Sondage : selon vous, quels sont les MMO qui ont marqué l'année 2014 ?

L'année 2014 a été riche en sortie de MMO. Mais lesquels se sont démarqués et vous ont séduit ? Plutôt l'indétrônable WOW ou l'outsider WildStar, Elder Scrolls Online ou ArcheAge, voire des projets originaux comme Landmark ou Elite Dangerous, entre autres ?

Sondage : selon vous, quels sont les MMO qui ont marqué l'année 2014 ?

L'année 2014 laisse peut-être un sentiment un peu mitigé à certains joueurs de MMO (tous les jeux lancés cette année n'ont pas rencontré le succès initialement escompté), mais incontestablement, 2014 a été marquée par de nombreuses sorties de MMO d'envergure ou d'extensions majeures. Chacun de ces titres a tenté de jouer sa propre partition pour cibler un public spécifique -- en visant parfois très large ou au contraire en ciblant un public de niche, avec un gameplay résolument theme park ou plus créatif et ouvert, qu'ils s'agisse de blockbusters colossaux ou de projets financés sur Kickstarter...
Mais selon vous, quels sont les MMO qui ont marqué l'année écoulée ? Petite sélection (non exhaustive).


Selon vous, quels sont les MMO à avoir marqué l'année 2014 ?

Créé le 24 décembre 2014
ArcheAge, le « sandpack » venu de Corée
17 %
(114)
Elder Scrolls Online, l'immersion et les guerres de factions
27 %
(179)
Elite Dangerous, la simulation spatiale
10 %
(67)
Landmark, le « MMO social de construction »
6 %
(42)
Rift: Nightmare Tide, le contenu de haut niveau
2 %
(12)
SWTOR et ses extensions, le second souffle free-to-play
10 %
(65)
WildStar, ou le retour aux sources du theme park
6 %
(40)
WOW: Warlords of Draenor, l'indétrônable
26 %
(171)
Autres (merci de préciser)
21 %
(143)
667 votants | 174 commentaires

Logo de ArcheAge
Logo de The Elder Scrolls Online
Logo d'Elite: Dangerous
Logo d'EverQuest Next Landmark
Logo de Rift: Nightmare Tide
Logo de Star Wars: The Old Republic
Logo de WildStar
Logo de World of Warcraft: Warlords of Draenor

Pour mémoire, sur la scène MMO, 2014 a débuté en avril avec le lancement d'Elder Scrolls Online. Le MMORPG était particulièrement attendu et a manifestement su créer un style qui lui est propre : narratif et immersif comme le veut la série dont il est issu, un gameplay PvE riche mâtiné de guerres d'alliance PvP et si le MMO ne fait sans doute pas l'unanimité, il maintient manifestement sa population de joueurs et son modèle économique (tous n'y sont pas parvenus). Quelques mois plus tard, WildStar a tenté d'imposer son ton décalé et de revenir aux sources du MMO theme park... avec un peu plus de difficultés économiques (on a noté les licenciements chez Carbine et les mises à jour annulées), surtout depuis le lancement de Warlords of Draenor, la cinquième extension de l'indétrônable World of Warcraft qui reste manifestement le mètre étalon du theme park malgré ses dix ans d'exploitation.
Cette année, d'autres MMO ont aussi joué la carte des extensions majeures (avec plus ou moins de succès) : Rift a largement renforcé son contenu de haut niveau avec Nightmare Tide (l'extension permet d'explorer un nouveau plan, celui de l'Eau, avec de nouveaux donjons et un niveau rehaussé) quand Star Wars The Old Republic a manifestement trouvé un second souffle en free-to-play (le MMORPG narratif a enchainé trois mises à jour majeures cette année, débloquant successivement des mécaniques de vol spatial, de housing et faisant évoluer la trame du jeu).

Lancé aussi cette année en Occident, ArcheAge se veut « sandpark » et propose donc un savant mélange de contenus linéaires et contenus plus ouverts. Et s'il permet manifestement de retrouver certaines sensations historiques de MMO, force est de constater que les (nombreux) problèmes techniques et un modèle économique très contraignant n'aident pas à obtenir l'adhésion des joueurs.
D'autres encore ont tenté une approche plus originale, pour cibler un public de niche. En mai, Sony Online lançait par exemple Landmark en accès anticipé, son « MMO social de création » permettant à la fois d'explorer un monde ouvert et (maintenant) dangereux et de façonner l'univers de jeu (en voxel). Tous ne sont pas séduits par le projet, mais l'innovation et la prouesse technique sont là. Même volonté d'innovation technologique pour la simulation spatiale Elite Dangerous, qui promet des milliards de systèmes à visiter (réalisés de façon procédurale). Là encore, certains regrettent un lancement un peu précipité, mais le titre a sans doute le mérite de faire évoluer les notions d'univers virtuel et d'immersion.
Lesquels de ces jeux en ligne et MMO ont su vous séduire cette année, pour un temps ou plus durablement ? Et pourquoi ? À moins que d'autres titres vous aient marqué cette année ? N'hésitez pas à dresser votre bilan MMO de 2014 à la suite.

Réactions (174)