Parler l'ork sur Warhammer 40.000 - Eternal Crusade, cé kompliké

Parmi les ténèbres et la noirceur de l'univers de Warhammer 40.000, les orks ont le mérite d'apporter une touche verte et folklorique malgré un niveau moyen relativement bas. Nous apprenons aujourd'hui à communiquer avec cette espèce à part.

Entre les hauts perchés Eldars, les rigides Space Marines, les hérétiques du Chaos et la vague des Orks, le joueur de Warhammer 40k: Eternal Crusade devra se trouver un camp avant de se lancer dans la tuerie de masse. Dans un esprit d'ouverture aux autres, on peut parfois envisager de communiquer, même avec les machins verts.

Après la présentation de la faction ork, qui aura la particularité d'être jouable en free-to-play contrairement aux autres races, nous avons fait appel à un spécialiste bilingue pour saisir les bases de la communication avec les peaux vertes, le bien nommé Typhus à qui je laisse la parole.

Typhus
Typhus

Les Orks font partie intégrante de l'univers WH40K, et sont caractérisés par leur soif de combats, leur mode de reproduction champignonesque et bien sûr..... leur dialecte !

Les archives impériales nécessitant une retranscription complète de toutes les rencontre xénos, les commémorateurs en charge de coucher sur le papier ce fameux "parler Ork" ont dû trouver une solution pour retranscrire, à l'écrit, ce langage si particulier (car on ne peut évidemment pas faire s'exprimer un Ork comme le ferait un colonel de la Garde ou un archiviste impérial, n'est-ce pas ?). C'est donc ainsi qu'est né le "Langage Ork" !

Comment parler l'Ork ?

Si vous vous exprimez à l'oral pas de soucis : grognez, bavez et mâchez vos mots et vous devriez être compris par tous. Pour ce qui est de l'écrit, c'est un peu plus compliqué.

Tout d'abord, le Langage Ork n'est qu'une simple déformation du langage classique. Il comporte donc bien majuscules, ponctuations. Ce sont eux les illettrés, pas vous !

Ensuite, il faut tendre à la simplification. L'Ork articule mal, il faut que ça se voit. Raccourcissez vos fins de mots, faites disparaitre les syllabes/sons peu accentués. Par exemple :

  • Vite devient Vit'
  • Tape = Tap'
  • Ce qui est = C'ké
  • Le plus = L'plus

Vous pouvez prendre des libertés avec l'orthographe, selon votre convenance, tant que cette modification a une utilité dans la retranscription. (On notera ici la convention qui veut que l'on remplace régulièrement le "c" par le "k", par exemple avec krâne, mekano, qu' = k', etc.)

De même pour la grammaire et la conjugaison, les formes indirectes n'existent tout simplement pas, et les questions ne présentent pas d'inversions. Les modifications sont laissées à la discrétion du transcripteur, mais attention à rester compréhensible !

  • Qui est-ce ? devient Ki k'cé
  • Qui a fait ça ? = Ki k'cé k'a fait ça
  • Où allons nous ? = Ou k'cé k'on va ?
  • Qui es-tu ? = Ki k'té ?
  • A qui cela appartient-il ? = A ki k'cé ce truk ?

Pour finir avec la théorie, il existe énormément de concepts difficilement traductible dans le Langage Ork. La meilleure façon de s'en sortir est tout simplement en remplaçant le vocabulaire plus classique par de l'argot, voire de créer vos propres mot-concepts !

Nous allons donc pratiquer l'un des exercices les plus courants, comment traduire en Ork :

  • "Exosquelette fait de bric et de broc possédant pourtant une puissance considérable" ? Boît'Kitu !
  • "Arme tranchante autant que contondante maniée traditionnellement par les Orks ? Kikoup' !
  • "Véhicule à la forme, et de conception diverses servant à la fois de transport et de char ? Le Truk' !

Fort = Baléz' / Mourir = Krevé / Humains = Zoms / Chef = Boss / Orks inférieurs = Boyz / Orks supérieurs = Nobz / Brûlez = Kramé / Mécaniciens = Mékano / Médecin = Médiko

Et bien d'autres encore !

Le mot de la fin est qu'il n'existe finalement pas de règles inscrites dans le marbre, mais une suite de conventions permettant de conserver tout le charme de cette civilisation fascinante qu'est celle des Orks, et il existe autant de traductions que de traducteurs !

Et n'oubliez pas : "Tout c'ké rouge va plus vit' !"

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Warhammer 40 000 - Eternal Crusade ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

1 jolien y joue, 1 y a joué.