YouTube chercherait à s'offrir Twitch pour un milliard de dollars

Le jeu vidéo se consomme de façon de plus en plus diverses, et notamment comme spectateur ou streamer sur Twitch. La plateforme vidéo serait convoitée par YouTube, prêt à investir un milliard de dollars dans l'opération.

YouTube chercherait à s'offrir Twitch pour un milliard de dollars

Le jeu vidéo investit des plateformes de plus en plus diverses et se consomme de façons de plus en plus variés -- et notamment sur les réseaux sociaux ou de partages vidéos. Depuis son lancement en juin 2011, la plateforme Twitch (spécialisée dans le streaming vidéo, notamment de jeux PC mais aussi consoles) s'est imposée comme l'un des carrefours vidéo ludiques incontournables et revendique aujourd'hui 45 millions d'utilisateurs actifs chaque mois (dont un million de streamers) et serait l'un des plus gros consommateurs de bande-passante aux Etats-Unis avec Netflix, Hulu ou YouTube.

On comprend dès lors l'attention que suscite le site de streaming et si l'on en croit Variety, YouTube (appartenant au groupe Google depuis 2006) serait prêt à aligner un milliard de dollars pour s'offrir Twitch -- selon la source de Variety, l'opération serait sur le point d'être conclue ; le Wall Street Journal est plus prudent et évoque plutôt des pourparlers en cours ou encore des discussions sur le degré d'indépendance de Twitch en cas de rachat.
En attendant une éventuelle confirmation (selon Verge, Microsoft aussi aurait approché Twitch et l'offre aurait été rejetée), l'opération fait déjà abondamment parler.
On sait que YouTube propose déjà une offre de streaming (qui s'illustre notamment dans le relai d'événements très médiatique), mais encore loin de connaitre la popularité de celle de Twitch, notamment auprès des joueurs. Mais plus encore, quand l'audience de YouTube repose largement sur le visionnage de vidéos courtes (de quelques minutes, le plus souvent), les spectateurs de Twitch restent connectés au cours de longues sessions (durant plusieurs heures, régulièrement). Un mode de consommation plus aisé à monétiser dès lors que la publicité peut être facturée plus chère.
Si l'opération parait manifestement crédible aux observateurs du secteur, on attendra évidemment une éventuelle annonce officielle. Néanmoins, dans l'hypothèse où elle se concrétiserait, elle renforcerait encore un peu plus la concentration des grands acteurs du marché des nouvelles technologies.

Merci à Thotor pour avoir signalé cette info.

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Twitch ?

10 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (12 évaluations)
6,0 / 10 - Assez bien