Zynga fait ses comptes, le jeu social en berne

Zynga publie ses résultats du troisième trimestre 2013 : le géant du jeu social voit son chiffre d'affaires fondre, mais réduit ses pertes. Le jeu social peine surtout à attirer les joueurs : la population de joueurs est divisée par deux en un an.

Comme chaque trimestre, le groupe Zynga publie ses comptes et ce troisième trimestre fiscal 2013 (clos le 30 septembre dernier) est marqué par des résultats en demi-teinte.
Actuellement en phase de restructuration et en quête d'un second souffle (Zynga renouvelle son exécutif), le géant du jeu social voit son chiffre d'affaires fondre de plus d'un tiers (202,5 millions de dollars au cours du trimestre contre 316,6 millions à la même période l'année dernière), pour un résultat net marqué par une réduction drastique de son déficit : Zynga accuse toujours des pertes (68 000 dollars), mais bien moindres qu'au même trimestre en 2012 (52,72 millions).

Zynga fait ses comptes, le jeu social en berne

Mais au-delà des stricts résultats financiers du groupe, le bilan de Zynga est sans doute significatif de l'état actuel du marché du « jeu social ». En pleine effervescence il y a seulement quelques trimestres, le jeu sur les réseaux sociaux semblent aujourd'hui peiner à séduire les joueurs. En l'espace d'un an, Zynga a perdu plus de la moitié de ses joueurs actifs en un an : 60 millions de joueurs actifs quotidiens au troisième trimestre 2012, 30 millions au troisième trimestre 2013 et le chiffre est plus significatif encore mensuellement (311 millions de joueurs actifs par mois en 2012, 133 millions en 2013), alors que seul 1,6% de ces joueurs dépensent dans les boutiques du jeu.
Tout aussi notable, on s'aperçoit que l'essentiel du chiffre d'affaires de Zynga est réalisé grâce à ses jeux historiques (FarmVille, FarmVille 2 et Zynga Poker génèrent la moitié du chiffre d'affaires du groupe). En d'autres termes, les nouveaux titres lancés par le groupe peinent manifestement à séduire les joueurs.
On ne peut évidemment pas tirer de conclusions globales à partir d'un exemple isolé, mais force est de constater que l'acteur historique du jeu social affiche aujourd'hui des chiffres laissant penser que ses hautes heures appartiennent au passé. Rendez-vous dans les prochains trimestres pour évaluer si le groupe parvient à se renouveler, que ce soit au travers de ses expérimentations de casinos virtuels ou ses tentatives en matière de jeu web pour hardcore gamers, en attendant de se lancer (comme tout le monde ?) sur le marché du jeu mobile.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Zynga ?

2 aiment, 52 pas.
Note moyenne : (54 évaluations)
1,0 / 10 - Nul