Chevaliers, vikings et samouraïs dans l'arène d'Ubisoft « pour l'honneur »

En liminaire de l'E3, Ubisoft dévoile une nouvelle licence, For Honor, un jeu de combat de mêlée opposant chevaliers, vikings et samouraïs dans un gameplay dynamique et intuitif.

Chevaliers, vikings et samouraïs dans l'arène d'Ubisoft « pour l'honneur »

Dans le cadre de sa conférence de presse pré-E3 la nuit dernière, Ubisoft dévoilait une nouvelle licence, For Honor (c'est son nom), présentée comme un « jeu de combat de mêlée à la troisième personne » et conçu par le bureau de Montréal du développeur.
Fort d'un gameplay qui n'est pas sans rappeler celui de Kingdom Under Fire II, le joueur incarne un héros appartenant à l'une des trois factions disponibles (chevalier, viking ou samouraï) et disposant de capacités propres (en termes d'armes, d'armures et de rôles à jouer sur le champ de bataille quand bien même le développeur récuse toute notion de classe jouable), avant de se lancer à l'assaut de champs de batailles médiévaux avec ses troupes et ses archers, dans le cadre d'une campagne solo ou d'un mode multijoueur (reposant sur des affrontements en équipe).

For_Honor_E3_2015_image_13.jpg
For_Honor_E3_2015_image_15.jpg

Selon le développeur, For Honor a l'ambition de restituer le « caractère viscéral des affrontements au corps à corps » et pour atteindre l'objectif, le jeu s'appuie sur une mécanique dite de « l'Art du combat ».

Plus concrètement, les contrôles à la manette ou au clavier déterminent intuitivement le sens des assauts, le maniement des armes ou la défense du héros (par exemple déplacer le stick vers la gauche, la droite ou vers le haut déplace l'arme en conséquence à l'écran avec le jeu d'animations approprié). On sera évidemment curieux de tester sur pièce, mais selon le développeur, le joueur détermine « quand et où bloquer, quand et où attaquer, vous pouvez bluffer, vous pouvez mettre en place des stratégies et vous adapter à la volée en fonction des actions de l'adversaire » alors que le système permet surtout de « ressentir plus directement la puissance et la gestion des coups ».

For_Honor_E3_2015_image_4.jpg

Le jeu revendique aussi une dimension stratégique basé sur le jeu d'équipe. Sur le champ de bataille, les combattants pourront être amenés à cibler des objectifs spécifiques. Il conviendra de se coordonner au sein de chaque équipe pour les atteindre, afin de progresser stratégiquement sur le théâtre d'affrontement. Selon le développeur, la victoire « n'est pas qu'une question de force brute et de maîtrise, mais aussi de communication et de coordination ».
Pour illustrer ces mécaniques, le mode Dominion, sera jouable à l'E3. Deux équipes de quatre joueurs s'y affrontent avec le même objectif : éliminer les membres de l'équipe adverse (les combattants éliminés ne reviennent pas en jeu), mais aussi conquérir et tenir des zones stratégiques (chaque zone conquise rapporte des points, mais qu'on perd si la zone est reprise par l'ennemi). Des cohortes de PNJ pimentent par ailleurs les combats et rapportent des points lorsqu'ils sont éliminés.

À ce stade, Ubisoft ne communique pas sur la date de sortie de For Honor, mais le développeur assure qu'une phase de bêta-test sera nécessaire pour tester concrètement les mécaniques de jeu « avec de vrais joueurs », que ce soit sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de For Honor ?

9 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (12 évaluations | 0 critique)
5,8 / 10 - Prometteur