Toujours des pertes pour Electronic Arts, mais un segment digital en progression

Electronic Arts publie ses comptes trimestriels et accuse toujours des pertes (la faute à la période de transition de génération de consoles), mais renforce ses positions en matière de contenus digitaux et free-to-play.

Chaque trimestre, Electronic Arts publie ses comptes et annonce aujourd'hui les résultats de son troisième trimestre fiscal 2014 (couvrant la période d'octobre à décembre dernier) : le géant américain totalise un chiffre d'affaires de 808 millions dollars sur le trimestre (en repli au regard contre 922 millions réalisés à la même époque un an plus tôt, mais affichant un léger mieux que les 695 millions enregistrés au trimestre précédent) et accuse toujours des pertes, à hauteur de 308 millions (contre seulement 45 millions de pertes lors de l'exercice précédent).
À en croire Andrew Wilson (nouveau CEO et directeur d'EA), ce résultat contrasté s'expliquerait pas la perte de vitesse plus rapide que prévue de la précédente génération de console (Xbox 360 et PS3), tout juste compensée par le lancement meilleur que prévu de la nouvelle génération de machines de salon (Xbox One et PS4) qui accueilleront quelques-uns des gros titres du groupe dans les semaines et mois à venir -- TitanFall, notamment.

Toujours des pertes pour Electronic Arts, mais un segment digital en progression

Mais on retient peut-être surtout de cette publication des comptes que les ventes de boîtes de jeu perdent du terrain au profit de la commercialisation de « contenus digitaux » (que ce soit des jeux vendus en téléchargement, des DLC ou le fruit des microtransactions réalisés dans les boutiques d'objets virtuels, entre autres).
Le résultat net des ventes digitales croît de 27% d'une année sur l'autre pour atteindre un volume de 517 millions. En examinant ces résultats plus détails, il apparait que le segment des jeux PC free-to-play représente aujourd'hui quelque 213 millions de dollars (en progression de 15% en un an) dans les comptes trimestriels d'EA, porté, nous dit-on, par FIFA Ultimate Team, FIFA Online 3 (exploité notamment en Asie et prochainement destiné au reste du monde) et l'offre free-to-play de Star Wars The Old Republic qui semble donc séduire les joueurs.
On sera sans doute curieux d'étudier les évolutions de cette proportion dans les trimestres à venir, quand la nouvelle génération de consoles sera plus durablement installée dans les foyers et que seront lancés quelques-uns des jeux de poids qu'on attend dans les salons. C'est sans doute alors qu'on pourra évaluer le vrai poids des titres en ligne et digitaux qui trouvent historiquement leur place sur PC.

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

13 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (157 évaluations)
1,5 / 10 - Très mauvais