait parfaitement). Le réel souci, c'est qu'il y a une troisième option qu'on ne vous mentionne jamais en jeu, dans aucun menu si ce n'est celui des options. Vous pouvez effectivement jouer au jeu via une application téléchargeable sur votre smartphone. Ne vous attendez pas à quelque chose de grandiloquent, elle est juste là pour exploiter votre téléphone et son micro, elle ne fera pas d'adorables vidéos pour permettre au développeur de faire des clips de pubs trop choupinous comme son alter-ego ubisoftien, elle ne gardera pas trace de vos scores individuels ou autres informations. Elle est juste là pour vous permettre de jouer, c'est déjà louable. Ca aurait été encore mieux de vous le faire savoir à un moment.

♪ Et tu tapes, tapes, tapes ♫

Screenshots LetsSing2017 JustinBieber WhereAreNow 1

Par contre, l'application en elle-même nous permet d'aborder un sujet qui fâche et qui contrairement au choix de la playlist n'est absolument pas subjectif. Le jeu dans son ensemble souffre d'un souci de latence plutôt critique, et c'est encore pire si vous utilisez l'application. Chantez sur les paroles, vous serez en avance. Chantez sur la musique, vous serez en retard. Peu importe votre appareil. Vous devrez inévitablement passer par les menus pour « recalibrer » votre matériel, mais rien ne pourra changer pour vous le délai incompressible de l'application, qui va renvoyer votre voix sur votre Wi-Fi, sur lequel la console va la récupérer puis la traiter. Et on vous voit venir, renseignement pris, des confrères sur PlayStation 4 ont fait le même constat, avec d'autres téléphones. Donc notez bien qu'il faudra privilégier les micros filaires et les ajustements dans les options pour les réels amateurs.

Cette latence est vraiment problématique, car Let's Sing est sans aucun doute un des jeux de chants les plus exigeants qu'il nous ait été donné d'essayer. Les testeurs pour l'occasion étaient tous des chanteurs aguerris, la première session avec des joueurs réguliers et qui connaissaient la plupart des chansons, la seconde avec des musiciens et chanteurs de niveau professionnel qui ne connaissaient pas toutes les chansons mais les plus « classiques », et tous se sont accordés pour dire qu'il fallait reproduire les modulations, tonalités et rythmiques exactes du chanteur pour essayer d'obtenir les meilleurs scores qui soit.

Vous voulez un parfait exemple ? Dans la grande majorité des jeux de chant, quand vous avez un passage rap, vous avez généralement une liberté de tonalité, de hauteur, vous devez juste respecter la longueur de la phrase... Ici, non. Vous devez parfaitement suivre le débit du chanteur, mais aussi sa tonalité. On vous invite à tester « Sexy and I know it » de LMFAO pour vous rendre compte du désastre : non seulement vous êtes forcés de regarder les pavés entre lesquels oscille votre voix pour gérer la tonalité, mais ces pavés sont trop petits pour vous montrer le texte que vous devez chanter !

Vous devez toujours être dans l'anticipation, malgré tous vos réglages. L'interface ne vous permet pas d'anticiper, jamais, vous découvrez la phrase quand vous devez la chanter et débrouillez-vous avec ça. Imaginez-vous en train de jouer un morceau de musique, avec n'importe quel instrument, et au lieu d'avoir une page couverte de notes, on vous donnait un livret sur les pages duquel figurerait uniquement une mesure. C'est un peu l'effet que vous laisse ce jeu à sa première prise en main, sur une chanson que vous ne connaissez pas plus que ça. Alors oui, à force de refaire une chanson pour en débloquer les différents modes, on peut s'attendre à ce que les joueurs apprennent, mais une approche plus intuitive aurait rendu les choses plus conviviales.

Crache ton micro, Myrhdin

Alors ça m'ennuie vraiment d'avoir eu tant de choses à dire en mal sur le jeu, parce qu'il part vraiment d'un bon sentiment, mettre en avant la chanson française quand la plupart des autres jeux se contentent de mettre à disposition une ou deux chansons dans la langue de Molière pour le principe, et surtout parce qu'il s'est diablement amélioré par rapport à la précédente mouture.

Mais si l'on est honnête et qu'on passe outre l'aspect subjectif de la playlist, dont la variété est une fois encore louable et remarquable, et qui remplira sans aucun doute très bien son rôle dans la plupart des foyers en permettant à tout le monde de participer, on ne peut que retenir la faiblesse du contenu proposé, avec 45 chansons en tout et pour tout. Un mois après la sortie, toujours pas de DLC disponible sur la boutique en ligne de Microsoft, ce qui réduit considérablement l'intérêt et la longévité du titre. Enfin, on ne devrait peut-être pas être surpris quand on voit qu'il n'y en a eu absolument aucun de sorti en un an d'exploitation de Let's Sing 2016.

D'un point de vue technique, l'interface est sobre, trop sobre, puisque elle passe à côté d'informations importantes comme l'utilisation des téléphones en tant que manettes supplémentaires ou un calibrage automatique de vos appareils au premier lancement du jeu. Était-ce un choix de facilité ou non, on ne le saura sans doute jamais, mais les développeurs ont pris le parti de coller d'aussi près que possible aux tonalités et rythmiques des chansons originelles, rendant les meilleurs scores inatteignables aux joueurs les plus moyens, mais ils ont aussi trouvé le moyen de saboter le tout pour les meilleurs chanteurs, alors même qu'ils avaient sans doute un des jeux les plus exigeants, en créant des notes ou en inventant des modulations inexistantes dans les chansons originales

En bref, si vous cherchiez un remplaçant à SingStar ou que vous devez varier votre offre parce que vous aussi, vous n'êtes plus jeunes et cons (encore que, jeunes, ça, on en est sûrs) et que vous ne pouvez plus vous contenter d'un bon Rock Band ou Guitar Hero Live, passez votre chemin. Si vous n'avez aucun jeu de karaoké ou que vous allez squatter chez une pote qui n'a qu'une Wii pour faire sa séance de Wii Fit qu'elle vous assure être toujours quotidienne, ce jeu, qui est disponible à prix raisonnable, pourra sans doute vous offrir de quoi divertir les gens pendant quelques heures. Et vous faire découvrir le talent des paroliers de la nouvelle nouvelle vague française. Ou pas.


  • En chargement...