L'intelligence artificielle AlphaGo l'emporte sur le champion Lee Sedol

Ce matin en Corée, l'intelligence artificielle de Google, AlphaGo, affrontait le champion Lee Sedol au jeu de go, réputé pour nécessiter une forme d'intuition. Et c'est l'IA qui a emporté la première manche du tournoi face au champion humain.

En 1997, pour la première fois, le superordinateur Deep Blue battait le champion du monde Garry Kasparov au jeu d'Echecs. Aujourd'hui pour la première fois et contre toute attente, AlphaGo, cette intelligence artificielle conçue par le studio londonien DeepMind Technologies (qui appartient au giron de Google) l'a emporté au jeu de go face à Lee Sedol, champion de la discipline.

L'intelligence artificielle AlphaGo l'emporte sur le champion Lee Sedol

Ce matin à Séoul, en Corée du Sud, se tenait en effet la première des cinq manches d'un tournoi de jeu de go (faisant l'objet d'une dotation d'un million de dollars) opposant l'intelligence artificielle AlphaGo à Lee Sedol, l'un des meilleurs joueurs du monde de la discipline (fort de ses 18 titres mondiaux en 20 ans de carrière, débutée en 1995 à l'âge de 12 ans).
Et c'est la machine qui l'a emportée, de peu : au terme de cette première manche, Lee Sedol disposait certes de trois points d'avance, mais pas suffisamment pour remonter les 7,5 points bonus accordés à AlphaGo pour avoir laissé son adversaire entamer le match. Et si AlphaGo avait déjà vaincu le champion européen de la discipline en octobre dernier, Lee Sedol se disait confiant quant à ses chances de victoire, notamment parce que le jeu de go, jeu de stratégie millénaire dont on dit qu'il est la plus vieille discipline joué professionnellement au monde, suppose une intuition censément propre à l'esprit humain. Pour autant, les coups atypiques du joueur pour déstabiliser la machine et, en fin de partie, les quelques erreurs de l'IA n'ont manifestement pas suffit pour compenser le jeu très agressif d'AlphaGo qui lui a permis la victoire.

On sera évidemment curieux de suivre le score des quatre prochaines manches du tournoi (la prochaine est prévue la nuit prochaine), mais on note tout autant l'engouement que ce suscite cette confrontation. À Séoul, les quelques heures de match ont été suivies assidument par plus de 250 journalistes, en plus de plusieurs représentants politiques de Corée du Sud (dont on sait que l'économie repose largement sur les nouvelles technologies), notamment parce que le match fait date : on attribue la victoire de d'AlphaGo à sa capacité d'apprentissage (elle « apprendrait » de ses erreurs) au point de développer la sensibilité indispensable à la pratique du jeu de go et de poser les bases d'une IA (davantage) autonome. Bigre, SkyNet n'a qu'à bien se tenir.

Réactions (52)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Google, Inc. ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (7 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien