Face à la grogne des joueurs, SOE revoit son offre premium

Voici quelques jours, Sony Online annonçait une refonte de l'offre premium de ses MMO free-to-play. Les joueurs y adhèrent peu, le groupe fait marche-arrière et revoit sa copie.

Face à la grogne des joueurs, SOE revoit son offre premium

Voici quelques jours, Sony Online Entertainment dévoilait les projets de refonte de son offre premium, l'abonnement optionnel auquel les joueurs peuvent souscrire pour profiter plus complètement des titres free-to-play du groupe. Concrètement, en lieu et place des « 500 Station Cash » (la monnaie virtuelle en vigueur dans les boutiques de Sony Online) octroyés chaque mois, les joueurs devaient pouvoir choisir mensuellement un unique objet dans la boutique d'une valeur maximum de 2000 SC. Une offre en apparence plus généreuse mais bien moins pratique pour les joueurs économes mois après mois ou ceux attirés par une myriade de petits objets chaque mois. La refonte généreuses s'avérait donc onéreuse, incitant à dépenser plus, en sus de l'abonnement.

Face à la grogne de certains joueurs, Sony Online fait donc marche-arrière et le CEO John Smedley (qui indique avoir « lu chaque message des joueurs » sur le sujet) revoit sa copie et l'explique sur Reddit.
D'abord, le coût mensuel de l'abonnement All Access serait abaissé à 14,99 dollars pour accéder à l'ensemble des jeux PC de SOE (à l'exclusion des titres consoles - il faut manifestement concilier avec les politiques commerciales de Sony sur PlayStation 3 et 4 - et en tenant compte des restrictions d'âge - un abonné de 12 ans de FreeRealms par exemple n'aurait pas accès aux jeux pour adultes du groupe).
John Smedley poursuit en indiquant que les abonnés devraient par ailleurs conserver leur versement mensuel de 500 SC (annulant donc l'objet du mois à piocher dans la boutique). Les abonnés devront néanmoins faire la démarche de se connecter au moins une fois par mois pour récolter leur Station Cash (à défaut, le versement mensuel est perdu - permettant ainsi de lutter aussi contre l'inflation de SC sur la plateforme du développeur). Et le CEO y ajoute une remise de 10% pour les abonnés dans ses boutiques d'objets.
Si l'offre semble répondre aux attentes des joueurs nord-américains, on ignore encore les évolutions promises aux joueurs européens. John Smedley affirme juste avoir « une idée de comment inclure [les joueurs européens] dans cette offre, mais qu'elle doit encore être discutée avec les partenaires de SOE [en l'occurrence, ProSiebenSat.1, l'exploitant européens des MMO de SOE] ». Et s'il assure « avoir une idée vraiment bonne », il demande aussi « plus de temps » pour la concrétiser. On patientera donc sur le Vieux continent.

D'ici là, on retiendra peut-être que longtemps, Sony Online a souffert d'une image écornée (le groupe était présenté comme « le studio qu'on adorait détester »). Pour trancher avec cette sombre image, John Smedley se montre aujourd'hui infiniment plus prompt à se dire à l'écoute des joueurs. Et que ce soit calculé ou non, force est de constater que souvent, ils obtiennent gain de cause. Et encore aujourd'hui, le CEO dit rester à l'écoute des joueurs qu'il entend associer à cette modification de l'offre premium avant d'en finaliser définitivement les détails.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

20 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (36 évaluations)
3,4 / 10 - Mauvais